Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

écrivains-voyageurs

  • REVUE TOUT-TERRAIN

    laune.jpg

    La revue XXI fait des « petits ». Long cours : c’est un trimestriel faisant la part belle à l'esprit de découverte et aux grands reportages. « Favoriser le «long» par rapport au «court». C’est-à-dire la pensée, la poésie et l’imagination, de préférence au globalisé, au format » promettent d’ailleurs ses créateurs. Rapides présentations.

    ecume2.jpg

    200 pages (sans publicités, ni réclames) pour entraîner « les lecteurs sur des routes insoupçonnées, dans la lignée du temps, au carrefour de l’aventure humaine, des sciences, de l’histoire et de l’utopie positive ». C’est, en tout cas, ce que vantent les créateurs de cette revue portée par le groupe de presse L’Express.

    Qu’on se le dise, le troisième numéro de Long cours est paru. Au sommaire et comme à l’accoutumée : des reportages « tout-terrain », des enquêtes fouillées, des nouvelles inédites d’auteurs et des récits de voyages savamment ciselés.

    1-couverture_long-cours-2.jpg

    Repéré dans ce savant bric-à-brac éditorial : un portrait réchauffant de « Claude Lorius, docteur climat » par Corine Chollat, sa biographe. Autre étonnant reportage, celui dont l’académicien et écrivain Jean-Christophe Rufin signe le texte et les aquarelles consécutivement à une marche sur le chemin de Compostelle. Quant au récit dédié au Groenland, intitulé  « Adieu aux glaces », cosigné par l’inénarrable et truculent Sylvain Tesson, il achève d'emmener le lecteur sur les glaces en train de fondre. « Foutu climat », c'est par ailleurs le coeur du dossier de ce numéro 3.

    « Mettre en avant des sujets rarement traités, négligés par des médias en prise avec une actualité stressante, en boucle et déformante », tel est donc le leitmotiv de la revue Long cours.

    long cours,aventrue,reportages,écrivains-voyageurs,voyage,ruffin,l'express,tesson,découvertes

    Quant au nom (élégant) de cette revue, il donne lui aussi envie d’enquêter. Son étymologie est fort instructive. Le terme « Long Cours » fait sont apparition en 1681, dans l’article 59 de la Grande ordonnance de la Marine édité par Colbert. « Sont réputés être voyages de long cours « Les voyages de France en Moscovie, Groenland, Canada, aux bancs et îles de Terre Neuve et autres côtes et îles d'Amérique, au Cap-Vert, côte de Guinée et tous autres qui seront au-delà du tropique », stipule l'article

    Au cours du dix-neuvième siècle, son sens évoluera. Car, aux énumérations de destinations, on préférera attribuer à ce terme un autre sens. Celui de délimiter une zone géographique septentrionale par des méridiens et des parallèles. À l'intérieur de ces limites, la navigation est qualifiée de « cabotage » tandis qu’à l'extérieur, on parlera de navigation au « long cours ».

    130224revueXXI.jpg

    Dans la Marine marchande, le terme « Long-cours » (orné d'un trait d'union comme les longs-courriers) continue toujoursde désigner un transitaire spécialisé dans le transport maritime de tous types de marchandises, qu’il s’agisse d’automobiles ou de conteneurs.

    Long cours, c’est désormais, le titre (bien choisi) d’une revue trimestrielle que le féru de grands reportages et de récits d’écrivains voyageurs ne manquera jamais de « déguster »  à chaque saison.

    couv.jpg

    Un bol d’air régénérant. Une autre façon de s'informer à l'heure où l’information immédiate impose son diktat sur le web, les réseaux sociaux et souvent dans la presse papier.

    Lire « Long Cours », c’est donc prendre le temps d’observer autrement le monde et ses acteurs. C’est également renouer avec l’esprit des découvreurs et l’enthousiasme des grands voyageurs d’antan. Une façon de conjuguer, lecture, évasion et réflexion.

    EN SAVOIR +
    Le site web de la revue Long cours

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • VOYAGES, CARNETS & JEANNE

    Cailleaux+1.jpg

    Rendez-vous bientôt à Clermont-Ferrand ! Du 18 au 20 novembre prochain va se dérouler la douzième édition du Rendez-Vous du Carnet de Voyage, un festival phare autour du voyage réunissant chaque année visiteurs, artistes et écrivains voyageurs autour d’expositions, de projections-débats, de conférences ou d’ateliers pratiques. C’est en compagnie du dessinateur Christian Cailleaux que je serai présent. Présentation de nos travaux croisés…

    bandeau_biennale_carnet_de_voyage_clermont_ferrand_association_ifav_2009.jpg

    UNE BD //

    Rencontre autour de sa récente bande-dessinnée. Les avis sont formels « Magistrale rencontre entre l'écriture puissante de Bernard Giraudeau et la poésie graphique de Christian Cailleaux ».

    Quant au synopsis, il raconte les destins de Diego, le matelot à quai, et Théo, l'ancien marin apprenti écrivain, nous entraînant sur les quais du port de Lisbonne, à la poursuite de leurs rêves d'enfance, préservés dans leur mémoire ou abîmés par la vie.

    LESLONGUESTRAVERSEES couv.jpg

    Aux récits de voyages de Diego se mêlent les fantasmes d'écrivain de Théo, tous deux obsédés par le fantôme de femmes réelles, imaginaires ou disparues dont ils réveillent le souvenir au gré de leurs conversations.

    De rêves chimériques en vraies blessures, Diego et Théo réinventent leur vie, dans l'attente d'un départ qui n'a jamais lieu.

    JEANNE LIVRE couv.jpg

    UNE EXPO //

    Afin de raconter l’histoire du porte-hélicoptères R97, l’exposition « L’ESPRIT JEANNE - TENIR LA MER EN ÉQUIPAGE » invitera le spectateur à un ultime embarquement à bord d’un bateau devenu mythique.

    En 34 clichés, le spectateur découvre ainsi la Jeanned’arc, ses marins et la vie du bord. Des salles des machines au pont d’envol. Des postes des matelots à la chambre du commandant. De la passerelle aviation à la passerelle navigation.

    De la prou à la poupe, le visiteur embarque « visuellement » sur la Jeanne d’Arcet découvre un navire de légendes aujourd’hui disparu…

    Photographie Christophe GERAL / Illustrations DR & Christian CAILLEAUX

    1169  168 BD.JPG

    A VISITER //
    Les Longues traversées & la Jeanne d’Arc
    5>21 nov. 2011

    OU ? Hall René Cassin, Hôtel du Département du Conseil Général, 24 rue Saint Esprit
    QUAND ? Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h - Ouverture exceptionnelle le dimanche 20 novembre

     

    Image+RouteCarnets.jpg

    EN SAVOIR PLUS //

    http://www.rendezvous-carnetdevoyage.com/

    Lien permanent Pin it! Imprimer