23.07.2014

SURF POLAIRE

dsc00917-edit-3373562829-o-x3.jpg

Images esthétisantes et léchées, mise en scène parfaitement maitrisée, bande-son soignée et montage abouti, ce film de glisse Made in USA tiendrait presque plus du clip promotionnel. Et pourtant…

surfing-the-end-of-the-earth.jpg

Braver des conditions climatiques hostiles pour aller surfer sous la latitude du cercle polaire et raconter la beauté sauvage de cette région du monde, c’est le pari fou accompli par les surfers professionnels Patrick Millin, Brett Barley et Chadd Konig.

Des prouesses, entre glace et givre, filmées avec élégance. Je vous laisse juge…

Photographies © Chris Burkard

 


› EN SAVOIR +
Le site web de la production SmugMug.
Le site web du photographe Chris Burkard, c'est ICI.

Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

22.07.2014

SUR LE BORD !*

 

lfinaz2.jpg

Directeur du Centre d'Études Stratégiques de la Marine (CESM) à Paris, Loïc Finaz va devenir le nouveau directeur du musée de la Marine. Présentation d’un homme de devoir et de plume qui abhorre les projecteurs.

Marin d’État, officier spécialisé dans la lutte sous la mer, Loïc Finaz a servi en métropole et outre-mer sur différents bâtiments, dont les frégates anti-sous-marines La Motte-Picquet, de Grasse et Latouche-Tréville, et les sous-marins nucléaires d’attaque Emeraude et Saphir.

Il a également commandé le bâtiment-école Tigre (1990-1991), l’aviso Jean Moulin (1997-1999) et la frégate anti-sous-marine Latouche-Tréville (2005-2007) avant d’occuper des postes d’importance dans les états-majors parisiens.

FINAZ 2.gif

 
C'est sur le Latouche que j’ai fait sa connaissance lors d’une mission entre Brest et Lisbonne. J’ai rencontré à la fois le «pacha» mais surtout découvert un homme.

En fin connaisseur, il m’a raconté in situ Lisbonne, son Histoire, ses histoires et ses trésors. Plus tard, j’ai réalisé des films (de commande) pour le service de recrutement de la Marine, dont il était le commandant.

Depuis, nos chemins se croisent et se recroisent, au gré de colloques et de rencontres littéraires qu’il a le talent d’organiser.

FINAZ 3.jpg

Outre ses fonctions militaires, Loïc Finaz est donc un homme de Lettres, et l'auteur de livres-bijoux que je ne saurai trop vous recommander de lire cet été. Il est également le seul officier en activité à avoir intégré le corps des Écrivains de Marine.

Ses récits ou ses poèmes racontent la vie en mer, celle à terre, les voyages, les escales et les horizons lointains.

 

mer,marine,loic finaz,littérature,écrivain,échouage,des villes d'escale,guayaquil,l'or du soir,ienissei,livre,musée
Les écrivains de Marine

En digne héritier de Pierre Loti (LIRE LA CHRONIQUE) ou de Louis Brauquier (LIRE SA FICHE), cet officier de Marine et écrivain continue de faire étalage de sa singularité, faisant preuve d’une discrétion toute feutrée malgré ses talents littéraires.

Nul doute qu’à la barre du musée de la Marine, celui qui va bientôt être nommé Amiral va une nouvelle fois (d)étonner !

Stéphane DUGAST

 

* : Allocution militaire Marine prononcée pour rendre les honneurs à un officier franchissant la passerelle (la « coupée » dans le jargon) reliant le quai à un navire.

FINAZ 5.jpg

› BIBLIOGRAPHIE

Echouage
, Editions de la Table Ronde, 1995
Des villes d’escale
, Editions de la Table Ronde, 1997

Nous avions accosté à Guayaquil…, Editions de la Table Ronde, 2003
L’or du soir, Editions des Équateurs, 2007.


› SON DERNIER-NÉ

Que seule demeure la poésie du Ienisseï
de Loïc Finaz. 72 pages - 11 € (
Editions des Équateurs)


› BONUS

[ARCHIVES INA] À bord du British Pullman entre Londres et Bath, Olivier Barrot présente le second roman de Loïc Finaz intitulé Nous avions accosté à Guayaquil.

Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20.07.2014

HIPPOCAMPE, BICYCLETTE & BEL ESPRIT

 10301072_238939262972793_7046458354616530064_n.jpg

L’incroyable odyssée d’un pilote de ligne qui, après l’avoir si souvent survolée, voulut voir la Terre de près. C’est l’aventure vécue par François Suchel, soit 10 000 kilomètres à bicyclette en suivant la ligne aérienne Canton (en Chine) à Paris. Sur le « plancher des vaches », la vie peut se révéler étonnante…

› L’HISTOIRE « La terre vue du ciel offre au pilote de ligne le spectacle grandiose des territoires qui défilent sous ses pieds.

Après neuf millions de kilomètres et onze mille heures de vol, François Suchel a tout vu des beautés du monde, comme des blessures hideuses que l’homme a infligé à la nature.

1014424_212690655597654_1102498208_n.jpg

Il a tout vu, mais à 12 000 mètres de haut. Confiné dans le cocon pressurisé de sa cabine, douillettement installé dans son hôtel aux escales, préservé du choc des cultures, donc des langues qu’il ignore, des mœurs et des coutumes des pays survolés, des rudesses et des douceurs des climats, des beautés et de l’âpreté des paysages qui ne peuvent s’apprécier qu’à hauteur d’homme, que sait-il de la vie de ceux d’en-bas ?

«On peut vouloir partir parce qu’on a jamais voyagé. Moi, j’ai décidé de voyager parce que je suis trop souvent parti. J’ai parcouru le monde sans le voir», avoue François Suchel, en prélude à son récit.

0.jpg

Paris-Canton (Chine) aller/retour, c’est son job. Aux commandes de son long courrier frappé de l’emblématique hippocampe, le logo d’Air France KLM.

10 000 kilomètres de vol au-dessus de ce monde qu’il n’a pas vu. Le découvrir enfin, c’est le vivre au raz du sol, en VTT, équipé d’une caméra, d’un GPS et d’un téléphone portable. Moins vite qu’en avion, plus vite qu’à pied.

734519_231714253695294_1854530186_n.jpg

Neuf pays traversés, des mois de pédalage, sevré de sa famille qui vit difficilement son escapade. Et c’est la vie : des rencontres, des angoisses, des peines et des joies, des découvertes.

De la Chine à la France, François Suchel éprouve et s’éprouve »


Sources : © François Suchel / éditions Guérin

› MON AVIS « J’ai fait la connaissance de François à l’occasion des derniers cargos club, le rendez-vous du premier mardi de chaque mois des amoureux des cargos et plus globalement du voyage. Infos et modalités ICI sur cette belle initiative de Catherine Domain, libraire et instigatrice de ce RDV.

1613762_255540981312621_99250265732553593_n.jpg

D’emblée, le courant est passé entre nous. Simple, chaleureux et naturel, François m’a raconté son aventure. J’ai été touché par ses mots, son enthousiasme et sa modestie.

À la lecture, mes impressions in vivo ont été confirmées. Son récit de voyage sonne juste, et surtout captive. François nous narre ses émerveillements devant des paysages, ses rencontres avec les habitants, et ses tribulations comme son arrestation par la police aux confins du Xinjiang, par-delà le plateau tibétain.

1621957_211160552417331_84024696_n.jpg

Sur les routes de la Soie et l'Oural, le pilote-écrivaine et grand voyageur nous dévoile une géographie de l'intime qu’il a découvert Sous les ailes de l'hippocampe.

« Un chemin vers la liberté d'être soi-même », dit-il sobrement lui qui publie dans cette collection « Démarches » de chez Guérin, entre deux plumes de renommée : soit après Jean-Christophe Rufin (LIRE LA CHRONIQUE) et avant Sylvain Tesson (LIRE SON ACTU).

«C’est pas mal pour un début, non ?», confie alors amusé François à l'enthousiasme décidément très contagieux. Parmi les mille et une aventures, la sienne se distingue par son élégance, sa singularité, son esprit nature et la générosité non feinte de son «acteur» principal. Un récit de voyage et un film à déguster.

Stéphane DUGAST
Photographies © François Suchel

1510769_248729175327135_3559468707045528752_n.jpg

Sous les ailes de l'hippocampe de François Suchel Collection Démarches. 304 pages- 19,50 € (Guérin).

10329241_248731605326892_6269989028095956617_n.jpg

BONUS
Le film, son livre, des bonus. Pour tout savoir de l’aventure Sous les ailes de l'hippocampe, c’est ICI

 

Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

19.07.2014

PETITES CHRONIQUES D'ITTOQQORTOORMIIT #5

 Les jeunes chasseurs.JPG

De retour d’un périple sur la côte orientale du Groenland, deux grands voyageurs nous partagent leurs émotions arctiques. Cinquième volet de ces six «petites chroniques d’Ittoqqortoormiit», concoctées par Dominique et illustrées par les photos de Pascal.


(LIRE L’ÉPISODE PRÉCÉDENT)
Une rencontre insolite Légèrement à l'est de la baie de la baie de Rosevinge et du village, une jolie baie porte le nom d’Amdrup, du nom de l'amiral danois et explorateur polaire qui entrepris en 1900 de descendre toute la côte orientale du Groenland en canot à rame.

C’est une petite baie accueillante, bien protégée des vents du Nord par un cirque de hauteurs enneigées. Nous entreprenons une petite ballade vers le fond de la baie, intrigués par les traces de traîneaux sur cet itinéraire inhabituel.

 Argelvor en hivernage.jpg

Derrière un envol de mouettes posées sur la banquise, nous apercevons un mât. Puis deux silhouettes, puis le Gwen-a-du. Ce n'est pas un effet du vertigo polaire, c'est bien un voilier breton qui repose là, enchâssé par les glaces de banquise.

Le marin brestois et logisticien polaire Alan Le Tressoler a choisi cette baie Amdrup pour hiverner à bord de son voilier Argelvor. Avec sa compagne norvégienne Elin, ils développent tout un programme de mesures pour le compte de laboratoires et universités.

 Argelvor dans la baie Amdrup.jpg

Autour du bateau, deux chiens anti-ours, un igloo de pêche, plusieurs installations de prélèvements et mesures, une terrasse creusée dans la glace et confortablement recouverte de peaux de caribous.

Que se passent-ils lorsque deux bretons se retrouvent sur la banquise ? Ils s'installent en terrasse, prennent un verre et partagent une boîte de pâté Hénaff. [PROCHAIN ÉPISODE, RDV LE 31 JUILLET PROCHAIN]

Un récit de Dominique Simonneau
Des photographies de Pascal Hémon

 

DSC02084_DxO.jpg

› BONUS
Pour en savoir plus sur le projet Argelvor, c'est ici
.
Mieux pour suivre leurs aventures, lisez leur blog (en anglais).

 

Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

17.07.2014

UN OURS FAIT SON CINÉMA

 polar,bear,ours,polaire,arctique,artic,adam ravetch,mehdi bakhtiari

Une caméra embarquée autour du cou d’un ours polaire : une idée de génie ? un projet saugrenu ? 169 secondes stupéfiantes…

Pour les férus du monde polaire, c’est sans aucun doute l’une des vidéos de l’année. L’acteur principal ? Un ours polaire. Les seconds rôles ? Des congénères à lui. Les décors ? L’océan arctique (sans glace) Sa performance ? Son quotidien. C’est avec une caméra embarquée de type GoPro (LIRE LA CHRONIQUE) accrochée à son cou que qu’un ours nous fait partager sa vie de l’intérieur.

 polar,bear,ours,polaire,arctique,artic,adam ravetch,mehdi bakhtiari

Conçu par Adam Ravetch, un documentariste animalier américain, ce projet de mini-film animalier doit surtout aux performances de Mehdi Bakhtiari, l’ingénieur qui a adapté la caméra de type GoPro pour les besoins du film. Dotée d’une balise GPS, et d’un interrupteur pouvant la caméra ou l’éteindre à volonté et à de très longues distances, l’ingénieur a permis à cette caméra d’enregistrer pendant 130 heures d’affilée.

Quant à l’objectif de ce film qui créé le buzz sur la Toile, il vise à sensibiliser le grand public aux dangers qui menacent l’ours, une espèce emblématique de l’Arctique.

 polar,bear,ours,polaire,arctique,artic,adam ravetch,mehdi bakhtiari

Si ces images sont inédites, et assurément spectaculaires, la bande-son un brin alarmiste, je ne saurai trop vous conseiller de vous documenter sur le sujet. Un site web s’impose celui de l’association Pôles Action (LIRE LA CHRONIQUE) avec à sa tête un cinéaste-photographe-conférencier et écrivain passionné et spécialiste de l’ours polaire : Rémy Marion.

polar,bear,ours,polaire,arctique,artic,adam ravetch,mehdi bakhtiari


[INDISCRÉTION] Rémy Marion,
en collaboration avec la société de production Bonne Pioche, prépare d'ailleurs actuellement un documentaire animalier dédié exclusivement à l'ours polaire. Affaire à suivre sur le blog Embarquements !

Photographies © Artic Bear Production
 



› EN SAVOIR +
Le site de la société de production Artic Bear à l’origine du film (en anglais)

 

Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |