Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

prix joseph kessel

  • MASSOUD SE CONFESSE

    Olivier-Weber-Cambodge-2001_Angkor-01.jpg

    «La Confession de Massoud», c’est le nouvel ouvrage du grand reporter Olivier Weber. Un roman à paraître le 25 septembre prochain chez Flammarion.

    Ecrivain-voyageur, grand reporter et ancien correspondant de guerre, Olivier Weber est un homme de terrain, et une excellente plume.

    Lauréat des prestigieux Prix Joseph Kessel, de l'Aventure ou Albert Londres, il s’attaque cette fois à une figure emblématique de l’Afghanistan : le commandant Massoud*.

     

    olivier weber,commandant massoud,afghanistan,ahmad shah massoud,11 septembre 2001,prix albert londres,prix joseph kessel

    Son roman, c’est l'histoire d'un père, le commandant Massoud, qui se confie à son fils peu de temps avant sa mort pour expliquer le besoin de liberté et la nécessité de réformer l'islam.

    «Au-delà d'un plaidoyer pour un islam des Lumières, ce livre est un message universel de paix et de tolérance» promet l’auteur.

    Chronique prochainement sur Embarquements.

    * : Ahmad Shah Massoud (1953- 2001), fréquemment appelé commandant Massoud, était le commandant du Front Uni Islamique et National pour le Salut de l'Afghanistan, du Jamaat-e Islami et le chef de l'Armée islamique, une armée ayant combattu contre l'occupation soviétique puis le régime des talibans de 1996 à 2001. Il a été tué dans un attentat suicide deux jours avant le 11 septembre 2001.


    Lien permanent Pin it! Imprimer