Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'EMPREINTE TABARLY #4

1998 - 2018. Il y a 20 ans disparaissait Éric Tabarly, un navigateur d'exception et un visionnaire, dont l'héritage technique et humain perdure encore aujourd'hui. Quatrième épisode d'un feuilleton consacré à celui que l'on avait baptisé «l’idole des houles». Focus sur un portrait réalisé pour Cols Bleus, le journal de la Marine nationale, par Stéphane Dugast, concepteur et animateur du blog Embarquements.

LE PORTRAIT Plus de quatre décennies à sillonner les mers du monde. Un talent de marin incommensurable. Un génie visionnaire dans le monde de la course au large. Un esprit avant-gardiste en matière d’architecture navale. Une ribambelle de chevauchées océaniques à la barre de ses six voiliers de course Pen Duick, devenus légendaires. Des générations de marins marquées par sa science de la navigation et sa philosophie de vie. Douze ans après sa disparition (NDLR : portrait écrit en 2010), l’empreinte d’Éric Tabarly est inoxydable.  

> LIRE LE PORTRAIT «ÉRIC TABARLY, L’IDOLE DES HOULES» 

CB TABARLY 4 .png

CB_2958.jpg

Visuels © Marine nationale / Cols Bleus

Lien permanent Pin it! Imprimer

Écrire un commentaire

Optionnel