Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • COLS BLEUS SPECIAL JEANNE

    cols_bleus_n_2926_medium2.jpg

    Reportage à paraître dans COLS BLEUS n°2926, l'hebdomadaire de la Marine
    2-11/11/2009

    Couv_JeanneDArc BD.jpgTextes et clichés extraits du Beau-Livre
    LA JEANNE D'ARC, porte-hélicoptères  R97

    (E/P/A – Les éditions du Chêne)
    Photographies de Christophe Géral
    Enquête de Stéphane Dugast
    Préface de Bernard Giraudeau
    Avant-propos de l’Amiral Pierre-François Forissier, chef d’Etat-Major de la Marine
    Grand format « à l'italienne » 395x275 mm
    184 pages. 49.90€

    http://www.defense.gouv.fr/marine
    Le site web officiel de la Marine nationale

    Commandez le numéro spécial Jeanne de COLS BLEUS en appelant le 01 42 92 17 17
    ou en envoyant un courriel à : colsbleus@marine.defense.gouv.fr

    + d'infos sur www.lajeannelelivre.fr

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • BONNES RECETTES

    Parti-pris1114-29 323 couv3.jpg
    « La Jeanne d’Arc, c’est la synthèse de nombreux désirs photographiques. Habitué des people, j’ai néanmoins abordé ce sujet comme tous les autres. Mes deux reportages réalisés à bord m'ont permis de construire un livre-hommage dédié à un bateau mythique dans le cœur des marins comme dans celui des terriens. La gageure pour moi, c’était de réaliser un ouvrage qui ne soit ni trop vulgarisateur, ni un livre d’auteur avec des choix esthétiques trop marqués. Il s’agissait ni de globaliser, ni d’esthétiser la Jeanne mais bien de refléter son âme si riche et, paradoxalement, si difficile à décrypter »

    Mode d’emploi
    « C’est à 16 ans en lisant un ouvrage du photographe Henri Cartier-Bresson (1908-2004) que j’ai appris mes premières notions de cadrage. Ce bouquin était composé de photos-portraits réalisées avec un Leica à focale fixe (50 mm) sans lumières additionnelles. C’est là que j’
    1114-06 236 R.jpgai compris que le photographe doit bouger dans l’espace avant de composer son cadre. C’est à lui d’évoluer autour de son sujet, ce qui créé d’ailleurs du rapport humain. Une fois, mon cadre défini au millimètre avec ces lignes de force et de fuite, je suis à la recherche de ce que Henri Cartier Bresson appelle «l’instant décisif». Je laisse mon cadre «parler» si j’ose dire ! Le cadre composé de lignes fortes, c’est par essence la matière humaine qui va en faire un cliché fort, une «plaque» comme j’aime à dire. Il s’agit dès lors d’anticiper le bon mouvement ou cette harmonie qui permettront à un cliché de révéler ses messages forts »

    Etat d'esprit
    « Pour ce reportage j’ai ressenti une immense responsabilité, celle de témoigner sur un bateau qui va bientôt disparaître. L’opportunité de 1114-42 480 R2.jpgréaliser ce livre était tunique. C’était un cadeau énorme pour lequel il se fallait d’aller au bout des choses. Je me suis investi totalement comme à chaque fois au point de débarquer à Djibouti, puis à la Réunion totalement vidé. Avec un tel sujet, la Jeanne d'Arc, il me fallait l’honorer. Il me fallait trouver des angles et des images jamais vues. Pour çà, je suis constamment resté à bord même pendant les escales. Quand les marins se reposaient, j’étais sur le pont appliqué et concentré. A La Réunion, j’ai du me dégourdir les jambes une vingtaine de minutes tout au plus sur les quais. Il fallait aller au bout du bout au point que quand j’ai débarqué, tout mon matériel était encore déballé à deux heures de mon départ afin de réaliser une séance de shooting avec l’aumônier. Je voulais ramener des clichés rarement réalisés »

    1114-05 051.jpgAu royaume de la vapeur
    « La machine, c’est le lieu que j’ai le plus photographié. J’ai démarré mon travail tout en bas dès 4 heures du matin le jour de l’allumage. L’allumage des feux c’est quelque chose. C’est le royaume de la vapeur… A chaque fois que je suis redescendu j’ai y ai passé du temps mais j’y ai invariablement ramené un ou deux clichés forts. L’émotion et ma sensibilité n’ont jamais été la même. C’est un univers que j’adore comme le pont d’envol de la Jeanne… »

    De l’intérieur
    « J’ai voulu raconter le porte-hélicoptères R97 Jeanne d’Arc comme il n’a jamais été raconté en montrant des points de vue, des lieux de vie que l’on a pas l’habitude de voir photographiquement. J’ai du me faire violence car photographier des moments d’intimité, c’est pas une mince affaire... Tu ne peux le faire qu’avec la complicité de tes sujets. Je me suis également imposé des limites. Celle de photographier l’intimité à condition qu’il y ait de la pudeur. Photographier les gars en slip ou en cla
    1114-36 455 R.jpgquette dans leur poste, ce n’est pas ma tasse de thé mais je l’ai fait car il s’agissait de réaliser un livre hommage et témoigner de la vie du bord. J’ai voulu aussi bien montrer la chambre du commandant que les postes des matelots, tout en privilégiant bien évidemment les activités opérationnelles »


    ChristopheGeral.jpgChristophe Geral en 9 dates

    1963 Naissance à Périgueux en Dordogne

    1983 Etudes de photo à L’ETPA de Toulouse

    1986 Responsable de la section audiovisuelle de la quatrième région militaire à Bordeaux

    1987 Agence de presse Interpresse. Photographe attitré des people comme Belmondo, Haliday, Bruel et Noah

    1994 Devient photographe à l’agence SteelsCHINEETINDE.jpg

    1999 Arrête la photo et s’occupe de l’exploitation forestière familiale en Corrèze

    2002 Se spécialise en photographe pour les émissions de real TV

    2008 Publie 2 ouvrages De la Chine à l’Inde et Patrouille de France aux éditions du Chêne.

    2009 Publication de l'ouvrage La Jeanne d'Arc, porte-hélicoptères R97 aux éditions du Chêne.


    CB2907.jpg




    Reportage paru dans COLS BLEUS N°2907, l'hebdomadaire de la Marine nationale.


    Toutes les infos sur le site web : http://www.lajeannelelivre.fr

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • BIENTOT EN LIBRAIRIE

    JEANNE pub+ W.jpg

    FICHE TECHNIQUE
    LA JEANNE D’ARC, PORTE-HELICOPTERES R97

    Beau-Livre (E/P/A – Les éditions du Chêne)

    Enquête de Stéphane Dugast
    Photographies de Christophe Géral

    Préface de Bernard Giraudeau
    Avant-propos de l’Amiral Pierre-François Forissier, chef d’Etat-Major de la Marine Grand format « à l'italienne » 395x275 mm
    184 pages. 49.90€

    + d'infos sur le site www.lajeannelelivre.fr

    Couv_JeanneDArc BD.jpg

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LA BOUDEUSE REPART

    BOUDEUSE.jpg

    Nouvelle mission pour le trois-mâts La Boudeuse. Nouvelles destinations et nouveaux objectifs. Trois siècles après l’illustre marin Louis Antoine de Bougainville (1729-1811) missionné par Louis XV, Patrice Franceschi et son équipage, étoffé par des marins militaires, repartent pour deux années d’exploration scientifique en s’inscrivant pleinement dans le cadre du Grenelle de la Mer, dont l’ambition est de préserver l’avenir de la planète. Exploration scientifique mais également humaine, cette mission intitulée Terre-Océan vise, selon son organisateur marin-écrivain-cinéaste et explorateur «à préserver l’avenir de la planète pour les générations futures et à sensibiliser les publics à une écologie plus humaniste». Cap d’abord sur l’Amérique du Sud puis sur l’Océan Pacifique. C’est depuis Fécamp le 21 octobre dernier que La Boudeuse a ainsi appareillé. Premières escales dans les bassins de l’Amazone et de l’Orénoque au Brésil et au Venezuela. Pour suivre cette odyssée très Nature, rendez-vous sur le web à www.la-boudeuse.org

    Lien permanent Pin it! Imprimer