Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08.03.2012

OCÉANS AU FÉMININ

 oceans_wave-13475.jpg

Le 8 mars célèbre aujourd'hui la Journée Internationale des Femmes. France Inter l'a souhaitée à sa façon en dédiant l'une de ses émissions aux femmes et à la mer. Éclairant sur bien des points...

1337607_5_02d4_partis-dans-la-nuit-les-premiers-chalutiers.jpg

CE QU’ILS EN DISENT

« Longtemps, l’image qui associait les femmes à la mer était celle-ci : une silhouette sur le quai d’un port, le regard perdu vers le large, guettant (parfois vainement) le retour du pêcheur ou de l’aventurier…

Pas question alors pour les femmes de partir en mer ; la navigation est une affaire d’hommes. Pour verrouiller l’interdit, on inventa une superstition : une femme, c’est comme un lapin, sur un bateau, ça porte malheur ! Voilà qui était dit et gare aux contrevenantes !

 JEANNEBARET.jpg

Mais, pour notre plus grand bonheur, il y a toujours eu des fortes têtes qui, par goût de l’aventure ou par nécessité, ont bravé l’interdit et largué les amarres : Anne Bonny la pirate, ou Jeanne Baret, cette jeune fille déguisée en matelot, qui en 1766, embarqua avec Bougainville pour son célèbre tour du monde. 

501781-florence-arthaud-un-vent-de-liberte-637x0-2.jpg

Et depuis, plus personne ne s’étonne de voir une Florence Arthaud, Isabelle Autissier, Ellen Mac Arthur se lancer dans une solitaire à la voile…

Mais il en a fallu du temps et de la poigne pour que les femmes s’imposent face aux vieux loups de mer !

Isabelle AUTISSIER avec livre.jpg

Anita Conti fait partie de celles qui ouvrirent la voie. A sa manière, bien particulière. Elle fut dans les années 1930 la première femme océanographe française, embarquant pendant des mois sur des chalutiers, partageant la vie si dure des pêcheurs de harengs ou de morue.


Une des premières aussi à prendre conscience que les ressources de la mer ne sont pas inépuisables. Une passion qui ne la quittera pas jusqu’à sa mort à l’âge de 98 ans. C’est Marc Gourden, auteur du film « Anita Conti, une vie embarquée » qui nous parlera d’elle.

Anita conti.jpg

Deuxième invitée : Gwenaëlle Proutière-Maulion, directrice du Centre de droit maritime et océanique à l’université de Nantes… Elle a supervisé une vaste étude, sortie l’année dernière, sur la place des femmes dans les métiers de la mer.

CALLAIN.jpg

Troisième invitée : Christine Allain, une des rares femmes commandantes de la Marine Nationale. Auteur du livre « Une femme sur l’eau » chez Michel Lafon »

franceinter.pngEN SAVOIR +

A écouter, podcaster et partager
http://www.franceinter.fr/emission-les-femmes-toute-une-histoire-les-femmes-et-la-mer

Lien permanent | |  Facebook | | |

Écrire un commentaire