Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CLIPPERTON, L'ILE SENTINELLE

Atoll français perdu dans l’immensité du Pacifique, Clipperton est décidément l’île de toutes les passions ! Je m’y suis rendu en 2001, en 2003 et plus récemment en avril dernier. Cette fois j’ai accompagné la mission Passion 2015, initiée par le géographe Christian Jost. Et il se pourrait que cette fois la «planète Clipperton» intéresse les plus hautes sphères de l’état…

Christian Jost est obstiné, et son travail paye enfin ! Suite à 3 expéditions sur cet atoll français du Pacifique oriental, ses nombreux travaux scientifiques sur le sujet depuis 20 ans et aux actions initiées via l’association «Clipperton – projets d’outre-mer», dont il est le président, le géographe Christian Jost a été reçu, mercredi 8 juin dernier, au palais de l’Elysée, avec Philippe Folliot, député de la première circonscription du Tarn (81) et membre de la commission Défense à l’Assemblée Nationale.

L’occasion pour le géographe et le député de s’entretenir, deux heures durant, au palais de l’Élysée avec Marc Vizy, conseiller outre-mer du président de la république, à propos d’abord de la récente mission PASSION 2015 qui s’y est déroulée à Clipperton du 14 au 29 avril dernier.


clipperton,pacifique,ile de la passion,sciences,aventures,christian jost,philippe folliot,stéphane dugast(De gauche à droite) : Le député du Tarn Philippe Folliot et Christian Jost, géographe et chef de la mission Passion 2015, en visite à la cocoteraie Bougainville.


CLIPPER… QUOI ?

Situé à une latitude proche de l’Équateur, l’île de la Passion (alias Clipperton) est une possession de la France méconnue. À cause de son isolement total et d’une barrière de brisants rendant son accès extrêmement difficile, Clipperton a été pendant longtemps une place inexpugnable, révélant au compte goutte ses secrets à ses rares visiteurs.

Sauvage et inhabité, cet atoll abrite une étonnante biodiversité. Pollution, surpêche, réchauffement climatique ou montée des eaux, cet atoll est pourtant aujourd’hui directement menacé par les excès de l’Homme. De dimensions modestes (7km2), et totalement isolée, Clipperton est une ile-sentinelle révélatrice de bien des maux de notre planète.

clipperton,pacifique,ile de la passion,sciences,aventures,christian jost,philippe folliot,stéphane dugast

« CLIPPERTON NE DOIT PAS RESTER EN JACHÈRE ! »

L’entretien de Christian Jost et Philippe Folliot au palais de l’Elysée a également permis de souligner au plus niveau de l’État la nécessité de mener des études scientifiques à Clipperton, d’y assurer des missions de souveraineté plus régulières, mais surtout l’avenir de l’île de la Passion, ainsi baptisée par ses découvreurs français, un jour de vendredi saint en 1711.

Fort de sa visite de 36 heures à Clipperton - une première pour un élu de le République - Philippe Folliot a d’abord tenu, au cours de cette réunion au palais de l’Élysée, à rappeler à son interlocuteur les atouts de cet atoll situé à quelques 1 200 kilomètres des côtes mexicaines : «Clipperton ne doit pas rester en jachère. Il est important pour notre pays de valoriser ce territoire et ses richesses, d’y exercer notre souveraineté et de planifier son avenir. Nous nous devons de trouver des solutions viables et surtout innovantes. Ce bout de France, rappelons-le, confère à la France une souveraineté sur une Zone Economique Exclusive (ZEE), dont la superficie est plus vaste que celle de la Métropole».

clipperton,pacifique,ile de la passion,sciences,aventures,christian jost,philippe folliot,stéphane dugast

 

CLIPPERTON : UN AVENIR À CONSTRUIRE

Ardent défenseur des outre-mer [1] et soutien actif de la mission PASSION 2015, Philippe Folliot en est convaincu : il faut penser «l’île de la Passion» (alias Clipperton) autant du point de vue écologique qu’économique ou culturel.

«Clipperton ne doit plus être seulement l’apanage des passionnés, qu’ils soient scientifiques, radios-amateurs, adeptes de plongée sous-marine ou de pêche au gros. Il faut également sortir des missions scientifiques qui se répètent. Le principal enjeu pour Clipperton, c’est bien sa souveraineté. La protection de ses ressources, notamment celles en thonidés, est à étudier et rentabiliser en exerçant des droits de pêche qui nous permettront de constituer une ligne de budget Clipperton.

Pour penser à l’avenir de ce territoire d’intérêt général, il faut également sortir du calcul politicien. Clipperton est à la croisée des chemins. Il faut penser ce territoire d’outre-mer autant du point de vue géostratégique, économique, diplomatique qu’économique ou environnementale. C’est une chance rare pour la France que de disposer d’une île isolée et inhabitée, un véritable laboratoire à ciel ouvert.

clipperton,pacifique,ile de la passion,sciences,aventures,christian jost,philippe folliot,stéphane dugast

Avec Clipperton, la France a une page vierge à écrire ! Des questions peuvent être vite résolues comme celle de son statut juridique. Il faut également que notre pays entreprenne, à court terme, une importante campagne de nettoyage des plages de Clipperton, jonchées de déchets et de plastique. À plus long terme, nous devons penser à l’installation d’une une base de surveillance et d'études permanent à l’instar de celles des Terres Australes et Antarctiques Françaises. Du fait de sa position, Clipperton est un observatoire de l'environnement océanique idéal».

 

« CLIPPERTON EST UNE MICRO-PLANÈTE »

Pour le géographe Christian Jost, cet entretien à l’Élysée a également été l’occasion d’évoquer les premiers résultats de l’expédition PASSION 2015 : «Bien qu’isolé et inhabité, Clipperton est une micro-planète. Cette île est le reflet en tout petit de ce qui passe à l’échelle du globe. L’érosion de son littoral, la lutte pour la survie, la suprématie changeante d’une communauté d’espèce au détriment des autres, les poissons projetés plus fréquemment par l’océan dans le lagon fermé, la reconquête en moins de dix ans de plus de la moitié des 200 hectares de terre émergée par la végétation, le platier raboté en permanence par les blocs et les galets arrachés à la côte et charriés par le ressac… Clipperton illustre de façon très parlante les pressions toujours plus fortes et leurs impacts sur les écosystèmes marins, insulaires et littoraux. Clipperton traduit ainsi les changements que connaît aujourd’hui la planète».

 

clipperton,pacifique,ile de la passion,sciences,aventures,christian jost,philippe folliot,stéphane dugast

Etudes de la faune et de la flore du récif corallien, réalisation d’une carte géomorphologique et de relief de l’atoll, cartographie précise et inventaire de la végétation, étude du lagon, collecte des insectes, inventaire des vestiges et des déchets…Les premiers résultats de la mission PASSION 2015 seront diffusés et communiqués, via un film et des reportages, lors du prochain sommet de la Terre (COP 21) qui se tiendra à Paris en décembre prochain. Une publication des résultats scientifiques complets sera réalisée ultérieurement.

À n’en pas douter, l’île de la Passion (alias Clipperton), pour l’instant connue des seuls initiés, ne va plus être un point minuscule sur une mappemonde, ni une simple curiosité administrative mais bien un territoire dont le futur se dessine enfin. (À SUIVRE)

Récit et photographies de Stéphane DUGAST

[1] : Co-auteur avec Xavier Louy de l'essai "France-sur-mer : un empire oublié" paru aux éditions du Rocher.

clipperton,pacifique,ile de la passion,sciences,aventures,christian jost,philippe folliot,stéphane dugast

UNE EXPÉDITION À SUIVRE SUR LE BLOG EMBARQUEMENTS

 

› EN SAVOIR +

La page Facebook CLIPPERTON animée par Stéphane Dugast.

 

clipperton,pacifique,ile de la passion,sciences,aventures,christian jost,philippe folliot,stéphane dugast

Le site web de Clipperton – Projets d’Outre-Mer, association de loi 1908, dont le but est d’œuvrer à la recherche, la promotion et la diffusion des connaissances et des échanges au bénéfice du patrimoine environnemental, historique et culturel des iles et territoires de l’Outre-Mer et plus particulièrement de Clipperton.

Lien permanent Pin it! Imprimer

Commentaires

  • Bientôt 50 ans (juin 2016) que la 1ère mission Bougainville (35 sapeurs mineurs du Génie de Metz) a mis le pied sur Clipperton
    La nostalgie est toujours aussi présente, une expérience unique pour des petits gars de 20 ans.
    Au fil des années nous constatons, avec amertume que notre Clipperton change - pas toujours en bien - la présence de rats, une diminution de la population des crabes, de nombreux déchets, etc..
    J'espère que nos gouvernants vont enfin s'occuper de cette atoll Français et des richesses maritimes qu'il représente, faire cesser le pillage par de trop nombreux bateaux de pèche étrangers.
    Merci à tous ceux qui défendent et défendront Clipperton, afin de préserver cette richesse unique.

  • J'y suis brièvement allé en janvier 2015 lorsque l'expédition scientifique menée entre décembre 2004 et avril 2005 par Jean-Louis Etienne inventoriait toutes les espèces présentes sur et autour de l'atoll. Qu'est-il advenu de ces recherches?

  • J'y suis allé très brièvement avec l'expédition de Jean-Louis Etienne (décembre 2004- avril 2005) qui devait inventorier toutes les espèces vivantes de cet atoll avec l'aide d'une dizaine de scientifiques. Qu'est il advenu de leurs recherches?

  • Damien
    Il existe une publication scientifique relative à la mission de Jean-Louis Etienne. N'hésitez pas à contacter Christian JOST (christian.jost@upf.pf) qui pourra vous en dire plus.
    Salutations clipperton-iennes

  • Damien
    Il existe une publication scientifique relative à la mission de Jean-Louis Etienne. N'hésitez pas à contacter Christian JOST (christian.jost@upf.pf) qui pourra vous en dire plus.
    Salutations clipperton-iennes

  • Damien
    Il existe une publication scientifique relative à la mission de Jean-Louis Etienne. N'hésitez pas à contacter Christian JOST (christian.jost@upf.pf) qui pourra vous en dire plus.
    Salutations clipperton-iennes

  • J'ai enfin trouvé le livre et ses références Damien
    RDv sur http://www.priceminister.com/mfp/5210347/clipperton-environnement-et-biodiversite-d-un-microcosme-oceanique-loic-charpy?gclid=CjwKEAjwjYCvBRC99sSm_frioAwSJACrKuPCVCz3x3YPiqqhFYwz9AuZ3PTiAfeYaXFMHP6cWz7eORoCzALw_wcB&ja1=tsid:67590|cid:343106123|agid:16248559523|tid:kwd-78042171083|crid:62178385283|nw:g|rnd:18340109346514767572|dvc:c|adp:1o18#pid=82048298&sort=0&filter=20&bbaid=532726859

  • En proposant en 2011 d'organiser un colloque à l'occasion du tricentenaire de la découverte de l'île de La Passion (alias Clipperton) par le grand navigateur havrais Michel Dubocage le Vendredi Saint 3 avril 1711 et en le démontrant, le Centre Havrais de Recherche Historique est fier d'avoir apporter sa petite pierre à l'édifice. Bravo à l'obstination du professeur Christian Jost et à l'Association Clipperton projets d'Outre-Mer.

  • Félicitations transmises à l'intéressé. Merci à vous pour vos bons mots SD

  • https://www.youtube.com/watch?v=bcJS1EVp8aY&feature=share

  • Bonjour,il est dommage que cette biodiversité disparaisse un jour.Dommageable aussi qu'on s'obstine a appeler cette ile clip....La culture commence par la langue. Si c'est une possession française pourquoi ne pas l'appeler (exclusivement) par son nom d'origine ile de la passion. Non ?

  • 24/11/2016 - La proposition de loi du député Philippe Folliot sur La Passion-Clipperton adoptée à l'unanimité par l'Assemblée nationale !
    L'Assemblée nationale, après la commission des lois qui l'avait votée à l'unanimité la semaine précédente, a adopté jeudi 24/11/2016 le projet de loi présenté par Philippe Folliot et son groupe. Le texte proposé, qui doit encore passer devant le Sénat, où il faut espérer qu'il n'y ait pas d'opposition, propose enfin la création d'un statut de Collectivité sui generis inspiré de celui des TAAF et de réhabiliter le vrai nom de baptème français de l'île, à savoir La Passion, qui deviendra ainsi l'île de La Passion, ou La Passion - Clipperton.
    De Domaine public d'Etat, La Passion devrait devenir une Collectivité à statut particulier.
    - Voir la vidéo de l'intervention de Philippe Folliot
    - Voir le texte complet del'intervention

Écrire un commentaire

Optionnel