Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

MOBY DICK : À TOUTES LES SAUCES ?

Au cœur de l'océan (In The Heart of the Sea), c'est un film dramatique sauce Hollywood inspiré du roman phare d'Herman Melville : Moby Dick. Grand spectacle assuré sur grand écran, dit-on. En librairie, un récit éclairant cette fortune de mer est paru. Les explications sur le blog Embarquements... évidemment !

34520-au-coeur-de-l-ocean.jpg

> UN FILM

Pour son pour son tout nouveau long-métrage, le réalisateur chevronné Ron Howard (Apollo 13, Un homme d’exception, Da Vinci Code) s'est inspiré d'un roman maritime fameux : Moby Dick.

Faisant constamment l’aller-retour entre le moment où l’écrivain Herman Melville recueille les confidences d’un vieux marin et la jeunesse de ce dernier -au cours de laquelle il rencontra un cachalot géant - Au coeur de l’océan ne raconte pas tant l’histoire du face-à-face entre le «monstre marin» et l’équipage du navire que celle des marins embarqués. Et ça serait d'ailleurs là toute la force du propos.

au-coeur-de-l-ocean_4.jpg w=940.jpg



Un récit
à la sauce hollywoodienne «tout ce qu’il y a de plus classique, mais avec ce qui faut de sincérité dans la démarche pour faire de ce film davantage qu’un grand spectacle», selon les critiques du Monde. Un film à déguster pendant les Fêtes dans les salles obscures.

Au-Coeur-de-lOcean-affiche.jpg

aucoeurdelocean14.jpg

> UN LIVRE

C'est la lecture du récit du second de L'Essex* qui a donné l'envie à Herman Melville d'écrire Moby Dick, son chef d’œuvre. «La lecture de cette prodigieuse histoire a eu sur moi un effet étonnant», confiera l'intéressé. Il faut dire que l'odyssée du baleinier L'Essex - avec vingt hommes à bord partis chasser la baleine dans le Pacifique - contient tous les ressorts dramatiques. Justement l'intrigue…

Après plusieurs mois de pêche, l'Essex est attaqué par un cachalot géant en pleine mer. Le baleinier sombre en quelques minutes, forçant l'équipage à se répartir sur trois canots. Leur navigation va durer quatre-vingt-treize jours, voire virer au cauchemar. Car, ils ne seront finalement que huit survivants.

collage.jpeg

Commandant en second, Owen Chase publiera le récit de cette funeste aventure à son retour.

«Un témoignage à couper le souffle sur les baleiniers, sur l'enfance de l'Amérique, mais aussi sur l'exil et la solitude, sur la capacité animale de l'homme à supporter, au nom de la survie, ce qui ne doit pas l'être» selon Xavier Bachelot, le traducteur et dénicheur de cette perle du roman d'aventures outre-atlantique.

Photographies © Warner Bros

 

A LIRE / Récit de l’extraordinaire et affligeant naufrage du baleinier Essex d'Owen Chase. 160 pages - 9,50 € (Robert Laffont éditions).

9782221191842.JPG

> BONUS
3 bonnes raisons de lire Owen Chase, le marin qui a inspiré le film "Au cœur de l'océan" selon Metronews.

Lien permanent Pin it! Imprimer

Commentaires

  • choisir entre le film et le récit ? je ne choisis pas, je fonce sur les deux. ET au passage, je me relirais bien aussi Herman Melville. Allez hop on écrit tout ça sur la lettre au Père Noël. Merci Stéphane !

Écrire un commentaire

Optionnel