Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ABORIGENES, AVEC LES DERNIERS NOMADES D’AUSTRALIE

Deux ans et 11 000 km à vélo dans l'Ouest australien. Eddie Mittelette, fasciné par la culture aborigène en a tiré un livre, primé au festival Terres d'Ailleurs à Toulouse.

Le récit Aborigènes, Avec les derniers nomades d’Australie, d’Eddie Mittelette, a remporté ses deux premières récompenses, à Toulouse, à l’occasion du festival Terres d’Ailleurs de novembre dernier :

Le prix littéraire Terres d’Ailleurs 2016 ;

Le prix du public Terres d’Ailleurs 2016.

remise-prix_0247-Copier.jpg

Avec les récits d’ethnologie et d’expéditions pour unique boussole, Eddie Mittelette a parcouru 11 000 kilomètres en solitaire à vélo sur les pistes reculées de l’Ouest australien. Sa fascination pour la culture aborigène l’a mené auprès des Martu : les derniers acteurs du nomadisme traditionnel.

aborigenes3.jpg

En deux années passées sur l’île-continent, il a partagé la vie quotidienne des familles et s’est assis au coin du feu pour goûter aux nourritures ancestrales. Aux côtés des elders, il s’est aussi initié à la chasse et à la cueillette au cœur d’une nature âpre et magistrale, royaume d’une faune singulière. Avec réalisme, il porte ici un regard déférent sur une culture multimillénaire, qui a basculé en l’espace de cinquante ans d’un mode de vie parcimonieux à celui d’une économie matérialiste au sein d’une société qui ne cesse de se repenser.

311x500_chargement_9782361571009.jpg

En savoir plus sur Eddie Mittelette : lien

Le livre édité chez Transboréal : lien

Crédit photo : Eddie Mittelette, Festival Terres d'Ailleurs, Transboréal.

PH

Lien permanent Pin it! Imprimer

Écrire un commentaire

Optionnel