Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LES ROMANS DE L’ETE #2 : EN TAXI AUX BOUTS DU MONDE

En taxi aux bouts du monde : c’est le titre plus qu’évocateur du nouvel ouvrage publié par L'Elocoquent éditeur. Un livre collectif signé par treize auteurs qui racontent treize courses folles en taxi. Second des romans de l'été recommandé par le blog Embarquements, l'Aventure autrement.

Ils sont cette fois treize. Treize auteurs à nous raconter un voyage ou une expérience pas comme les autres en taxi. Fiction ou pas, récit ou pas, ces treize nouvelles se dégustent et se picorent.

Mentions particulières à Alain Louyot («Les taxis passeurs»), Frédéric Tonolli («Jojo le taxi est mort») Amir Bidgoli Rad («A Mach 2 au volant de ma mémoire») et René Bruneau («La boîte à gâteaux»), auteurs chacun d’une nouvelle captivante. 

BK17 TAXISBOUTSDUMONDE 3.jpg

«100 euros les 100 mètres. Tel était le tarif approximatif des taxis de Beyrouth pour tenter de franchir le "no man's land" séparant les quartiers Est chrétiens et ceux Ouest musulmans de la capitale du pays du cèdre. Le salaire de la peur pour une course à tombeau ouvert »
Alain Jouyot, grand reporter

Une ode à un mode de transport, le taxi qui est «l’allié naturel de tout voyageur», selon Hubert Gevigney l’un des auteurs, complétant son point de vue non sans malice : «ce qu’il y a de bien dans le taxi, c’est que partout dans le monde – sauf à Paris, l’offre est toujours supérieure à la demande, ce qui peut être plus ennuyeux, c’est que partout – même à Paris, il vous emmène le plus souvent où il veut…».

BK17 TAXISBOUTSDUMONDE 5.jpg

«Je reviens de loin, de très loin, et mes passagers de la compagnie G7 ne sauraient imaginer mon invraisemblable odyssée. Je reviens de la mort. D'un peloton d'exécution où, en 1979, m'ont conduit les pasdarans, les gardiens de la révolution islamique de l'ayatollah Khomeiny»
Amir Bidgoli Rad, chauffeur de taxi

Si je ne suis pas un adepte des illustrations des ouvrages de cette collection (un point de vue très subjectif), je reconnais tout l’art et tout le talent de son éditrice Elise Dürr à réunir des hommes et des femmes de plume (ou pas) autour de thématiques qui incitent autant au voyage qu’à la réflexion.

BK17 TAXISBOUTSDUMONDE 6.jpg

Après les boxeurs, les marins (LIRE LA CHRONIQUE), les grands reporters, les jazz clubbers, la gastronomie (LIRE LA CHRONIQUE), ou encore les bars du bout du monde et ses passantes, cette étonnante collection d’un éditeur à l’ancienne continue de tracer son sillon.

Les livres chez L’Elocoquent sont, en effet, imprimés, suivant un processus traditionnel, sur les presses typographiques de l’imprimerie S.A.I.G, à l’Haÿ-Les-Roses en région parisienne. Ce procédé, quasiment disparu en France, garantit une facture de grande qualité. Il est assuré par le maître-imprimeur François Huin et l’imprimeur Gilles Hue.

BK17 TAXISBOUTSDUMONDE 4.jpg

Nul doute que cet ouvrage ne vous laissera pas indifférent autant sur le fond que sur la forme. 13 nouvelles, 13 courses, 13 visions du taxi. La promesse d’une belle ballade littéraire estivale. 

Stéphane DUGAST
Illustrations © L’Elocoquent 

EN SAVOIR +

En Taxi au bouts du monde.jpg

En taxi aux bouts du monde (Collectif). 182 pages -22 € (L’élocoquent éditeur). A commander ICI.

LES 13 AUTEURS René Bruneau, écrivain, Alain Buu, photoreporter, Alain Connan, commandant de la marine marchande, Olivier Ferracci, scénographe, Hubert de Gévigney, officier de marine, Stéphane Huet, écrivain, Endurën Jespers, diplomate, Alain Louyot, grand reporter, Mayar Monshipour Kermani, boxeur, Guy Morandeau marin pêcheur, Sandra Nkaké, chanteuse auteure, et Frédéric Tonolli, grand reporter.

Lien permanent Pin it! Imprimer

Écrire un commentaire

Optionnel