Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ROHINGYAS : LES NAUFRAGES DE L'EXIL

Les garde-côtes du Bangladesh ont découvert, il y a une semaine, les corps sans vie de 26 Rohingyas, parmi lesquels de nombreux enfants. Leurs bateaux avaient chaviré alors qu’ils fuyaient les violences en Birmanie. Le point de vue de l’agence de presse Zeppelin viscéralement attachée à cette région du globe.

En quelques jours, 3 000 Rohingya apatrides ont fui la Birmanie pour le Bangladesh - Cette communauté paria tente d’échapper à une flambée de violence qui secoue le pays depuis vendredi. « Nombre de ces nouveaux arrivants sont des femmes et des enfants », a précisé Joseph Tripura, porte-parole du Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR).

Le Bangladesh estime à plusieurs milliers le nombre de personnes de cette communauté paria qui se trouvent à proximité de sa frontière avec la Birmanie, où les Rohingya sont persécutés de longue date.  

reportage,agence,presse,zeppelin,bangladesh,birmanie,rohingyas,photographe,suman paul,défi,prix nobel,aung san suu kyi,bouddhisme,islam

Plus de 400 000 réfugiés se trouvent déjà dans le pays. Les rohingyas tentent de passer la frontière par n’importe quel moyen – les accidents sont quotidiens et les bateaux qui chavirent emportent les corps morts sur le rivage.

Le sort réservé au quelque 1,1 million de Rohingya dans un pays à prédominance bouddhiste est devenu l’un des plus gros défis lancés à Aung San Suu Kyi.

Nombre de bouddhistes les considèrent comme des immigrants illégaux venus du Bangladesh. Ils n’ont pas accès au marché du travail, aux écoles, aux hôpitaux, et la montée du nationalisme ces dernières années a attisé l’hostilité à leur encontre.

Les Rohingyas sont considérés comme la plus grande communauté apatride au monde et les conditions de violences s'apparentent de plus en plus à un nettoyage ethnique de la part de la Birmanie. 

Source : Agence de presse Zeppelin
Photographies © Suman Paul / Zeppelin

reportage,agence,presse,zeppelin,bangladesh,birmanie,rohingyas,photographe,suman paul,défi,prix nobel,aung san suu kyi,bouddhisme,islam


> EN SAVOIR +
RDV sur le site web de l’agence Zeppelin.

Lien permanent Pin it! Imprimer

Écrire un commentaire

Optionnel