Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

MARIE-HELENE FRAÏSSE : AU-DELA DES ONDES #4  

Alors que son dernier livre, L’Eldorado polaire de Martin Frobisher est paru ce printemps, Marie-Hélène Fraïssé a raccroché le micro de son émission fétiche hebdomadaire Tout Un Monde diffusé sur France Culture. L’occasion d’un long entretien en forme de confidences accordé au blog Embarquements. Pour ce dernier épisode, il est question d’écriture, l’autre «dada» de cette journaliste férue de récits de voyage d’antan.

-  Marie-Hélène, votre vie n’est pas faite que de radio, vous êtes également auteur de nombres de biographies, essais, ouvrages consacrés aux peuples premiers d’Amérique du nord. Quel est votre rapport à l’écriture ?

-  En réalité, il n’y a pas pour moi de rupture entre les livres et mon travail de journaliste. Je me positionne entre le monde de la recherche, souvent accessible aux seuls spécialistes et le public.  

J’attache aussi une grande importance à l’écriture. C’est donc tout naturel pour moi d’aller vers l’écriture. La lecture intégrale des récits de voyage dans leur version originale est souvent très ardue. J’essaie avec mes livres de permettre l’accès à ces récits.

entretien,blog,embarquements,journaliste,écrivain,amérique,amériques,marie-hélène fraïssé,radio,france culture,émission,voyage,tout un monde

- Les personnages de vos biographies ou des récits de voyages sont souvent hors normes et peu connus.

-  Un lien existe entre les personnages sur lesquels je me suis penchée. Ils ont voyagé dans le blanc des cartes, ont vécus les premiers contacts officiels avec les ceux qui peuplaient ces territoires.

Je m’attache à ces personnages souvent méconnus de l’histoire alors qu’ils ont joué un rôle important aux débuts de la mondialisation. Certains parce qu’ils étaient trop discrets comme Samuel Hearne, d’autres en raison de leur côté sulfureux comme Radisson ou Frobisher. Un peu trop gênants, la bien-pensance les a occultés des récits officiels. 

entretien,blog,embarquements,journaliste,écrivain,amérique,amériques,marie-hélène fraïssé,radio,france culture,émission,voyage,tout un monde

Prenons l’anglais Martin Frobisher. En 1577 il est mandaté par la reine Elisabeth Ire pour découvrir le fameux passage du Nord-Ouest, recherche bientôt occultée par la découverte de minerai supposé contenir de l’or. Ce qui va s’avérer être une chimère et engendrer la première bulle financière et désastreuse de l’histoire.

Frobisher est un personnage trouble, pirate à ses heures, ses trafics lui valent d’être emprisonné. Mais en même temps les états avaient besoin de ces hommes sans peur pour établir leur domination sur le monde. Ils intériorisent le projet de conquête et de «mission civilisatrice» et dans le même temps ne reculent pas devant la brutalité, les enlèvements, les abus. 

entretien,blog,embarquements,journaliste,écrivain,amérique,amériques,marie-hélène fraïssé,radio,france culture,émission,voyage,tout un monde

Au contraire, un homme comme Samuel Hearne semble avoir été sensible à la culture de l’autre. Missionné par la Compagnie de la Baie d’Hudson au milieu du 17ème  siècle pour rejoindre l’ouest de l’océan arctique depuis la baie d’Hudson, il a vite compris qu’il ne pourrait mener à bien cette traversée - qui durera près de trois ans - qu’en s’intégrant dans une bande d’amérindiens. Il laissera derrière lui ses habitues anglaises pour adopter le mode de vie de ses guides.

entretien,blog,embarquements,journaliste,écrivain,amérique,amériques,marie-hélène fraïssé,radio,france culture,émission,voyage,tout un monde

POUR ALLER PLUS LOIN
Revivez l’aventure dans les pas de Samuel Hearne en lisant les chroniques de l’expédition «Marcheurs du Grand Nord».

entretien,blog,embarquements,journaliste,écrivain,amérique,amériques,marie-hélène fraïssé,radio,france culture,émission,voyage,tout un monde

Marie-Hélène, vous venez de gagner un peu de liberté, pouvez-vous nous confier vos projets ?

-  Ils sont nombreux ! Il y aura l’écriture bien sûr, peut-être aussi des films, des projets documentaires. Pourquoi pas un roman puisque dans mes biographies j’ai toujours aimé mettre de la chair autour des éléments factuels, historiques.

Ce qui importe est d’être animée par le désir, continuer à faire ce que j’aime, voilà ce qui me nourrit » (FIN)

Propos recueillis par Dominique Simmoneau
Photographies © DR  

entretien,blog,embarquements,journaliste,écrivain,amérique,amériques,marie-hélène fraïssé,radio,france culture,émission,voyage,tout un monde

> EN SAVOIR +

(R)écoutez Marie-Hélène Fraïssé, invitée par Daniel Fievet dans son émission Le temps d’un bivouac diffusée le 17 juillet 2017 sur France Inter.

entretien,blog,embarquements,journaliste,écrivain,amérique,amériques,marie-hélène fraïssé,radio,france culture,émission,voyage,tout un monde

> A LIRE

Pour vos prochaines lectures , piochez sans retenue dans la bibliographie de Marie-Hélène Fraïssé :

  • Découvreurs d’Amériques, Albin Michel, 1992.
  • Au commencement de l’Amérique, Actes Sud, 1999.
  • Ma vie pour un rêve, avec François Varigas, Albin Michel, 2000.
  • Jacques Cartier : Voyages au Canada: préface à une édition en langue originale, Agone/Comeau et Nadeau, 2000.
  • Le Piéton du Grand Nord, récit d’exploration de Samuel Hearne (1769-1772), Payot, 2002, rééd.2016.
  • Fenimore Cooper : Le Dernier des Mohicans et autres récits, Omnibus, 2003.
  • Les Indiens d’Amérique du Nord, Chêne, 2004, rééd.2011.
  • Radisson, Indien Blanc, agent double, Actes Sud, 2008.
  • L’Impensable Rencontre : Chroniques des « Sauvages » de l’Amérique du Nord, Albin Michel, 2014.
  • L’Eldorado Polaire de Martin Frobisher, Albin Michel, 2017.


podcast

Note de Dominique Simonneau, auteure de cette interview: «Mes plus vifs remerciements à Arnaud Contreras pour son émouvant billet publié sur Facebook à l’occasion de la dernière de Tout Un Monde, qui m’a incitée à réaliser cet entretien».

Lien permanent Pin it! Imprimer

Écrire un commentaire

Optionnel