Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

VOYAGE GLACE AU CŒUR DES TENEBRES  

Un baleinier, un harponneur et un ancien chirurgien embarqués sur un trois-mâts en pêche dans le grand nord tournant au vinaigre dès le départ. Tels sont en substance les ingrédients de ce récit autant mordant, glaçant que fascinant. Dans la même veine que les romans de Melville, Conrad, London et consorts. Si, si...

Avouons-le d’emblée,  le titre de ce roman et la couverture française m’ont d’abord attiré. En parcourant la quatrième de couverture, j’ai pressenti la « bonne affaire » littéraire. Je ne me suis pas trompé.

Signé Ian Mc Guire (son second après Deux ans sur le gaillard d'avant), ce récit emprunte toutes les bonnes recettes du roman d’aventure réussi.

roman,mer,océan,maritime,prix,encre,marine,2017,marine nationale,dans les eaux du grand nord,the north water,ian mcguire,éditions 1018

Dans les eaux du Grand Nord, il est question d’une une campagne de chasse à la baleine et de ses coulisses peu reluisantes d’entrée de jeu. Bienvenue à bord d'un trois-mâts parti du Yorkshire au début de l'hiver 1859.

Promiscuité, traque, tempête, injustices, fortunes de mer, suspense, machination, beauté des paysages et traques tissent une intrigue très proche de Voyage au cœur des ténèbres (Conrad) ou encore de Moby Dick (Melville).  

roman,mer,océan,maritime,prix,encre,marine,2017,marine nationale,dans les eaux du grand nord,the north water,ian mcguire,éditions 1018

Le style Mc Guire est incisif. Les propos crus, brutaux et dénoués de tout romantisme. L’écriture est très visuelle et évocatrice. Du sang, des muscles, de la crasse, des odeurs, des embruns, des excréments, du sperme, des miasmes, des glaces… Rien ne vous sera épargné.

Un embarquement mettant à nu l’âme humaine malmenée chez les protagonistes autant par les tempêtes que par la nature hostile du Grand Nord. Car, au-delà de descriptions très crues, ce roman met en lumière des questions métaphysiques, comme celle du combat du Bien et du Mal.

roman,mer,océan,maritime,prix,encre,marine,2017,marine nationale,dans les eaux du grand nord,the north water,ian mcguire,éditions 1018

Un roman maritime que j’ai littéralement dévoré en trois soirées, tant l’intrigue étouffante, pesante et haletante m’a littéralement happé et obsédé.

Nul doute que cette histoire va être prochainement adaptée en BD ou sur grand écran tant l’intrigue renouvelle le genre avec caractère et à propos.

Pour l’heure, ce roman est en France lauréat du prix de l’Encre Marine 2017, décerné à Toulon par la Marine nationale. Un gage de qualité en matière de littérature maritime. Autre preuve de marque : le prix Gens de Mer obtenu au festival Etonnants Voyageurs de Saint Malo en 2017* (SD)  

Dans les eaux du Grand Nord (The North Water) d’Ian McGuire. 312 pages - 17,90 € (éditions 10/18).

* : Merci Sonia pour l'info !

roman,mer,océan,maritime,prix,encre,marine,2017,marine nationale,dans les eaux du grand nord,the north water,ian mcguire,éditions 1018

Lien permanent Pin it! Imprimer

Commentaires

  • Bonjour,
    Autre gage de qualité, il a eu aussi le prix des Gens de Mer du festival Etonnants Voyageurs en 2017 !
    http://www.etonnants-voyageurs.com/spip.php?article22275

  • Bonjour,
    Autre gage de qualité, il a eu aussi le prix des Gens de Mer du festival Etonnants Voyageurs en 2017 !
    http://www.etonnants-voyageurs.com/spip.php?article22275

  • Merci Sonia pour vos encouragements et le tuyau. Le prix des Gens de Mer est rajouté à la dite-chronique avec mention à vous ! Meilleurs voeux à vous.

Les commentaires sont fermés.