Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

GOLDEN GLOBE 68 : POUR LE MEILLEUR, ET LE PIRE !

C’est une histoire qui hante tous les marins, celle de Donald Crowhurst engagé pour le meilleur et le pire dans la course à la voile Golden Globe en 1968. Une nouvelle adaptation cinématographique a les honneurs du grand écran, 50 ans après les faits.



L’HISTOIRE 1968, Donald Crowhurst, un homme d’affaires anglais, passionné par la voile, est au bord de la faillite. Pour sauver son entreprise et vivre l’aventure dont il rêve depuis toujours, il décide de participer à la première course à la voile en solitaire pour remporter le grand prix.

Soutenu par sa femme et ses enfants, il se lance alors dans cette incroyable odyssée à travers les mers du monde. Mais mal préparé et face à lui-même, Crowhurst rencontre très vite de graves difficultés.

film,cinema,2018,destin,donald crowhurst,course,voile,golden globe,1968,rachel weisz,colin firth

BONUS  L’avis des spécialistes (Voiles et voiliers)

En 1968-1969, la première course autour du monde en solitaire, le Golden Globe, marquait les esprits comme jamais aucune autre course au large ne l’avait fait auparavant. Neuf marins au départ. Un seul – Robin Knox-Jonhston – à l’arrivée. Bernard Moitessier, vainqueur potentiel, qui décide de ne pas rallier l’arrivée et met le cap sur Tahiti. Et bien sûr, la dramatique supercherie de Donald Crowhurst qui entraînera sa disparition.

C’est cette dernière et palpitante histoire que raconte par le détail Le jour de mon retour (titre original : The Mercy) film anglais réalisé par James March avec Colin Firth dans le rôle de Donald Crowhurst et Rachel Weisz dans celui de son épouse.

Alors que les 50 ans du Golden Globe seront fêtés cette année – avec entre autres événements la Golden Globe Race, course hommage qui s’élancera des Sables-d’Olonne le 1er juillet prochain ou La Longue Route 2018 –, cette sortie tombe à pic pour rappeler la richesse de l’histoire de la course au large. (Un chronique complète à lire ICI).

> Le jour de mon retour avec Rachel Weisz et Colin Firth. Dans les salles obscure le 7 mars prochain.

film,cinema,2018,destin,donald crowhurst,course,voile,golden globe,1968,rachel weisz,colin firth

film,cinema,2018,destin,donald crowhurst,course,voile,golden globe,1968,rachel weisz,colin firthVisuels © 2018 - StudioCanal

Lien permanent Pin it! Imprimer

Les commentaires sont fermés.