Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

COMME UN SEUL HOMME, ÇA TOURNE !

Tandis que le skipper Éric Bellion participe actuellement à la Route du Rhum, son projet « Comme un Seul homme » continue de se propager. La preuve avec un film éponyme sur grand écran en janvier prochain. Ou le récit captivant en huis clos de sa participation au Vendée Globe 2016.

FilmCommeUnSeulHomme1.jpg

L’HISTOIRE Participant pour la première fois au Vendée Globe, le tour du monde à la voile en solitaire, sans assistance et sans escale, Éric Bellion s’est filmé pendant ses 99 jours de course.

Un témoignage immersif inédit et spectaculaire sur le parcours d’un homme face aux éléments mais aussi face à lui-même.

« J’ai jamais eu aussi peur de ma vie, j’ai jamais autant souffert de ma vie, j’ai jamais pris autant de plaisir de ma vie »
Éric Bellion

MON AVIS C’est un film simple en apparence ! Pensez-donc : 88 minutes d’immersion filmée entièrement par le skipper grâce à une Go Pro, et ce pendant l’intégralité de son premier Vendée Globe. De quoi s'ennuyer ? Tout le contraire...

Ce film est magistral parce que tous les poncifs du genre sont évités. Exit les séquences de préparatifs, celles de communications radio avec la terre ou le retour triomphal sur les pontons. Exit les personnages secondaires. Exit les vues aériennes en drone. On est et on reste en mer. 

DnjkC3xX0AI8RFC.jpg

En proposant un montage au ciseau (et au cordeau), Eric Bellion nous plonge au cœur de son incroyable défi, nous faisant partager ses doutes, ses peurs, ses joies et ses espoirs. Un parti-pris culotté mais ô combien humain et riche d’enseignements.

Un long-métrage pour démarrer l’année 2019 en fanfare. Silence, ça tourne et ça envoie !

Stéphane DUGAST 
Photographies © Comme un seul hommme – Eric Bellion

Lien permanent Pin it! Imprimer

Écrire un commentaire

Optionnel