Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LE CHANT DU LOUP : IMMERSION GARANTIE !

Pin it!

C'est l'un des longs-métrages français les plus attendus de l'année prochaine (dans les salles obscures le 20 février 2019). Réalisé par Antonin Baudry, Le Chant du loup va nous embarquer dans les profondeurs de l'océan pour une aventure sous haute tension à bord d’un sous-marin. Réalisme, esthétisme et grand spectacle assurés... 

LE SYNOPSIS Un missile nucléaire a été tiré depuis les mers russes et se dirige vers la France. A bord du sous-marin “Le Terrifiant”, le commandant Grandchamp reçoit l’ordre de riposte nucléaire. Un ordre irréversible. Le sous-marin coupe toute communication et a moins d’une heure pour se placer en position de tir.

Mais à l’Etat-Major, Chanteraide, l’ « oreille d’or» expert en acoustique sous-marine, décèle une anomalie et alerte l’Amiral: le missile est un leurre destiné à les forcer à riposter. Ils ont été piégés. D’Orsi, commandant du sous-marin “Le Titane”, est chargé d’intercepter “Le Terrifiant” et d’empêcher Grandchamp d’abandonner sa mission par tous les moyens...

Photographies & images © Pathé films

   film, cinéma, 2019, le chant du loup, antonin baudry, mathieu kassovitz,omar sy, marine, sous-marin, pathé films

EN SAVOIR +
Sur Instagram : #LeChantduLoup

Commentaires

  • Vu hier soir. Un vrai thriller au rythme endiablé. Ma petite tendance à la claustrophobie a pris une sérieuse claque, tant on se sent immergé avec les deux équipages. Brrrr...

  • Cf mon avis ci-dessous

  • Das Boot est une référence en la matière et un chef d'oeuvre
    mais force est de constater qu'Abel Lanzac, alias Antonin Baudry, dont c'est le premier long métrage avec "Le chant du Loup" renouvelle le genre avec brio.
    Rythme, décors, répliques, musique, montage... Tout y est pour nous embarquer !
    On comprend enfin mieux la vie des sous-mariniers et leurs missions.
    Quant au concept de la dissuasion nucléaire, ce long-métrage vaut tous les articles et tous les discours.
    Mention à François Civil, dit "chaussette", l'homme aux "oreilles d'or".
    Un bon film donc où l'on retient son souffle !
    Stéphane Dugast
    PS : J'ai eu la chance en 2004 de passer un mois sur le Sous-Marin Nucléaire d'Attaque (SNA) Emeraude, équipage rouge. Dans le film, on voit même mon lit, le même que "Chaussette" quand il s'allonge exténué, agacé et contrarié après l'ordre d'Alfost (l'Amiral des Forces Océaniques et Stratégiques) alias Mathieu Kassovitz.

Écrire un commentaire

Optionnel