Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bagad de lann-bihoué

  • À CŒUR VAILLANT… 3|4

    2011MLBH064_001_566.jpg

    Formation musicale bretonne renommée en France comme à l'étranger, le Bagad de Lann-Bihoué a officiellement été constitué en septembre 1956 (Cf part 1). Forts de leurs prestations en Bretagne et dans l’Hexagone (Cf part 2), les marins militaires musiciens vont connaître les honneurs à compter du milieu des années 1980. Retour sur une période faste de l'histoire du Bagad.

    114802501.jpg

    Printemps 1984, le Bagad emménage dans ses locaux définitifs, soit dans le bâtiment 29 de la base d'aéronautique navale de Lann-Bihoué. En contrepartie incombe la charge aux bagadous de « la sauvegarde et de la nourriture des canards » présents sur zone !

    À partir de la seconde moitié des années 1980, le groupe va gagner en consistance ainsi qu’en reconnaissance. Son statut est une nouvelle fois révisé en 1989, lui faisant même gagner en autonomie.

    426967_359464717431065_335245363186334_1180300_127297034_n.jpg

    Noël 1986 de l’Élysée, défilé militaire du 14 Juillet en 1991 et  en 1999, inauguration de l'année de la France à Tokyo en 1998… Le Bagad de Lann-Bihoué devient un outil à part entière de représentation que les politiques n’hésitent pas à utiliser en France comme à l’étranger.

    Le Bagad s’affiche également dans les médias. Enregistrement et édition d’un premier CD en 1989 après plusieurs albums vinyles 33 tours.

    bagad.png

    La même année, la formation bretonne participe à l'émission de télévision « Champs Élysées » de Michel Drucker. L’occasion de rencontrer enfin Alain Souchon, l’auteur-compositeur du « tube » Le Bagad de Lann-Bihoué.

     « La grande aventure, Tintin,
    Moi aussi, j'en ai rêvé des cornemuses »
    Alain Souchon

    115265706.jpg

    Un titre enregistré en 1977 dans lequel le bagad éponyme ne joue pourtant pas, contrairement à l'opinion la plus répandue. Lors de son enregistrement, Alain Souchon a contacté quelques sonneurs de la diaspora bretonne à Paris. Le morceau ainsi enregistré donnant l'impression qu'un bagad entier jouait.

    41137FD86JL._SL500_AA300_.jpg

    En 1997, le Bagad s’essaie à la fiction en composant en partie la bande son du téléfilm Entre terre et mer. Plusieurs de ses membres participent même au tournage en temps que figurants.

    Le Bagad de Lann-Bihoué a le vent en poupe… (A SUIVRE)

    Stéphane DUGAST

    LIRE LA SUITE 

    Lien permanent Pin it! Imprimer