Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

course au large

  • LE VENDÉE GLOBE SE LIVRE 2|2

    Le Vendée Globe est un tour de monde à la voile en solitaire, sans assistance et sans escale que certains n'hésitent pas à qualifier d' «Everest de la mer» ! Une BD raconte les folles épopées et des skippers de cette course au large devenue une référence en la matière.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LE VENDÉE GLOBE SE LIVRE 1|2

    Le Vendée Globe est un tour de monde à la voile en solitaire, sans assistance et sans escale que certains n'hésitent pas à qualifier d' «Everest de la mer» ! Un récit raconte cette course au large à travers le prisme de 8 skippers, racontés grâce à 8 écrivains.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • VDH : UN GOLDEN GLOBE À L'ANCIENNE !

    Le Golden Globe a écrit les plus belles pages de l'histoire de la course au large. Cette épreuve renaît de ses cendres en 2018. Un vieux loup de mer va y participer : Jean-Luc Van Den Heede, dit VDH.

     

     

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LA BONNE ANNÉE DE BILOU

    article_veolia.jpg

    "Je suis issue d'une famille de terrien (...) un jour je me suis intéressé à cette ligne d'horizon que je voyais au bout de la baie, et c'est parti comme ça..." Avec succès, et surtout une conscience aigüe de son environnement, Roland Jourdain (dit Bilou) trace son sillage, depuis trois décennies, dans le monde de la compétition à la voile.

    Il y a une dizaine d'années, j'ai eu la chance de m'entretenir avec lui à l'arrivée d'une Jacques Vabre. Et je me souviens de cet entretien plus que de centaines d'autres. Car Bilou inspire d'emblée la confiance et la sympathie.

    mod-70.roland-jourdain-le-retrait-de-veolia-pas-un-bon-coup-pour-la-fanfare.jpg
    Photo : Stéphane Maillard/Kairos


    En guise de bons voeux pour la nouvelle année 2014, le marin de Concarneau nous raconte son métier, ses choix, sa philosophie et son lien fort à la Nature. Parce que protéger notre planète et ses océans sont plus que jamais devenu une nécessité.
     
     

     

    EN SAVOIR PLUS
    Le Facebook de Roland Jourdain


    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • L’ANCRE ET LA PLUME

    Isabelle AUTISSIER 2.jpg

    «Habiter autrement la planète», c’est le titre d’une collection de livres d’entretiens initiés par les Scouts et Guides de France. À l’honneur du dernier né de cette collection : la navigatrice et écrivain de Marine Isabelle Autissier. Rapide portrait.

    isabelle-autissier-navigatrice-ecrivain-presidente-du-wwf_479938_510x255.jpg

    C’est en région parisienne qu’Isabelle Autissier passe son enfance, ce qui ne l’empêche pas de découvrir la voile en Bretagne dès ses 6 ans.

    Diplôme d'ingénieur agronome (spécialisation halieutique) en poche, elle va d’abord mener une carrière dans la recherche avant d’enseigner à l'École maritime et aquacole de La Rochelle.

    Isabelle AUTISSIER 3.jpg

    En parallèle, elle navigue, participant à des courses à la voile de renom dont l’édition 1991 du BOC Challenge qu’elle achève en 7ème position, devenant ainsi la première femme à réaliser un tour du monde en solitaire.

    La « prof-skipper » se consacre alors entièrement à la compétition jusqu’à un naufrage pendant une course au large en 1998. Une « fortune de mer » qui l’incite à renoncer à la compétition en solitaire.

    KERGUELEN.jpg

    De la barre, elle passe aisément à la plume, publiant des récits comme le remarqué Kerguelen, le voyageur au pays de l'ombre (Grasset) tout en continuant cependant de naviguer en équipage.

    En 2009, elle publie son premier roman : Seule la mer s'en souviendra (Grasset), l'histoire d'une supercherie en mer qui lui vaudra tous les honneurs.

    l-amant-de-patagonie-isabelle-autissier1.jpg

    Cette même année, Isabelle Autissier devient présidente de la branche française du World Wide Fund for Nature (WWF). Une activité « citoyenne » à plein temps qu’elle concilie avec sa passion pour la navigation trois mois par an.

    Après moult voyages dans les mers du Sud (en compagnie notamment d’Erik Orsenna), Isabelle Autissier a mis désormais le cap plein nord.

    isabelle autissier,mer,écrivain,marine,course au large,kerguelen,erik orsenna

    L’Arctique est ainsi devenu son nouveau « théâtre d’opérations » autant  pour des motifs maritimes, personnels que littéraires.

    Autant de qualités lui valant d’être l’invité du livre entretien « La Terre pour horizon » publié par les éditions des Presses d’Ile-de-France, la maison d’édition des Scouts et guides de France. (A SUIVRE)

    Stéphane DUGAST

    Lien permanent Pin it! Imprimer