Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

reportages

  • LES CONFIDENCES NANTAISES DE STÉPHANE DUGAST

    Un début d’année en fanfare ! Le nantais de naissance et de coeur Stéphane Dugast​ s'est confié - comme jamais - au micro de Cathy Kerzerho sur France Bleu Loire Océan​. Jules Verne, la Loire, la mer, la Marine, Clipperton, Paul-Emile Victor, 1001 reportages et d'étonnantes confessions radiophoniques en 5 épisodes. 

     

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LOUIS MEUNIER : LE PANACHE AFGHAN

    Fraîchement diplômé d'une école de commerce, Louis Meunier décide en 2002 de tout plaquer et de partir à l'aventure en Afghanistan. Inspiré par le roman Les cavaliers de Joseph Kessel, il rêve de devenir à son tour tchopendoz.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LES TRÉSORS DE CHRISTOPHE GÉRAL #1

    941-13 086 BD.jpg

    Avant de se consacrer à la production de contenus multimédia à fortes valeurs ajoutées, Christophe Géral a été pendant plus de quinze ans photographe en agence de presse. En 2001, il s’est consacré à la réalisation de «grands reportages» à travers le monde entier. Dans sa malle aux «trésors», des milliers de clichés de voyage, dont certains fort évocateurs. Premier cliché et premiers commentaires faisant référence à une autre de ses passions : le cinéma.

    941-13 124 BD.jpg

    « Lorsque j’ai vu pour la première fois le film «Un singe en hiver», je me suis bien promis qu’un jour j’irai naviguer moi aussi  sur le Yangzi Jiang (NDLR : Yang-Tse-Kiang). C’était en 2005 et j’ai attendu ce jour comme la promesse d’un moment unique.

    La tirade de Gabin, une des plus belles invitations au voyage du cinéma.

    Le voyage, entre la réalité et le rêve, entre la vision et l’émotion... »

    un_singe_en_hiver_01_fleuve_vert.jpg

    › BONUS

    - Bon. Nous allons donc poursuivre notre mission civilisatrice. Et d'abord, j'vais vous donner les dernières instructions de l'Amiral Guépratte, rectifiées par le Quartier-maître Quentin ici présent.

    Voilà : l'intention de l'Amiral serait que nous percions un canal souterrain qui relierait le Wang-Ho au Yang-Tse-Kiang.

    un-singe-en-hiver-2_4203870.jpg

    - « Je ne vous apprendrais rien en vous rappelant que Wang Ho veut dire fleuve jaune et Yang Tse Kiang fleuve bleu. Je ne sais si vous vous rendez-compte de l'aspect grandiose du mélange : un fleuve vert, vert comme les forêts comme l'espérance. Matelot Hénault, nous allons repeindre l'Asie, lui donner une couleur tendre. Nous allons installer le printemps dans ce pays de merde !

    Extrait  Un singe en hiver d’Henri Verneuil – 1962.

     

    unsingeenhiver affiche.jpg



    › EN SAVOIR PLUS

    Son site web
    Son blog Reportages

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • REVUE TOUT-TERRAIN

    laune.jpg

    La revue XXI fait des « petits ». Long cours : c’est un trimestriel faisant la part belle à l'esprit de découverte et aux grands reportages. « Favoriser le «long» par rapport au «court». C’est-à-dire la pensée, la poésie et l’imagination, de préférence au globalisé, au format » promettent d’ailleurs ses créateurs. Rapides présentations.

    ecume2.jpg

    200 pages (sans publicités, ni réclames) pour entraîner « les lecteurs sur des routes insoupçonnées, dans la lignée du temps, au carrefour de l’aventure humaine, des sciences, de l’histoire et de l’utopie positive ». C’est, en tout cas, ce que vantent les créateurs de cette revue portée par le groupe de presse L’Express.

    Qu’on se le dise, le troisième numéro de Long cours est paru. Au sommaire et comme à l’accoutumée : des reportages « tout-terrain », des enquêtes fouillées, des nouvelles inédites d’auteurs et des récits de voyages savamment ciselés.

    1-couverture_long-cours-2.jpg

    Repéré dans ce savant bric-à-brac éditorial : un portrait réchauffant de « Claude Lorius, docteur climat » par Corine Chollat, sa biographe. Autre étonnant reportage, celui dont l’académicien et écrivain Jean-Christophe Rufin signe le texte et les aquarelles consécutivement à une marche sur le chemin de Compostelle. Quant au récit dédié au Groenland, intitulé  « Adieu aux glaces », cosigné par l’inénarrable et truculent Sylvain Tesson, il achève d'emmener le lecteur sur les glaces en train de fondre. « Foutu climat », c'est par ailleurs le coeur du dossier de ce numéro 3.

    « Mettre en avant des sujets rarement traités, négligés par des médias en prise avec une actualité stressante, en boucle et déformante », tel est donc le leitmotiv de la revue Long cours.

    long cours,aventrue,reportages,écrivains-voyageurs,voyage,ruffin,l'express,tesson,découvertes

    Quant au nom (élégant) de cette revue, il donne lui aussi envie d’enquêter. Son étymologie est fort instructive. Le terme « Long Cours » fait sont apparition en 1681, dans l’article 59 de la Grande ordonnance de la Marine édité par Colbert. « Sont réputés être voyages de long cours « Les voyages de France en Moscovie, Groenland, Canada, aux bancs et îles de Terre Neuve et autres côtes et îles d'Amérique, au Cap-Vert, côte de Guinée et tous autres qui seront au-delà du tropique », stipule l'article

    Au cours du dix-neuvième siècle, son sens évoluera. Car, aux énumérations de destinations, on préférera attribuer à ce terme un autre sens. Celui de délimiter une zone géographique septentrionale par des méridiens et des parallèles. À l'intérieur de ces limites, la navigation est qualifiée de « cabotage » tandis qu’à l'extérieur, on parlera de navigation au « long cours ».

    130224revueXXI.jpg

    Dans la Marine marchande, le terme « Long-cours » (orné d'un trait d'union comme les longs-courriers) continue toujoursde désigner un transitaire spécialisé dans le transport maritime de tous types de marchandises, qu’il s’agisse d’automobiles ou de conteneurs.

    Long cours, c’est désormais, le titre (bien choisi) d’une revue trimestrielle que le féru de grands reportages et de récits d’écrivains voyageurs ne manquera jamais de « déguster »  à chaque saison.

    couv.jpg

    Un bol d’air régénérant. Une autre façon de s'informer à l'heure où l’information immédiate impose son diktat sur le web, les réseaux sociaux et souvent dans la presse papier.

    Lire « Long Cours », c’est donc prendre le temps d’observer autrement le monde et ses acteurs. C’est également renouer avec l’esprit des découvreurs et l’enthousiasme des grands voyageurs d’antan. Une façon de conjuguer, lecture, évasion et réflexion.

    EN SAVOIR +
    Le site web de la revue Long cours

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • UN TRENTENAIRE BIENHEUREUX

    qmXX_3169694_1_apx_470_.jpg

    Cet été, le Chasse-Marée fête ses 30 ans. C’est en août 1981 qu’est paru le premier numéro d’une revue fort prisée des amoureux des bateaux et des marins.

    Chasse-Marée, le terme est ancien. L’étymologie marine. Originellement, le « Chasse-marée » servait à désigner un métier. Il évoquait celui des mareyeurs qui acheminaient les produits de la pêche vers leurs lieux de consommation.

    C’était également le nom d’une chaloupe de pêche morbihannaise réputée particulièrement rapide qui permettait alors de transporter la sardine depuis son lieu de pêche jusqu'aux cités portuaires Dde la côte Atlantique situées entre Nantes et Bordeaux.

    L’avènement des conserveries à la fin du XIXe siècle faisant progressivement décliner cette activité, ce terme disparaîtra jusqu’à ce que des mordus du patrimoine maritime décident de créer une « revue de qualité à l’iconographie soignée » dédiée à la mer, ses marins, qu’ils soient de pêche, militaires ou plaisanciers, constructeurs et architectes.

    cor-chasse-maree-dict-willaumez.jpg

    Heureux trentenaire, le magazine basé à Douarnenez, fête donc cet été son anniversaire et fait, de surcroît, peau neuve. Car, sa rédaction a décidé d’offrir à ses lecteurs une nouvelle maquette. « Une nouvelle formule » (dans le jargon de la presse) promettant huit pages de plus, deux nouveaux « rendez-vous », une maquette entièrement renouvelée et une couverture plus rigide.

    Fondée par des passionnés à Douarnenez, cette revue d'ethnologie maritime pionnière est né de l'intérêt suscité par le patrimoine maritime. Porté par son fondateur Bernard Cadoret, co-auteur d'Ar-Vag, ouvrage en plusieurs tomes sur les bateaux de travail, et ses acolytes, le Chasse-Marée, depuis toujours logé à l'Abri du marin, oeuvre pour le patrimoine maritime et sa sauvegarde.

    CHASSEMAREE233 HD.jpg

    C’est, en effet, sous l'impulsion du Chasse-Marée que la réahabilitation des vieilles coques et que l’organisation de fêtes maritimes va se développer dans les années 1980. La revue va également lancer son concours (devenu fameux) des « Bateaux des côtes de France » avec le concours de l'hebdomadaire Le Marin et du quotidien Ouest-France. Des répliques de bateaux anciens vont ainsi fleurir en Manche et en Atlantique.

    Autant de faits d'armes générateur d’anecdotes, d’histoires maritimes et de belles pages ayant forgé un beau destin à ce magazine éditant chaque année 9 numéros, tirés chacun à 30 000 exemplaires.

    La preuve qu’en France, pays réputé terrien malgré son littoral, il existe une culture maritime prégnante. Et un fort  « vivier » de férus des « choses de la mer ».

    Stéphane DUGAST
    Photographies Ouest-France / Chasse-Marée

     

    CMAREE233.jpgLIRE // CHASSE-MARÉE N°233 - 10 €. Au sommaire de ce numéro, de beaux sujets dont la Penn ar Bed au service des îles, un récit graphique avec les pêcheurs de la mer d'Aral et des escales dans l'univers de Joseph Conrad.

    + d’infos sur http://www.chasse-maree.com/

     

    A VOIR // UN REPORTAGE TV SUR LE CHASSE-MAREE


    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • DES REPORTERS QUI EN ONT

    reporters-connexion-3.jpg

    reporter.pngEXPLIQUER - PARTAGER - ECHANGER // Réalisé à l'initiative des journalistes Bertrand de Lesquen et de Philippe Dubern, Reporters-Connexion est un site internet  créé à l’usage des reporters pour leur permettre de présenter leur travail et d'expliquer leur métier. Reporters-Connexion se veut être une plateforme d'échange et d'exposition.

    RDV sur www.reporters-connexion.com

    Réalisation et hébergement : Génération TV 2011  www.generation-tv.com

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • GRANDS REPORTAGES

    reportages,reporter,journalisme,xxi,revue,magazine

    Après XXI, la revue qui a (re)donné le goût du grand reportage aux lecteurs, ses créateurs viennent de lancer une « petite sœur » : 6MOIS « la revue qui renoue avec la magie des grands récits en photo ». Nouveau pari culotté, nouvelle réussite ? Rapides présentations. 

    reportages,reporter,journalisme,xxi,revue,magazine

    6MOIS Une nouvelle revue du reportage photo voit le jour. 6Mois est un média du XXIème siècle, qui rassemble le meilleur de la presse et le meilleur de l'édition.

    Cette revue est un trait d'union entre les continents, elle apporte du sens et de la narration, raconte des histoires en alliant des photographes d'exception et des journalistes qui savent capter l'attention des lecteurs. Elle fait le pari de la curiosité des lecteurs, de leur intelligence.

    reportages,reporter,journalisme,xxi,revue,magazine

    XXI C’EST QUOI ? Tous les adeptes de presse et de reportage le dévorent chaque trimestre. Son nom ? XXI (« comme le siècle ») dixit ses créateurs. Une revue qui ose l’inverse de pratiquement tout ce qui se fait dans la presse aujourd’hui.

    L’INFORMATION GRAND FORMAT Tous les trimestres, romanciers, journalistes, photoreporters et dessinateurs de BD entraînent les lecteurs à leurs côtés pour comprendre le monde contemporain. Consécutif à des semaines de travail sur le terrain, cette revue (sans publicité) met à jour une étonnante récolte d’images et de rencontres.

    reportages,reporter,journalisme,xxi,revue,magazine

    UN REPORTAGE DE BD Dans cette revue, la BD est traitée comme un genre à part entière à chaque numéro. De grandes signatures fournissent ainsi 30 planches inédites de récit graphique, après être allées en reportage sur le terrain.

    DES « PLUMES » XXI rassemble ainsi tous les talents du reportage. Des romanciers aguerris qui aiment raconter le réel, des journalistes, des photoreporters de terrain, des auteurs majeurs de BD qui ont envie de se confronter au reportage.

    DIFFUSION EN LIBRAIRIE La revue est distribuée par les librairies et les surfaces culturelles (Relay, Virgin, Fnac, Cultura...), en France comme à l’étranger.

     

    reportages,reporter,journalisme,xxi,revue,magazine

    EN SAVOIR +
    Le site de la revue à http://www.revue21.fr/

     

    Lien permanent Pin it! Imprimer