Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • LES POILUS D’ALASKA #1

    GP107619_dettraite.jpg

    « Les poilus d’Alaska », c’est un épisode méconnu de la première guerre mondiale. De l’Alaska aux sommets des Vosges, l’épopée véridique d'une meute de 450 chiens esquimaux tentant de rallier la zone de combat. Une glorieuse tranche d'histoire racontée dans des films documentaires.


    Hiver 1914, massif des Vosges. La situation des soldats qui, en première ligne, défendent la « ligne bleue des Vosges » est catastrophique : coupés de leur base arrière par d’importantes chutes de neige, il est impossible de les ravitailler en nourriture et en munitions.

    Lecture Pour Tous - Chiens d'Alaska 002.jpg

    Deux officiers proposent alors au commandement de l’Armée des Vosges d’utiliser des chiens de traîneau. En août 1915, le capitaine Moufflet et le lieutenant Haas partent pour l’Amérique du Nord avec pour mission d’acheter plus de quatre cents chiens et de les ramener en France au plus vite…

    Commence alors une incroyable aventure à laquelle s’associe dés le début le plus célèbre des conducteurs de traîneaux à chiens d’Alaska : le musher Scotty Allan, celui qui inspira Jack London.

    Nom-de-code-Poilus-dAlaska-2.jpg

    A eux trois, ils constituent la plus grande meute de chiens jamais réunie au monde, traversent tout le Canada dans un train spécial, déjouent de multiples tentatives d’empoisonnement et d’assassinat organisées par les espions allemands, embarquent de justesse à Québec sur un vieux rafiot sauvé de la démolition, affrontent pendant quinze jours les tempêtes et les sous-marins ennemis et accostent enfin au Havre le 5 décembre 1915.


    Aussitôt débarqués, ils forment et entraînent dans les Vosges les premières Sections d'Equipages Canins d’Alaska, les fameuses SECA qui d’après des spécialistes changera le rapport de forces.

    affiche-poilusbis.jpg

    Avant de se pencher prochainement sur un étonnant docu-fiction, co-écrit par Mikaël Pittiot et Daniel Duhand et diffusé sur Arte TV, un aperçu de cette tranche d’histoire insolite avec un film produit par l’'ECPAD et la France Mutualiste

    A noter que ce film s’inscrit dans une série documentaire « Les Petites histoires de la Grande Guerre » qui décrit le quotidien des acteurs de la Première Guerre Mondiale à travers des aspects insolites

    (À SUIVRE)

    chiens traineau .jpg


    EN SAVOIR PLUS

    Sur le site de la France Mutualiste

    Sur le le site de l'ECPAD


    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LA PHOTO SELON JEAN #5

    JEANGAUMY 5.jpg

    Photographe pour la prestigieuse agence Magnum depuis 1977, Jean Gaumy bourlingue et photographie le monde depuis plus de quatre décennies. Photographe de renom (devenu peintre de la Marine depuis 2008), le normand d'adoption se raconte chaque mois pendant un an sur le blog EMBARQUEMENTS. Cinquième cliché et cinquième point de vue commenté par un « pêcheur d’images » insatiable.

    5-PAR159463_Comp.jpg
    © Jean GAUMY / Magnum Photos

    « A Fécamp, près des quais : 45, rue Maupas : la « Boucane ». Une vraie machine à remonter le temps. L’incroyable équipage d’une classe ouvrière digne de Zola.

    Une énergie visuelle et sonore étonnante. Le feu, la saumure, la fumée, la cendre, l’humidité des poissons gras, et par-dessus tout la vitalité des filetières et des femmes aux poissons : Eliane, Charline, Annie, Liliane…

    Quand j’allais trouver ces filles, je tombais sur tout l’humain que j’aime : la chaleur, la franchise et le plaisir de vivre. C’est bien plus tard que je me suis décidé à faire un film. En 1984 exactement. Un reportage photo réalisé en 1977 m’a permis de me faire accepter plus facilement.

    Ce reportage s’est opéré à une année charnière. Celle ou j’ai quitté l’agence Gamma pour l’agence Magnum (
    NDLR : agence fondée en 1947 par 4 grands noms de la photo dont Henri Cartier-Bresson et Robert Capa).

    Avec ce sujet, j’allais vraiment au contact des gens, moi le timide. Là, il fallait aller faire ses photos au contact de ces femmes toujours joyeuses. A vif, je ne demande jamais à quelqu’un l’autorisation de le photographier, ou très rarement et dans des circonstances très particulières.

    Pour autant, je ne « vole » jamais un cliché. En fait, il y a des non-dits et des codes implicites qui doivent permettre de comprendre si on peut faire ou pas une photo. Un geste. Un sourire échangé. Un regard.

    Faire plus que cela, parler, c’est souvent risquer de détruire l’harmonie d’une situation très fugace que vous avez reconnue et qui s’offre à vous. Ce n’est vraiment pas le moment de parlementer. D’ailleurs, on ne demande pas aux poissons si on peut les attraper…  

    Quant au 45, rue Maupas, il a désormais été transformé en appartements et en ateliers d’artiste. Tout en restant modeste, mon travail et ceux d’autres journalistes a permis que subsistent néanmoins des « mémoires cendrées » à Fécamp… »

     

    > Voir Portfolio #4

    RDV LE MOIS PROCHAIN

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • DU MURMURE DES DUNES

    tenere3.jpg

    L’âme voyageuse et nomade, Jean-Pierre Valentin sillonne depuis plus de 3 décennies les déserts du Sahel en quête d’aventures, d’harmonie et de rencontres.

    tenere23.jpg

    Mauritanie, Niger, Maroc... Jean-Pierre Valentin accompagne depuis plus de 3 décennies des chameliers qu’ils soient touaregs, toubous ou maures.

    Voyageur devenu au fil du temps écrivain, photographe et réalisateur, le Vosgien témoigne, avec à propos, de ses immersions.

    valentin1.jpg

    « Accompagner une méharée, boire le thé au bivouac, être attentif au murmure des dunes, c'est communier avec le temps et le monde, et prendre conscience de l'âpre beauté d'une vie dépouillée »
    JP VALENTIN

    transbor_al_-_petite_philosophie_du_voyage_-_le_murmure_des_dunes_-_petit_loge_du_d_sert_et_de_ceux_qui_y_vivent.jpg

    Très prolifique, il est l’auteur de nombreux livres sur le sujet, dont Le Murmure des dunes, Petit éloge du désert et de ceux qui y vivent (Transboréal), d’expositions, d’un disque et de nombreux films, dont un prochain documentaire à la rencontre du monde touareg contemporain.


    A noter que son  prochain film Touaregs, Rencontres aux portes du désert sortira en mars 2013. Son amour pour les paysages et les hommes du désert semble indéfectible. Quand Jean-Pierre  se livre, la passion pour le Sahel devient contagieuse…

    3.jpg

    Images de Jean-Pierre Valentin
    extraites de l’ouvrage Ténéré, Avec les caravaniers du Niger

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LE FILM DE LA JUNGLE

    indigene.jpg

    Enfer vert pour les explorateurs ou jardin d'Eden pour les naturalistes, la jungle ne cesse d’étonner. Marie-Anne Bertin et Sylvain Lefebvre l’ont exploré à leur manière. A la clef, une expérience de vie intense et un film documentaire récemment primé au festival « Ecrans d’Aventure ». Mon premier coup de cœur.

    pastaza.jpg

    Sac en bandoulière, quelques sous en poche et caméra au poing, Marie-Anne et Sylvain ont quitté la France pendant deux ans pour s'immerger dans les forêts tropicales d'Amazonie.

    iguane2.jpg

    Escales donc au Mexique, en Equateur, au Guatemala et au Costa Rica pour un projet  d'éducation à l'environnement.

    Au cours de leur périple, le jeune couple rencontre Pancho et Nelly, deux jeunes amérindiens. C'est en leur compagnie qu'ils découvrent les richesses du plus grand réservoir de biodiversité sur terre : la selva.

    film_pancho.jpg

    Autoproduit, réalisé et monté « en famille », ce premier documentaire est un véritable road forest movie présentant, sans prétention et de façon didactique, l'écologie générale des forêts tropicales humides et l’incroyable diversité d'espèces qu'elle abrite.

    Un « premier » film vivifiant et pédagogique.


    selva,forêt tropicale,amazonie> EN SAVOIR PLUS

    DVD du film « Selva, la forêt tropicale » à commander sur www.exode-tropical.com


    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LA BONNE LATITUDE

    CARTE.jpg

    ‎47°17'28"Nord, c’est la latitude de sa maison située en périphérie nord de Nantes. C'est aussi la ligne rouge de sa prochaine aventure à 50 ans tout rond. Paskal Chelet-Roux ne manque pas d'idées et d'entrain...

    581011_300572213389876_1953329798_n.jpg

    Une boutade lancée à ses proches il y a quelques années prend forme aujourd'hui. ”Le jour de mes 50 ans je prends la porte !". Alors oui, Paskal prend la porte et s'en va vers l'Ouest.

    "Tout droit" comme elle dit. Direction le 47°17'N pour une traversée de 14 pays. Son leitmotiv ? Voyager en enquêtant sur les modes de vie le long du 47°17'N des femmes de son âge. Paskal part donc à la rencontre de "ses jumelles" quinquagénaires.

    captur22.jpg

    Pendant son voyage, Paskal prévoit de prendre son temps (une denrée rare !) pour chacune de ses escales dans chacun des pays visités. L'idée étant de recueillir un maximum d'informations sous et sur un maximum de format : films, sons, dessins ou photos.

    Papier ou numérique, son "nature" ou créations, Paskal se donne comme objectif de construire un documentaire multimédia afin de raconter au plus grand nombre son périple. Un voyage qui ne manque pas d'air.

    EN SAVOIR PLUS
    Une aventure à suivre sur son son
    Facebook

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • À LA SAUCE DESPROGES

    pierre-desproges-chroniques-de-la-haine-ordinaire.jpg

    Chronique de la Haine Ordinaire, une quotidienne radiophonique de Pierre Desproges diffusée sur France Inter au milieu des années 1980. Échos, portraits ou rumeurs à propos d'évènements marquant l'année 1986 étaient disséqués en cinq minutes, juste avant les informations de 19 heures, par l’humoriste aux propos décapants.

    RDV_diablephotoseule.JPG

    Parmi ces chroniques abrasives, une dans laquelle il est question de trois aventuriers (alors) en vogue : le vulcanologue Haroun Tazieff, l'océanographe Jacques-Yves Cousteau et l'explorateur polaire Paul-Emile Victor. Souvenirs pas si lointains ?



    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • CLIC CLAP

    149618_10152187444230187_1959326135_n.jpg

    « En Solitaire », c'est un long-métrage dédié à la course au large en tournage en ce moment. En tête d'affiche : François Cluzet, barbe de 3 jours et coiffure ébouriffée. Un film dans les salles de cinéma en novembre 2013. Premières indiscrétions.

    « En Solitaire » raconte l’histoire de Yann Kermadec (François Cluzet) qui voit son rêve se réaliser lorsqu’il remplace au pied levé un skipper vedette au départ du Vendée Globe.

    mer,cinéma,film,dcns,cluzet,vendée globe

    Après quelques jours de course, alors qu’il est en tête, le skipper est contraint de faire une halte forcée pour réparer son safran endommagé. Son tour du monde va en être bouleversé.

    Voilà les premières indiscrétions de ce tournage, dont l'ancien bateau DCNS, skippé jusqu'alors par Marc Thiercelin, sert de décor principal. Un tournage marin à suivre prochainement sur Embarquements.


    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • TOUT TERRAIN

    tv,go pro,caméra,aventure

    GoPro, c'est une marque de caméra américaine dont la résolution ne cesse d'augmenter et la taille de diminuer ! Outil désormais indispensable à tout réalisateur de terrain, ces caméras de la dimension d'un (gros) paquet de cigarettes permettent d'immerger le téléspectateur dans et sur l'eau, dans les airs ou sur terre. Bref aperçu de la dernière née de ces caméras embarquées révolutionnant à leur façon les films tout-terrain.



    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • L'AVENTURE SUR GRAND ECRAN

    20193168.jpg-r_628_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

    Les Ecrans de l'Aventure 2012, c'est en ce moment aux cinémas Olympia et Darcy de Dijon. Pour la 21ème édition du festival international du film d'aventure, j'ai la chance d'être l'un des membres du jury et de pouvoir ainsi visionner les 16 films en lice pour la Toison d'or du film d'aventure. A venir bientôt sur EMBARQUEMENTS, mes coups de coeur. En attendant, la bande-annonce...

    > En savoir plus sur http://aventure.la-guilde.org

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LE NAUFRAGE DU JOOLA

    page_attente_joola.pngUne fidèle lectrice du blog Embarquements s’était émue de mes (trop) nombreuses chroniques dédiées au centenaire du naufrage du Titanic, me reprochant de ne pas évoquer le « Joola », c’est désormais chose faite grâce à ce webdocumentaire diffusé sur France Culture.

    26 septembre 2002, le « Joola », ferry sous tutelle de l’armée sénégalaise, assure la liaison maritime entre Ziguinchor, capitale de la Casamance et Dakar.

    joola-6.jpg

    22h55, le ferry sombre au large des côtes de la Gambie, faisant 2 000 morts. La Casamance est en état de choc. C’est l'un des plus importants naufrages civils de l’histoire de la navigation maritime. Tout le Sénégal pleure ses disparus. 

    A l'occasion du dixième anniversaire du naufrage France Culture et Sur les docks se sont ainsi associés à Kids Up Hill pour proposer un webdocumentaire relatant ce tragique événement.

    Souvenons-nous du Joola, le webdocumentaire, c'est ici

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • TRÉSORS D'AMAZONIE

    FAWCETT.jpgL’histoire et le destin en bande-dessinnée du colonel Percy Harrison Fawcett, c'est le dernier album de la collection Explora dédié au monde de l'exploration et de l'aventure. Fort de sa connaissance des peuples et milieux amazoniens, celui - qui inspira autant Arthur Conan Doyle pour ses romans que Steven Spielberg pour créer Indiana Jones - est initimement persuadé qu'une cité perdue au cœur de l’immense forêt équatoriale existe. Une certitude qui devient obsessionnelle le jour où il retrouve le carnet d’un ancien conquistador confirmant l’existence de la fameuse « cité Z ».

    A LIRE // Fawcett - Les cités perdues d'Amazonie. Dessin : Alessandro Bocci. Scénariste : Guillaume Dorison. 14.95 € - 56 pages  (Glénat).

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • À TABLE

    ANCIENNE-AFFICHE-MURALE.jpg

    Sorties de table, c’est le titre du dernier ouvrage publié par L'Elocoquent. Un ouvrage collectif réunissant 16 auteurs autour de la table et de ses plaisirs.

    2060.jpgMarque de fabrique d’Elocoquent éditions, réunir à chaque ouvrage collectif autour d’une thématique des écrivains passionnés, professionnels ou non.

    Après s’être intéressé aux Passantes du bout du monde ou à Zéraq - la mer sur le vif (Prix Eric Tabarly 2012 du meilleur livre de mer), 16 auteurs se mettent à table ou plutôt racontent l’un de leur repas les plus mémorables.

    affichepub2.jpg

    Vodka et oignon sur la tombe d’un grand-père, festins amers en Algérie, méchoui manqué en Afghanistan, déconcertantes agapes au Vanuatu, grande soupe cosmique… Autour de l’amiral Hubert de Gevigney, 15 auteurs vous convient à des repas d’exception, à des tables dont on ne sort jamais vraiment…

    Sortie & premières signatures : RDV le 17 octobre 2012 à 19H à la librairie L’écume des Pages - 174 bd Saint-Germain  - 75 006 Paris.

    cache_2424147634.jpgLES AUTEURS // Frédéric Tonolli, réalisateur /Raethia Corsini, journaliste, écrivain / Sylvain Chaty, astrophysicien / René Bruneau, écrivain / Jean Chanrion, bistrotier / Thibaut Delort Laval, officier de marine / Maryse, religieuse / Alain Buu, reporter-photographe / Emmanuel Jaffelin, philosophe / Stéphane Dugast, grand reporter, écrivain / Eric Coisel, chef cuisinier / Franck Renevier, designer / Olivier Ferracci, scénographe/ Alain Connan, commandant de Marine marchande / Thierry Bénard, libraire

    A LIRE // Sorties de table. Préface de Denis Tillinac - 19 €

    Lien permanent Pin it! Imprimer