Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • NOUVEAU GENRE

    72173_384888231591824_150569681_n.jpg

    Trois personnages, trois destinées pour autant de points de vue pendant la guerre d’Algérie.  Une fiction d’un nouveau genre entre cinéma, BD et animation. 

    coup-détat.gif

    Objet Visuel Non Identifiée (OVNI) sur le web et sur le petit écran. L'histoire d'abord. Avril 1961, l’époque est trouble à Alger. Quatre généraux ne vont pas tarder à s’emparer  à faire un coup d’Etat pour garder l’Algérie française.

    Une ère propice à faire basculer les destins comme ceux de  Zeitoun - un soldat juif pied noir et gaulliste convaincu - de Thomas -un reporter-photographe travaillant pour L’Echo d’Alger, devenu boiteux après une agression par des arabes qui rejoint l’OAS - ou de Malika - la fille d’un ouvrier agricole hésitant à oeuvrer pour  la cause du FLN et l’indépendance de son pays.

    058117.jpg

    D’AVANT GARDE

    « Je vous ai compris est une véritable tragédie grecque traitée sur un mode graphique unique en son genre, à la croisée du film live et de la bande dessinée », expliquent d’emblée ses créateurs quant à leur fiction diffusée sur tablette, sur le web et également bientôt à la TV.

    Ni véritablement un film d’animation classique, ni une bande-dessinnée,  Je vous ai compris est une fiction tournée avec des comédiens en chair et en os en plateau sur fond vert avant que les décors ne soient dessinés (une réussite), les costumes, les visages et les personnages retouchés (un raté à mes yeux).

    222393_393416780738969_2141258791_n.jpg

    « Le film n’est pas une leçon d’histoire, mais une fiction ancrée dans la réalité historique. Cependant, il était important de donner les clés pour comprendre le contexte historique de cette fiction »
    Franck Chiche

    224828_393416790738968_743182668_n.jpg


    RECONSTITUTION ANIMÉE

    Le procédé ainsi chois permet de reconstituer l’Algérie de l’époque et de porter intensément l’intrigue.

    Confirmations  de Franck Chiche, réalisateur et co-scénariste : « Il nous était impossible de reconstituer dans l’actuelle Alger, l’Alger de cette époque, car la ville a beaucoup changé, mais également parce qu’il est impensable éthiquement de reconstituer les manifestations pro-françaises dans l’Algérie d’aujourd’hui. La crédibilité historique est au cœur du film, mais nous souhaitons aussi honorer l’indépendance de l’Algérie ».

    099076.jpg

    TRÈS FLEURY

    Quant au scénario, il est habilement tissé par le réalisateur, épaulé par un fin connaisseur : Georges Fleury. Ancien du Commando Jaubert, l’ami Georges est l’auteur de nombreux  ouvrages de référence sur la période et d’une vingtaine de romans.

    A propos de sa participation à ce projet multimédia d’un nouveau genre, les moustaches de l’écrivain basé en Normandie frétillent : « Comment aurais-je pu ne participer à une telle aventure ? Primo, le sujet me passionne et j’ai acquis une certaine légitimité pour en parler. Secundo, il était enfin possible d’écrire une fiction sans la dénaturer ».

    528320_393416747405639_105565965_n.jpg

    UN FILM NON IDENTIFIÉ

    Autant sur le fond que sur la forme, Je vous ai compris lorgne ainsi vers les films d’animation comme Valse avec Bachir sur le conflit israélo-palestinien et la guerre du Liban ou Persépolis sur l’Iran. Même profondeur éditoriale et scénaristique. Cet OVNI ne porte cependant aucun jugement sur l'engagement des personnages mais tente d'en donner un éclairage. 

    A noter que ce « film » est décliné en une e-Bd (une bande-dessinée animée) interactive. Je vous ai compris  a ainsi été intégralement recadré pour composer des planches où les cases animées apparaissent au fur et à mesure de la lecture et où les annexes permettent de comprendre les événements et les références. Une belle initiative, un OVNI qui devrait faire des émules. 

    Photos Magnificat Films

    483078_410917638988883_1965660512_n.jpg

    > EN SAVOIR PLUS

    Je vous ai compris de Franck Chiche. Scénario : Franck Chiche et Georges Fleury. (Une production Magnificat Films)

    compris.jpg

    DIFFUSION  Je vous ai compris version film (85 mn) le vendredi 1er février 2013 à 22h10 sur Arte

    DVD sorti le 23 janvier à commander sur ARTE boutique

    TABLETTE Une application en 3 épisodes de 25 minutes environ, dont le premier sera disponible gratuitement sur l’Apple store et Google Play dès le 5 février.

    SITEWEB RDV sur www.jevousaicompris.com


    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • L’ODEUR DU CIEL

    LORETAN 1.jpg

    Alpiniste d’exception et  troisième homme à avoir gravi tous les 8 000 (mètres) de la planète, Erhard Loretan a chuté mortellement à ski en avril 2011 lors d'une excursion avec une cliente. Hommage en 52 minutes à un montagnard suisse aux multiples facettes. Un documentaire primé au festival des Ecrans de l'Aventure.

    LORETAN 3.jpg

    Erhard Loretan était un alpiniste à l’ancienne. Ni lyophilisés, ni boissons énergétiques pendant ses ascensions mais des barres de chocolat, de la fondue au lard et une fiasque de sirop fraise-abricotine. « Un délice ! » de son propre aveu.

    L’alpiniste suisse était également un taiseux capable de ne pas adresser un mot pendant une journée à son compagnon de cordée. C’était également un homme fidèle lorsque ses interlocuteurs savaient transpercer sa carapace.

    LORETAN 2.jpg

    Funambule sur les sommets, Erhard Loretan était un homme parfois maladroit et gauche dans sa vie privée.

    Autant de facettes que le réalisateur et producteur de la Télévision Suisse Romande (TSR) Benoît Aymon nous dévoile dans son documentaire au titre joliment choisi et qu'il a su habilement construire.

    6420785757_07b19b6954.jpg

    S’articulant sur des témoignages et des images d’archives, ce film évite les écueils, en étant ni voyeur, ni complaisant.

    Projeté aux Ecrans d’Aventure, ce documentaire, a raflé 2 prix. Celui des jeunes de la ville de Dijon et le Prix spécial du jury. Un film émouvant qui ravira aussi bien les spécialistes que les profanes.


    > LE FILM EN INTEGRAL


    > EN SAVOIR PLUS

    « Erhard Loretan, respirer l’odeur du ciel » de Benoit Aymon. Documentaire - 52 minutes.


    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • EXPLO : LE CONCOURS

    EXPLO 1.jpg

    Tous les mardis, c’est Explô sur France O. Dépaysement garanti en compagnie de l’animateur TV Laurent Bignolas à la recherche de nouveaux talents et de nouveaux aventuriers poru son émission. Explications et mode d’emploi.

    EXPLO 2.jpg

    « Vous aimez voyager ? Vous souhaitez partir au bout du monde à cheval, en roulotte, à pied ou en vélo : participez au concours d’ Explô.

    L’émission enverra le (ou les) gagnant(s) réaliser (leur) premier film et le diffusera dans l’émission.

    LE PRINCIPE Que vous soyez expérimentés ou débutants, le principe est simple : filmez vous en train de voyager. Faites découvrir grâce à vos images les initiatives, coutumes, traditions de tous ceux que vous rencontrez.

    LE DOSSIER Pour faire acte de candidature, faîtes parvenir :
    - une description du voyage envisagé (une page maximum)
    - une vidéo de 3 à 5 minutes comportant une présentation de vous-même, de votre projet
    - une sélection d’images vidéo d’un précédent périple (5 maxi).

    hp_explo_une-29993.jpg

    Aucune durée de voyage n’est prescrite. La candidature peut être envoyée individuellement ou réunir plusieurs personnes. Les expériences purement sportives ne sont donc pas retenues. Date limite d'envoi : fin avril 2013. Candidature à envoyer par mail à redac.explo@gmail.com.

     (Source : France O)

    > EN SAVOIR PLUS

    Le site web de l'émission EXPLO

     

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • À LA SAUCE AMÉRICAINE

    20352788.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

    Zero Dark Thirty, c’est le récit de chasse à l'homme et de la capture de Ben Laden. Un film signé Katryn Bigelow, la réalisatrice du réussi Démineurs, de K-19, le piège des profondeurs et de Point Break. Brèves explications et anecdotes sur un film événement en salle le 23 janvier prochain.

    20402272.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

    TITRE Zero Dark Thirty, ce sont pour les américains les 30 minutes après minuit. Par extension, cela renvoie à un espace-temps où il fait toujours nuit, qu'importe l'heure et le moment de la journée. 

    À noter qu’en première instance, le titre du film était For God and Country (« Pour Dieu et la Patrie »). Un titre finalement jugé (à raison) trop patriotique s'il. Le titre final Zero Dark Thirty a été adopté à la diffusion du premier teaser du film.

    20361521.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

    FILIATION  L’ex-mari de Kathryn Bigelow (James Cameron) a été en négociations afin de diriger Zero Dark Thirty. Il a finalement décliné à cause de son implication sur la suite d'Avatar.

    SCÉNARIO Il a été écrit depuis quelques années et devait raconter la traque d'Oussama Ben Laden par l'armée américaine, mais la nouvelle de sa mort a poussé les scénaristes à remanier l'histoire du film.

    20361519.JPG-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

    TECHNIQUE Zero Dark Thirty a été tourné avec une caméra très sophistiquée : l'Arriflex Alexa. Un choix, motivé en partie par la nécessité de tourner le raid d’Abbottabad avec un minimum de lumière.

    Ultimes précisions de la réalisatrice Kathryn Bigelow : « L’Alexa donne aux images une texture unique qui ne s’apparente ni à du 35 mm ni à du numérique. La netteté n’est pas parfaite, le rendu est un peu grenu, mais avec une large échelle de couleurs qui permet une image dense, saturée et riche ».

    DÉCOR Une partie du film a été tourné à Chandigarh en Inde. Une ville été remaniée afin de ressembler aux villes pakistanaises de Lahore et Abbottabad où Ben Laden a été éliminé en mai 2011.

    COCORICO C’est le compositeur français Alexandre Desplat qui a été choisi par la production pour écrire la partition de Zero Dark Thirty. Autre présence française, celle du  comédien Reda Kateb, connu pour ses rôles dans Un prophète ou la série TV Mafiosa. Il joue le rôle de Ammar.

    20352792.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

    CONTREVERSES Tempête outre-atlantique pour une controverse déjà survenue pour la série TV 24 Heures Chrono. Le film raconte, en effet, des scènes de torture et en légitime son utilisation afin d’obtenir des informations.

    Reporter de renom et scénariste, Mark Boal se justifie : « C'est de la fiction, pas un documentaire. Nous essayons seulement de dire que la technique du waterboarding et autres font partie du programme de la CIA ».




    Du coup, sa sortie sur grand écran, intialement prévue en octobre 2012, a été décalé à ce mois de janvier tant la polémique faisait rage.

    Pour certains, dont des Républicains, Zero Dark Thirty étant jugé comme un pur film de propagande pro-Obama en pleine période électorale.

    20402263.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg


    RÉCOMPENSES
    Zero Dark Thirty a obtenu 4 nominations aux Golden Globes 2013 (Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleur actrice et Meilleur scénario). Fort prometteur pour les Oscars dixit les spécialistes

    Photos © Universal Pictures International France

    20365978.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg


    > Zero Dark Thirty
    de Katryn Bigelow. Thriller - 2h29 (en salle le 23 janvier).
     

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LA PHOTO SELON JEAN #8

    JEANGAUMY 8.jpg

    Photographe pour la prestigieuse agence Magnum depuis 1977, Jean Gaumy bourlingue et photographie le monde depuis plus de quatre décennies. Photographe de renom (devenu peintre de la Marine depuis 2008), le normand d'adoption se raconte chaque mois pendant un an sur le blog EMBARQUEMENTS. Huitième cliché et huitième point de vue commenté par un « pêcheur d’images » insatiable.

    8-PAR13193_Comp.jpg
    © Jean GAUMY / Magnum Photos

    « C’est une photo que je dois au meeting annuel organisé par l’agence Magnum. Cette année là, il avait lieu à New-York. J’y suis allé avec ma fille Marie, alors âgée de 12 ans. Nous étions allés au grand aquarium de Cosney island, la plage de New York.

    II y avait ce globicéphale - un mammifère marin imposant - un « blanchon » comme disent les canadiens – il était très curieux et content de la présence de Marie à tel point que cette attirance va finalement excéder le gardien. Heureusement, j’ai le temps de prendre la photo.

    Ce cliché sera publié dans le journal Libération, rubrique « photo de famille ». Je me souviens qu’avec ma fille, une enfant tonique, curieuse et mascotte de l’agence de surcroît, nous avons faits de belles ballades le long des côtes de Floride.

    Nous avons aussi été à la pêche au tarpon avec l’un des meilleurs spécialistes de la côte. Grâce à un ami, Marie a pu même aller quelques jours, seule (j’étais totalement pris par la réunion de l’agence à New York) dans un centre d’éducation de phoques dressés à la recherche d’objets sous l’eau pour l’armée américaine.

    Revenus en France, plus tard, la télévision avait diffusé un reportage sur ces phoques. A l’école les camarades de Marie en parlaient. Quand elle a dit qu’elle les connaissait et qu’elle y avait été tout le monde lui a ri au nez. Heureusement Marie avait fait des photos…  »

    > Voir Portfolio #7

    RDV LE MOIS PROCHAIN

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LE MALI EXPLIQUÉ

    1818848_3_0302_le-nord-du-mali-est-devenu-une-region_065962d68250029a650985538a1d2ee9.jpg

    Un bon schéma vaut tous les discours. Une bonne infographie peut tout raconter et expliquer. Si la rédaction du quotidien Le Monde propose une carte animée intelligement conçue pour décrypter la situation actuelle du Mali, Jean-Christophe Victor, géopoliticien de renom, créateur et animateur de l’émission TV de référence Le dessous des cartes s’intéresse lui aussi au Etats fragiles du Sahel. Décryptages complémentaires.

    Le-Dessous-des-Cartes-3-numeros-speciaux-sur-les-migrations-internationales_portrait_w532.jpg

    Jean-Christophe Victor est formel quant à ce début d’année 2013 tonitruant au Mali : « Elle commence malheureusement assez mal dans le Sahel. Mais cela pouvait être partiellement anticipé en croisant : les conséquences de la fin de la guerre en Libye, l'incapacité croissante des grands États de l'Afrique sahélienne à assurer les fondamentaux à leurs populations (investissements dans la santé, infrastructures, sécurité, redistribution des richesses produites). Et enfin les effets pervers d'États trop « grands », aux enveloppes territoriales vastes, tracées en 1885, puis confirmées en 1960, et dont le centre ne peut plus gérer la périphérie ».

    dessous_carte.png

    Raccord à l'actualité, la chaîne TV Arte rediffuse donc opportunément ce week-end une émission « Le dessous des cartes » racontant le Sahel et ses enjeux.

    Histoire selon son créateur et présentateur de « montrer une fois encore que l'histoire, ancienne ou récente, fabrique les situations géopolitiques présentes »

    download.jpg


    LE MALI EN 5 MINUTES

    Une infographie simple et sans fioriture ou la situation au Mali décryptée en cinq minutes par la rédaction du quotidien Le Monde.



    EN SAVOIR PLUS

    Rdv sur Arte samedi 19 janvier à 19h30 pour visionner l’épisode « États fragiles dans le Sahel ». Un programme conçu par  Jean-Christophe Victor (pour le Lépac) & Claire Aubret-Oukil (pour Arte).

    La couverture du Mali selon Le Monde, à consulter ici

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • BESOIN DE MER (RÉACTUALISÉ)

    PPLISSON.jpg

    Peintre de Marine, Philip Plisson est certainement aujourd'hui le photographe de mer le plus médiatique et le plus reconnu. Comptant à son actif moult ouvrages et clichés de mer devenus célèbres, son œil, sa « patte » et son ancre de Marine ont fait sa marque de fabrique. C’est dans le Morbihan, à la Trinité sur Mer, son port d’attache, que le Philip Plisson s'était confié à moi il y a quelques mois. A l'occasion de son soixante-sixième anniversaire, le photographe très prolifique signe d'ailleurs son soixante-sixième livre ! Retour sur d'étonnantes confessions d'un passionné des océans.

    Propos recueillis par Stéphane DUGAST

    PPLISSON 4.jpg

    « Près de 90 % du commerce mondial s’effectue par la mer avec les conséquences que l'on connaît en matière de pollution. Vous parcourez depuis des décennies océans et littoraux de notre planète, comment l'homme gère selon vous aujourd'hui cet environnement ?

     - Philipp PLISSON : À mes yeux, il y a enfin chez les politiques et nos concitoyens une prise de conscience des océans et de leur avenir. Jusqu’à récemment, la mer ne semblait pas être totalement ancrée dans le paysage médiatique hexagonal.

    Pourtant, la France offre le trait de côte le plus long d’Europe. La Marine nationale a longtemps été la seconde force navale dans le monde. La mer semblait délibérément occultée des discours. Le Grenelle de la Mer a indéniablement mis en lumière cet univers et ses enjeux.

    PPLISSON 7.jpg

    Ce Grenelle a surtout permis de poser les bonnes questions en réunissant autour de la table des spécialistes et en les faisant plancher sur des problématiques majeurs pour nos océans, et par delà nos sociétés modernes.

    Quant à la gestion de l’homme de son environnement sur notre planète, je laisse le soin aux spécialistes de faire leurs commentaires. Eux seuls peuvent parler des océans et de leurs enjeux du fait de leur expertise. Il y a à mon sens en ce moment trop de donneurs de leçon qui parlent, à tort et à travers, des océans et d’écologie.

    Pour ma part, c’est un univers que j’observe, que je regarde et que je photographie depuis des décennies. La mer m’inspire des émotions et des réflexions mais jamais je ne me permettrais d’être un donneur de leçon.

    Couverture-la-France-vu-de-la-mer.jpeg

    Depuis le printemps 2009, vous vous êtes lancé dans un projet ambitieux : photographier la France et son littoral vue de la mer. Quelles en sont les raisons et les motivations ?  

    J’ai voulu porter un regard photographique sur le littoral hexagonal depuis la mer. Cela peut aujourd’hui paraître être une évidence mais cette dimension n’avait encore jamais été appréhendée.

    J’ai ainsi voulu écrire photographiquement parlant le littoral français en partant de la frontière belge à la frontière italienne. J’avais cette idée en tête depuis longtemps.

    PPLISSON 5.jpg

    Encore fallait-il oser se lancer dans ce projet hors normes. Economiquement, c’est loin d’être viable mais l’intérêt de ce projet, comme sa portée, sont indéniables. A ce jour, j’ai déjà parcouru 6 820 milles, soit 12 630 kilomètres pour les terriens. A raison de 6 heures de photo en moyenne par jour, vous pouvez en déduire que j’ai navigué pendant 263 jours de mer.

    Mais plutôt que de vous asséner de chiffres, parlons de l’esprit de La France vue de la mer. C’est un clin d’œil à la vocation première des peintres de Marine, un corps d’artistes créé aux origines pour témoigner sous forme d’inventaire des ressources maritimes de la France.

    PPLISSON 2.jpg

    Sillonner le trait de côté m’a également donner l’idée de m’intéresser également à la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM). J’ai ainsi décidé de dresser un inventaire des hommes et des moyens de la SNSM. Je ne pensais pas que cela serait autant gourmand en temps.

    Car, il faut prendre rendez-vous avec chacune des stations de la SNSM, organiser des séances photos avec les unités en mer puis ensuite photographier les équipages à terre. Même si cet inventaire supplémentaire me ralentit considérablement, je suis fier de mener cette mission au profit d’une association à laquelle je suis intimement liée et qui, de surcroît, est essentielle pour les gens de mer.  

    PPLISSON 3.jpg

    Comment réussissez-vous à concilier ces contraintes avec votre exigence artistique également gourmande en temps ?

    J’ai descendu le trait de côte en le photographiant comme il se présentait. Je n’ai pas attendu des heures la lumière exceptionnelle, ce grain noir ou ce coup de vent qui donne à un cliché force, esthétisme et puissance, sinon j’y aurais passé des années.

    L’essentiel a été de parcourir le trait de cotes et le photographier tel quel. J’ai cependant tenu à parcourir le trait e de côtes toute en faisant le tour de toutes les îles et en visitant tous les estuaires, les abers ou les baies. C’est un travail titanesque !

    9782812302855.jpg

    Prenons l’exemple de la Bretagne, rien qu’à elle seule ce sont ainsi 3 500 kilomètres de trait de cotes que j’ai photographié. D’un point de vue éditorial, j’ai découpé mon travail par segments géographiques. Paru en librairie, le premier tome de La France vue de mer s’est ainsi concentré des plages du Nord au Mont-Saint-Michel. Les tomes suivants seront dédiés à la Bretagne puis à la façade atlantique. J’achève en ce moment mon travail sur le littoral méditerranéen avant de m’attaquer à la Corse »

    Photographies : Philipp PLISSON / www.plisson.com

     

    plisson,philpp plisson,littoral,mer,marins,patrimoine,livre,édition,photos,photographies,france,environnement

    EN SAVOIR +

    Le site « officiel » de Philipp Plisson  http://www.plisson.com/

    Le blog de Philipp Plisson  http://www.philip-plisson-blog.com/ 

     

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • ESPRIT LIBRE

    t.php.jpeg

    C'est du freeride. Départ des sommets pour des descentes vertigineuses, en ski ou en snowboard, gratinées de quelques pirouettes et acrobaties. Des images spectaculaires, des décors enneigésesthétiques en compagnie de rois et de reines de la glisse. Etape alpine le week-end prochain en France à Courmayeur/Mont-Blanc. Première étape européenne. Tout schouss assurément... 

    Le freeride, c'est quoi ? C'est pratiquer un sport, comme le ski, le VTT ou la moto, hors de tout cadre formel. C'est donc logiquement une pratique sportive propice à l'ivresse des grands espaces naturels vierges, de la prise de risque et surtout de l'absence de compétition.

    douds-6.jpg

    Sport extrême par excellence, le freeride demande un effort physique intense et des compétences pointues. Au fil des années, différentes disciplines ont fini par se structurer et se professionaliser. Pour le ski et le snowboard, la compétition mondiale est le Freeride World Tour dont la prochaine étape a lieu le week-end prochain dans les Alpes françaises. 

    Photographies Swatch Freeride World Tour


    EN SAVOIR PLUS | 
    Le site officiel, c'est sur freerideworldtour.com


    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LA MARINE D’ANTAN

    PhotoWW1-01bbFrJaureguiberry1MQ.JPG

    La Marine de guerre française de 1860 à la veille de la seconde guerre mondiale. « De riches heures et d’impressionnantes archives conservées dans les collections du Service historique de la Défense » assurent les auteurs d’un « Beau-Livre » désormais en librairie.

    600512.jpg

    1860, l’heure est à la révolution industrielle. En mer et dans les arsenaux, les technologies se perfectionnent. Les coques en bois se couvrent de métal pour se prémunir des torpilles et mines ennemies avant que ne soient définitivement adoptées les coques en acier.

    En terme de propulsion, la vapeur supplante la voile. Désormais, les marins peuvent s’affranchir des caprices du vent.

    295410.jpg

    Ils ne se contentent d’ailleurs plus simplement d’aller en mer mais ils s’aventurent désormais sous la surface de la mer, avec les premiers sous-marins, ou au-dessus des océans avec l’apparition des premiers aéronefs. La Marine militaire s’en trouve totalement transformée.

    Pour autant, expéditions, missions et escales rythmant la vie du marin feront toujours rêver les terriens. De surcroît les marins ramènent de leurs voyages des souvenirs, des récits, des dessins et des photographies pour les plus talentueux.

    decembre-2010006.jpg

    C’est un témoignage de cet « ère du changement » que nous proposent de (re)visiter deux spécialistes de la question : Jean de Préneuf, universitaire de renom et fidèle collaborateur du Service Historique de la Défense (SHD) et Philippe Vial, directeur scientifique au SHD.

    Grâce à leurs savantes connaissances et à une judicieuse sélection de clichés puisés dans les archives du service historique, les deux auteurs, des « puits de sciences ès Marine, nous font revivre ses « riches heures ». Eclairant et instructif pour tout passionné de marine militaire et de son histoire.

    9782070138722.jpg

    > À LIRE //
    « La Marine française sur les mers du monde 1860 – 1939 » de Jean de Préneuf et Philippe Vial avec la collaboration d'Alexandre Sheldon-Duplaix et Thomas Vaisset. 164 pages – 35 €. Coédition Gallimard/Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA) du ministère de la Défense.

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • SES 50 AMÉRIQUES

    9782732452876FS.gif


    « Mon Amérique », c’est le titre du dernier ouvrage consacré aux Etats-Unis et à 50 de ses figures légendaires. Un « Beau-Livre » signé par l’écrivain et cinéaste Philippe Labro, un « spécialiste » de l’Homo americanus.

    légendes,usa,portraits,la martinière,sport,amérique,philippe labro,livre
    Photo www.christophegeral.com

    De l’Amérique, il en connaît un rayon. Dès 1954, alors âgé de 18 ans, le jeune homme de Montauban fait la découverte d’un pays alors technicolor en le traversant d’Est en Ouest via la mythique Route 66.

    Par la suite, envoyé spécial en Amérique, il exercera ses talents in situ à la façon d’un Truman Capote en couvrant de grands évenements, dont notamment l’assassinat de JFK à Dallas.

    48878489_10573681.jpg

    Si bien évidemment son Amérique – celle des motels, des drive-in, des voitures rutilantes et des happy days n’existent plus - il n’en reste pas moins des figures légendaires : des « stars » ou des « étoiles » dans la langue de Molière.

    Ce sont donc 50 de ses étoiles auxquelles Philippe Labro - préfacier du livre Sur la Route 66 - invite à faire connaissance.

    9782732452876_2.jpg

    Comme à l’accoutumée, la plume est ciselée. Le propos percutant. Se lisant comme des nouvelles, ces 50 portraits permettent de faire mieux connaissance ou de s’immerger dans une Amérique légendaire, et plus bigarrée qu’il n’y paraît.

    Autant de portraits et de destins brillamment narrés comme ceux du cinéaste Orson Welles, du chanteur Fred Astaire, du boxeur Mohamed Ali ou du bandit Al Capone.

    9782732452876_1.jpg

    En spécialiste avisé de l'Amérique depuis plus d'un demi-siècle, Philippe Labro nous dévoile ses 50 étoiles américaines.

    Un « Beau-Livre » privilégiant enfin autant les images que les bons mots. En prime, une couverture assurément esthétique et attrayante. Autant d'incitations à lire la plume  toujours aiguisée de Mister Labro. (SD)

    9782732452876_4.jpg

     > À LIRE // « Mon Amérique - 50 portraits de légendes» de Philippe Labro. 232 pages - 30.00 € (La Martinière éditions) 

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LA VOIE DU MILIEU

    Voie-du-milieu_roctrip01.jpg

    Champion d’Europe et vainqueur de la Coupe du monde de bloc en 2004, le grimpeur Daniel du Lac parcourt le monde, à la recherche de voies inexplorées, dans des paysages naturels extraordinaires.

    Il y a quelques mois, avec Mathieu Bouyoud, il a ouvert une voie dans une arche au cœur de la vallée de Getu, en Chine. Il a ouvert cette ligne d’environ 250 mètres, depuis le haut jusqu’à l’eau... 

    daniel du lac,escalade,grimpe,aventure,chine

    Le départ s'est effectué depuis un radeau en bambou, puis le grimpeur a remonté tout le long de la paroi rocheuse de la grande grotte afin de rejoindre le plateau. Vertigineux et spectaculaire. Du Daniel du Lac tout simplement !

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • AU SOMMET

    7000maudessusdelaguerre_zoom945.jpg

    « 7000 mètres au-dessus de la guerre », c’est un film documentaire retraçant une belle aventure humaine. Celle de la première ascension du plus haut sommet d’Afghanistan par une équipe d’alpinistes afghans. Dernier film visionné en compétition aux Ecrans d’Aventures 2012 durant lequel j’étais jury du film, j’ai adoré ce documentaire narrant, sans fard ni ostentation, une authentique aventure. Un film sans artifices, à hauteur d’hommes. Et un véritable message de paix et d’espoir pour un pays en guerre depuis des décennies. 

     

    A VOIR
    « 7000 mètres au-dessus de la guerre ».
 Un film documentaire 52 mn de Louis Meunier
Production : Taimani Films. Afghanistan, 2011.

    Lien permanent Pin it! Imprimer