Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LOUIS BODIN : UN MR MÉTÉO TOUT TERRAIN #2

«Monsieur Météo» sur TF1, chef du service météo et animateur de l'émission Élément Terre sur RTL, présentateur de la case Grand Angle sur Ushuaïa TV, Louis Bodin est un homme de média mais avant tout un ingénieur prévisionniste reconnu et un amoureux fou des océans. Entretien avec un «Monsieur Météo» passionné et engagé.


louis-bodin-presente-les-bulletins-meteo-sur-tf1-et-rtl_3705222_1000x500.jpg

(LIRE LA PARTIE 1)


« Louis Bodin, racontez nous finalement pourquoi la météorologie vous passionne autant ?

- Louis Bodin : D’abord la mer et la voile me passionnent depuis ma plus tendre enfance. Mon père était mécanicien sur Mirage IV dans l’Armée de l’Air – nul n’est parfait ! (rires) – et nous avons ainsi voyagé le long du littoral, au gré de ses affectations, à Rochefort ou encore à Arcachon. J’ai pour ainsi dire vécu au bord de l’eau. J’ai pratiqué la voile très jeune. C’est pareil pour l’avion. Mon père était certes mécanicien mais il pratiquait du planeur. J’ai donc aussi été élevé sur les terrains d’aviation.

La mer ou les airs, ce sont deux milieux que j’affectionne. Comme je ne suis pas parvenu à devenir pilote de chasse – à cause notamment de ma vue qui n’est pas bonne – j’ai voulu relier ces deux passions. Fort d’un cursus scientifique, j’ai logiquement choisi la météorologie.

De fil en aiguille, j’ai ensuite appliqué la météo à la course au large en devenant en 1990 le routeur du voilier de Florence Arthaud, soit l'année où elle bat le record de la traversée de l'Atlantique nord à la voile en solitaire et celle où elle remporte la Route du Rhum. J’ai aussi été le routeur des skippers Paul Vatine et Yves Parlier.

Ça a été ma vie pendant 15 ans. Et puis, les médias se sont intéressés à moi parce qu’ils trouvaient que je m’exprimais correctement. J’ai ainsi travaillé d’abord sur La Chaine Météo puis à RTL et maintenant aussi sur TF1.

louis-bodin-la-meteo-a-eu-plusieurs-influences-dans-l-histoire-11481934hjwsr.jpg

- Évoquer le climat de notre planète, c’est de toute évidence parler de réchauffement climatique et de météorologie, non ?

- Là encore, il faut prendre de la distance et du recul. N’oublions pas notre planète et ses caractéristiques. La Terre est très fragile, voire presque très éphémère. Évidemment je ne parle pas à l’échelle humaine mais de celle de la Nature.

N’oublions pas que nous vivons sur une croute terrestre. Faisons une centaine de kilomètres vers le centre de la Terre, là sous nos pieds, la température est supérieure à celle de la surface du soleil déjà ! D’où les volcans, les plaques tectoniques, les tremblements de terre.

Il y a donc déjà cette précarité sur la croute terrestre. Ensuite, nous vivons dans une atmosphère qui fait entre 10 et 15 kilomètres, dans ce qu’on appelle la «troposphère» ce qui n’est finalement pas épais.

QUAND-LA-MÉTÉO-FAIT-L’HISTOIRE1-e1449852941958.jpg

D’où des équilibres difficiles à conserver. Prenons conscience que la vie humaine ne tient pas à grand-chose, que la Terre dans sa configuration date d’une centaine de millions d’années, que la météorologie est une science toute jeune qui existe depuis bientôt 150 ans.

Quant aux premières images satellites, elles datent de 45 ans. Tout ça doit remettre un peu d’humilité, de recul et de précaution dans ce que l’on affirme. Il est cependant clair que l’impact de l’homme sur les évolutions climatiques est important. À partir de la, comment doit-on évoluer ? C’est par la science et la connaissance que l’Homme s’en sortira.

Grâce au progrès de la technologie – je suis sûrement naïf - l’Homme va moins polluer et surtout limiter son impact sur l’environnement, Il faut cependant de la patience, et surtout basculer d’une réflexion locale à une réflexion globale sur l’avenir de l’homme sur la planète.

Cette COP-21 à Paris est pour moi une belle avancée car elle permet aux chefs d’État de tous les pays de se rencontrer, de discuter et de penser collectivement. C’est déjà un grand pas en avant ! »

Propos recueillis par Stéphane Dugast
Photographies © RTL / TF1 / DR

Louis Bodin 2 (2).jpgPhotographie ©Abacapress pour RTL 


LOUIS BODIN EN 6 DATES

29 décembre 1957
Naissance à Reims (Marne)

1983
Technicien météo en Corse.

1994
Démissionne de Météo-France pour participer à la création de La Chaîne Météo.

Depuis 2002
Chef du service météo et prévisionniste-présentateur de la météo à la station de radio RTL.

2009
Rejoint la chaîne d'information en continu i>Télé pour y présenter les bulletins météos

Depuis 2010
Présente les bulletins météo sur TF1 le week-end en alternance avec Évelyne Dhéliat et Catherine Laborde

9782226318930-j.jpg

À LIRE
Quant la météo fait l’histoire
de Louis Bodin. 275 pages – 19 € (Albin Michel).

À ÉCOUTER
Chef du service météo de la station, Louis Bodin intervient tous les jours, du lundi au vendredi, dans « RTL Matin » (7h/9h30), « RTL Midi » (12h30/14h) et « RTL Soir » (18h/20h) pour des bulletins météo réactualisés en direct.

Lien permanent Pin it! Imprimer

Les commentaires sont fermés.