Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

JEAN GABIN, L’ETONNANT MARIN #1

Il y a 31 ans, le 18 novembre 1976, les cendres de Jean Gabin sont dispersées au large de Brest depuis le pont de l'aviso Détroyat. Toute sa vie, Jean Gabin – vedette du cinéma français d'avant et d'après-guerre – est resté très proche de la Marine. Et pour cause…  Portrait de cet étonnant marin en 5 épisodes à retrouver tous les dimanches sur le blog Embarquements.

15 novembre 1976, un monstre sacré du cinéma français s'éteint à l'âge de 72 ans. Conformément à ses dernières volontés, ses cendres seront dispersées en mer d'Iroise, au terme d'une cérémonie organisée à bord de l'aviso Détroyat.

Ainsi l'a souhaité le comédien qui a prié ses proches de le faire incinérer pour ne laisser derrière lui : « ni tombe, ni monument ». Il a même exigé que ces cendres soient dispersées à la mer, « comme il convenait à un marin ». « Et puis, comme ça, les cons ne viendront pas sur ma tombe ! », aurait-il même dit de son vivant à Michel Audiard, son dialoguiste préféré.

Grâce à l'appui et l'amitié du contre-amiral Gélinet - qui a eu le comédien sous ses ordres en 1944 - mais aussi une autorisation spéciale du Président de la République d'alors, Valéry Giscard d'Estaing, il a pu bénéficier de ce cérémonial d'ordinaire réservé à des officiers-généraux ou des marins morts au combat. Une preuve de ses liens forts avec la Marine, quoiqu'en disent les esprits chagrins. 

Jean-Alexis Moncorgé (pour l'état civil) a d'abord été marin à l'occasion de son service militaire. 13 septembre 1939, les sirènes de Brest annoncent la mobilisation générale, surprenant Jean Gabin et Michèle Morgan sur le tournage du film Remorques de Jean Grémillon.  (LIRE LA SUITE)

Stéphane DUGAST [1]
Photographies © Collection Musée Jean Gabin

[1]    :     D'après « Jean Gabin : Mais qu'attend-on pour repasser les fumiers qui nous ont mis dans ce Pétain-pétrin ? » de Michel Vigourt. Vie culturelle Seconde Guerre mondiale n° 6 – 03

 ; Jean Gabin d'André Brunelin. Édition Robert Laffont, 1987 et Jean Moncorgé Gabin – Acteur de la Libération de Royan de Patrick Glâtre, éditions Bonne Anse, 2012

Lien permanent Pin it! Imprimer

Les commentaires sont fermés.