Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EXPEDITION FAWCETT 1925-2019 : UNE ENQUETE TRES HIGH-TECH 

On a longtemps cru que le cœur de l’Amazonie était un sanctuaire de la Nature inhabité. Une expédition high-tech va tenter de retrouver les traces d’une civilisation disparue repérée par l’explorateur britannique Percy Fawcett avant de disparaitre mystérieusement dans la jungle amazonienne en 1925. Une enquête relancée neuf décennies plus tard par deux explorateurs passionnés faisant appel à des technologies de pointe pour résoudre l'un des plus grands mystères du monde l'exploration. 

Avec l’aide de technologies modernes - de la robotique, de la télédétection laser et l’Intelligence Artificielle - Benoit Duverneuil et Pierre-Antoine Rousset, deux explorateurs français préparent pour l’année 2019 une expédition d’envergure ambitieuse dans les confins du Mato Grasso au Brésil.

expédition, Fawcett, 1925, 2019, brésil, aventure, évasion, amazonie, sciences, archéologie, drone, high-tech, intelligence artificielle, benoit duverneuil, pierre-antoine rousset, association la condamine

Leurs objectifs ? Collecter les preuves scientifiques de la présence d’une ancienne civilisation en pleine forêt amazonienne, celle-là même que l’explorateur Percy Fawcett aurait découverte avant de mystérieusement disparaître en 1925.

Un peu d’histoire d’abord. 1541, le conquistador espagnol, Francisco de Orellana, explore le fleuve Amazone à la recherche d’une cité légendaire baptisée l’El Dorado.  

Bien qu’il va échouer dans sa quête, son chroniqueur consignera dans le journal de bord la description d’une civilisation rencontrée au cours de leur expédition. Une civilisation apparemment organisée autour d’importants regroupements de populations. 

expédition, Fawcett, 1925, 2019, brésil, aventure, évasion, amazonie, sciences, archéologie, drone, high-tech, intelligence artificielle, benoit duverneuil, pierre-antoine rousset, association la condamine

En 1925, quelque-part dans l’actuel État du Mato Grosso au Brésil, l’explorateur britannique, le colonel Percy Fawcett (1867-1925), alors qu’il recherchait des preuves scientifiques de l’existence de cette civilisation, disparaît en pleine forêt amazonienne.


UN MYSTÈRE À RÉSOUDRE

Près d’un siècle plus tard, le mystère est entier. Et c’est pour résoudre cette énigme qu’une nouvelle expédition menée par deux explorateurs français, Benoit Duverneuil et Pierre-Antoine Rousset, va tenter de retracer le parcours du célèbre colonel. Et pourquoi pas de retrouver elle aussi des traces de cette mystérieuse civilisation ?

expédition, Fawcett, 1925, 2019, brésil, aventure, évasion, amazonie, sciences, archéologie, drone, high-tech, intelligence artificielle, benoit duverneuil, pierre-antoine rousset, association la condamine

Fawcett affirmait avoir vu des éléments topographiques qui auraient été́ modifiés par la main de l’homme. Il aurait aussi observé́ la présence de quantités importantes de céramiques. Jusqu’à récemment, la plupart des scientifiques a considéré́ que la forêt amazonienne n’est pas adaptée pour servir d’habitat à d’importantes populations.

Le travail de chercheurs tels que l'archéologue Michael Heckenberger (Université de Floride), le géographe William Denevan (Université du Wisconsin-Madison) et l'expert en imagerie satellitaire Jonas Gregorio de Souza (Université d'Exeter) popularisent aujourd'hui l'idée qu’un vaste réseau de zones habitées aurait pu être établi plusieurs siècles avant l'arrivée des Européens en Amérique du Sud.

expédition, Fawcett, 1925, 2019, brésil, aventure, évasion, amazonie, sciences, archéologie, drone, high-tech, intelligence artificielle, benoit duverneuil, pierre-antoine rousset, association la condamine

«Il est, en effet, tout à fait possible que de nombreux sites archéologiques soient enfouis sous l'épaisse couche de végétation de la forêt équatoriale et que la région ait été occupée par des civilisations agricoles regroupées au sein de villages fortifiés. La déforestation combinée aux expéditions sur le terrain et aux données satellitaires ont permis de démontrer la présence de terrasses géométriques, routes commerciales, canaux artificiels, terres agricoles fertiles et bien plus encore». C’est en tout cas ce qu’estime l’explorateur Benoit Duverneuil, par ailleurs auteur d’expéditions en Amazonie équatorienne et dans les Andes. 

IN SITU,DES TECHNOLOGIES DE POINTE

Montée sous l’égide de l’association La Condamine*, cette nouvelle expédition prévoit de déployer un programme de recherche à différentes échelles impliquant des images satellites et des systèmes embarqués sur des drones dans le but de recueillir et d’analyser ces données afin de localiser les signes d’une ancienne occupation humaine.

expédition, Fawcett, 1925, 2019, brésil, aventure, évasion, amazonie, sciences, archéologie, drone, high-tech, intelligence artificielle, benoit duverneuil, pierre-antoine rousset, association la condamine

«Nous aurons également des capteurs laser (LIDAR) afin de rechercher des anomalies topographiques. Nous ferons aussi appel à des technologies infrarouges pour confirmer la présence de “terra preta de índios”, une terre sombre et riche en nutriments que des satellites ont repéré́ dans la région où Fawcett a disparu. Autant de recherches qui s’annoncent passionnantes», s’enthousiasme pour sa part, Pierre-Antoine Rousset, l’autre membre de cette expédition.

Les deux compères vont aussi mettre en œuvre un système de reconnaissance d'images utilisant des algorithmes d'apprentissage automatique (I.A.) pour ensuite comparer et classer la canopée avec comme objectif de créer des modèles mathématiques qui permettront in fine de localiser les terres fertiles inexplorées. Enfin, l'équipe d’explorateurs procèdera à des relevés sur le terrain pour valider les résultats. 

MILLE ET UN DANGERS

L'expédition sans assistance débutera fin 2019. Une telle entreprise est souvent périlleuse mais le duo a déjà̀ survécu avec succès (et parfois de la chance) à plusieurs campagnes d’exploration dans les Andes et la forêt amazonienne. La logistique sera à la fois complexe et coûteuse.

expédition, Fawcett, 1925, 2019, brésil, aventure, évasion, amazonie, sciences, archéologie, drone, high-tech, intelligence artificielle, benoit duverneuil, pierre-antoine rousset, association la condamine

La tentative est incertaine, une grande partie de l'Amazonie étant encore inexplorée, il est facile de s’y perdre, les rivières peuvent être difficiles à traverser, les risques infectieux importants, le climat rude et intense, tout comme la faune et la flore peuvent se révéler parfois dangereuses.

C’est cependant tout ce qui fait le sel de pareille exploration, dont la finalité est bien de confirmer ou pas l’intuition de l’expédition du colonel Percy Fawcett mystérieusement disparu dans la forêt amazonienne, sans qu’il soit possible de vérifier les affirmations de son journal de bord. 94 ans plus tard, le mystère sera-t-il enfin résolu ?

Visuels © Fawcett Adventure (archives) / La Condamine Exploration

  

* LA CONDAMINE, C’EST QUOI ?
​C'est un organisme à but non lucratif créé pour soutenir, organiser et promouvoir l'exploration scientifique. L'ONG a été ainsi nommée en l'honneur de Charles-Marie de La Condamine (1701-1774), explorateur, mathématicien et géographe français. Un savant du Roi envoyé́ en Amérique du Sud en 1735 pour calculer le diamètre de la Terre.
> www.lacondamine-exploration.org 

 expédition,fawcett,1925,2019,brésil,aventure, évasion, amazonie, sciences, archéologie, drone,high-tech, intelligence artificielle, benoit duverneuil, pierre-antoine rousset,association la condamine

DroneArchaeology.com | ADAP (Aerial Digital Archaeology & Preservation) est un groupe de recherche pionnier depuis 2007 dans le domaine de l’utilisation des drones et l’intelligence artificielle dans le domaine de l'archéologie. Le groupe propose des formations aux étudiants et aux professionnels de la conservation du patrimoine culturel.
> www.dronearchaeology.com

 

expédition, Fawcett, 1925, 2019, brésil, aventure, évasion, amazonie, sciences, archéologie, drone, high-tech, intelligence artificielle, benoit duverneuil, pierre-antoine rousset, association la condamineBenoit Duverneuil est un explorateur, data scientist et conférencier franco-americain. Fondateur de l’ADAP et vice-président de La Condamine, il est également directeur des technologies à la fondation océanographique Taras. Depuis une dizaine d'années, il parcourt les milieux extrêmes et expérimente l’usage des technologies appliquées à l'archéologie, la conservation animale ou encore la crise humanitaire.

 

expédition, Fawcett, 1925, 2019, brésil, aventure, évasion, amazonie, sciences, archéologie, drone, high-tech, intelligence artificielle, benoit duverneuil, pierre-antoine rousset, association la condaminePierre-Antoine Rousset est un ingénieur français. Après plusieurs années d'études en forêt amazonienne, il se spécialise dans l’exploration minérale et effectue de nombreuses missions au Zimbabwe et en Afrique de l’Ouest. Il est président de l’association La Condamine pour la promotion de l’exploration scientifique.

 

Lien permanent Pin it! Imprimer

Commentaires

  • Nul doute que cette exploration soit passionnante. L'utilisation de technologies comme LIDAR est un plus par rapport à un milieu difficile à saisir au ras du sol dans le fouillis de la forêt amazonienne. Je suivrai cette exploration avec intérêt.
    Bonne chance à eux deux.
    Jean-Marc

Écrire un commentaire

Optionnel