15.06.2014

LA SAGA DU THÉSÉE #1

 PHOa4377c26-e651-11e3-8ae4-3a7eb2c20c1e-805x453.jpg

Frégate de la Marine royale de Louis XV, le Thésée a été coulé par les Anglais en baie de Quiberon en 1759 lors de la terrible bataille des Cardinaux. 255 ans après ce fiasco naval, l’épave de la frégate de 74 canons vient d’être récemment repérée. Mieux, elle a été incroyablement préservée dans un linceul de vase. Premier volet d’une incroyable épopée et récit de ce naufrage invraisemblable.

Novembre 1759, le Thésée -  74 canons et 600 hommes - ainsi qu'une vingtaine d'autres vaisseaux français, appareillent de Brest. Cette «armada» file vers le Morbihan afin d'embarquer l'infanterie et de mettre le cap vers l'Ecosse en vue d'un débarquement. Français et Anglais multiplient, en effet, les escarmouches, car nous sommes en pleine guerre de Sept Ans.

Au large, la flotte britannique (commandée par l'amiral Hawkes) repère ce «manège» et décide d'aller au contact. 20 novembre, la bataille s'engage en baie de Quiberon sur une mer démontée, au niveau des rochers des Cardinaux. Nettement moins expérimentée et surtout dotée de moins bons navires, la flotte française va être littéralement décimée.

1024px-Quibcardinaux2.jpg
La Bataille de la baie de Quiberon, Nicholas Pocock, 1812. National Maritime Museum

 
Trop endommagés, de nombreux navires français abdiquent comme le Formidable, et le Héros. Le Redoutable est capturé et le Soleil-Royal, navire amiral, est sabordé avant de tomber dans les mains de l'ennemi. Le Juste disparaît dans l'estuaire de la Loire.


Une manœuvre osée, un oubli fâcheux et un fiasco magistral

naufrage,épave,saga,thésée,le thésée,histoire navale,bataille des cardinaux,marine,louis xv

Le Superbe et le Thésée coulent sur place. La faute pour ce dernier à une manœuvre mal négociée puisque ce vaisseau n’aura finalement tiré, ni reçu aucun boulet de canon ! C'est un virement de bord précipité pour venir soutenir l'arrière-garde qui va être la cause de ce naufrage. Car les marins du Roy n'ont pas  pris le soin de fermer les sabords de la ligne basse de batterie. Une erreur grossière, voire grotesque !

Bataille_des_Cardinaux_en_1759_peinte_par_Richard_Paton.jpg
Bataille des Cardinaux en 1759 peinte par Richard Paton


Ainsi durant cette manœuvre, le Thésée passe au vent et gite, laissant de gigantesques paquets d'eau entrer par ses sabords, les ouvertures prévues pour faire passer les canons
(LIRE LE BILLET).

Transformé en une véritable passoire, le vaisseau, absolument intact, coule à pic en quelques minutes proche de l'estuaire de la Vilaine. Ce fier vaisseau git par 20 mètres de fond et s'enfonce dans une gangue de vase qui, au gré des courants, va envelopper. Oubliée pendant 255 ans, l'épave du Thésée vient d'être récemment repérée... (À SUIVRE)

Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | |

13.06.2014

PETITES CHRONIQUES D'ITTOQQORTOORMIIT #2

 polaire,groenland,ittoqqortoormiit,charcot,dominique simonneau,pascal hemon,diagonale groenland,aventure,expédition,voyage,chroniques

De retour d’un périple sur la côte orientale du Groenland, deux grands voyageurs nous partagent leurs émotions polaires. Second volet de ces six «petites chroniques d’Ittoqqortoormiit», concoctées par Dominique et illustrées par les photos de Pascal. En prime pour les lecteurs un «Racontar Arctique»[1].

ÉPISODE 2 RACONTAR ARCTIQUE (LIRE L’ÉPISODE PRÉCÉDENT) « Ittoqqortoormiit, côte Est du Groenland. Signes particuliers ? À peu près 500 habitants, 300 chiens, un certain nombre de traîneaux et de motoneiges, une voiture de police, deux voitures privées, 26 quads. Zone habitée la plus proche ? 1000 kilomètres au sud.

La relève annuelle des forces de police amène un beau jour un nouveau fonctionnaire venu tout droit de la capitale Nuuk. Zélé comme se doit tout policier fraîchement entré en fonction, notre homme recense les quads du village et se met en tête d'appliquer la loi en vigueur au Groenland : tout conducteur de quad doit posséder un permis de conduire. Le même permis que celui requis pour conduire une voiture.

polaire,groenland,ittoqqortoormiit,charcot,dominique simonneau,pascal hemon,diagonale groenland,aventure,expédition,voyage,chroniques

Bien entendu, aucun des 26 conducteurs de quad ne possède un tel permis et n'a même jamais soupçonné qu'une quelconque autorisation puisse être nécessaire. Il faut dire que la circulation se fait quelque fois sur l'unique "rue" escarpée qui entoure le village, piste gravillonnée pendant le cours été arctique et enneigée le restant de l'année. Mais la plupart du temps les quads roulent hors piste sur la toundra et les rochers pour rejoindre les cabanes de chasse ou les lieux de pêche.

polaire,groenland,ittoqqortoormiit,charcot,dominique simonneau,pascal hemon,diagonale groenland,aventure,expédition,voyage,chroniques

Émoi dans le village, perplexité du malheureux policier qui envisage de faire passer le permis voiture à tout ce joli monde éberlué. Mais le fonctionnaire comprend vite l'irréaliste ambition de son programme compte tenu du nombre limité de voiture, de l'absence de route et du plus petit embryon de signalisation routière.

Finalement, tout est rentré dans l'ordre. On a trouvé une solution. Mais comme c'est une solution à la groenlandaise, nous ne saurons jamais la fin de l'histoire » (LIRE LA SUITE)

Un récit de Dominique Simonneau
Des photographies de Pascal Hémon

polaire,groenland,ittoqqortoormiit,charcot,dominique simonneau,pascal hemon,diagonale groenland,aventure,expédition,voyage,chroniques

› BONUS
À l’instar du commandant Charcot (LIRE LE PORTRAIT) lors de la fin de l'Année Polaire Internationale  en 1933, c’était leur septième voyage au Scoresby, leur neuvième voyage au Groenland, parcouru du Scoresby jusqu'à l'extrême Nord Ouest Siorapaluk. Inlassable arpenteur  du Groenland, Dominique Simonneau et Pascal Hémon (LIRE LA CHRONIQUE) vont nous raconter durant 5 jours leurs récents voyages à Ittoqqortoourmiit.

polaire,groenland,ittoqqortoormiit,charcot,dominique simonneau,pascal hemon,diagonale groenland,aventure,expédition,voyage,chroniques

Ittoqqortoormiit, «Ceux qui habitent là où il y a une grande maison», est la communauté la plus au nord de la côte Est du Groenland, par 70° N. Sur cette côte Est, il faut descendre de presque 1 000 kilomètres  vers le sud pour trouver la seule autre communauté de Tassilaq et ses 3 000 habitants. Plus au Nord, un vaste désert de glaces arpenté seulement par les quelques danois de la patrouille Sirius.

Les 457 habitants d'Ittoqqortoormiit parlent le Tunumisut et non le Kalaallisut langue officielle du Groenland. Depuis 2009, les deux communautés de la côte Est sont intégrées à la municipalité de la capitale Nuuk, bien loin sur la côte Ouest. (LA SUITE, RDV LE 25 JUIN)

polaire,groenland,ittoqqortoormiit,charcot,dominique simonneau,pascal hemon,diagonale groenland,aventure,expédition,voyage,chroniques


[1] : En respectueuse et joyeuse référence aux Racontars Arctiques de l'écrivain danois Jorn Riel, récits d'une inénarrable bande de trappeurs vivants dans les cabanes isolées de la côte Est du Groenland dans les années 1950.

 

Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

11.06.2014

MILLE MILLIONS DE SABORDS

 mille-milliards-de-mille-sabord.jpg

Terme phare du juron préféré du capitaine Haddock, le sabord est un objet 100% marin. Rapides explications.

Son usage coïncide avec la montée en puissance de l'artillerie à poudre au cours des XIVème et XVème siècles. Compte tenu de leur portée et surtout de leur poids croissant, les canons ne peuvent, en effet, plus êtres installés sur le pont, condamnant ainsi les gaillards[1] avant et arrière monumentaux devenus inutiles.

57666415.jpg

Les pièces d’artillerie vont dès lors trouver place sur les flancs afin de ne pas déséquilibrer le navire. Les canons passeront leur «gueule» à travers la coque, grâce à un volet pouvant s’ouvrir et se fermer : le «sabord».

Au cours du XVIIème siècle, les sabords vont devenir des éléments clefs de la tactique dite «de file». Les «murailles de bois» des grandes flottes de guerre hollandaises, anglaises ou françaises s’ouvrant de plusieurs centaines de sabords au moment du combat.

Bateau naval.jpg

Autre avantage des sabords, celui de permettre d'aérer les vaisseaux sur lesquels s'entassent jusqu’à un millier de marins.

Avec l’émergence des cuirassés à la fin du 19ème siècle, les canons vont gagner les tourelles. Les sabords désigneront alors les ouvertures rectangulaires sur les coques, les hublots celles circulaires.

2716078282_small_1.jpg


Quant aux sabords du midship (le surnom de l'aspirant dans la Marine), ils font référence aux stries de soie bleue qui barrent ses galons, sans que l’on connaisse la véritable origine.

Stéphane DUGAST



[1] : Gaillard avant/arrière. Dans l'ancienne marine à voile, terme désignant les deux parties surélevées, sises à l'avant et à l'arrière du pont supérieur d'un navire, avec leurs superstructures.

Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

09.06.2014

LE MALI SELON NOTIN

ob_ffa4c0eea3b2a8adb4d41283fa3da91e_ecpad-mali.jpg

Ingénieur diplômé des Mines de Paris, Jean-Christophe Notin se consacre entièrement à l'écriture depuis l’an 2000, avec un goût prononcé pour la géopolitique et l'histoire militaire. Dernier ouvrage en date : une enquête phare sur la guerre au Mali. Parution en librairie demain.

51g+sTHrkuL.jpg


Ses livres-enquêtes font désormais référence. La guerre de l'ombre des français en Afghanistan (Fayard), La vérité sur notre guerre en Libye (Fayard) ou plus récemment Le crocodile et le scorpion (Le Rocher) - LIRE LA CHRONIQUE.

Sa méthode est désormais bien rôdée, elle s’appuie sur un solide réseau et une vraie démarche d’investigation basée, entre autres, sur le recueil et l’analyse d’un grand nombre de témoignages.

2180739518.jpg

Pour sa nouvelle enquête, Jean-Christophe Notin raconte la guerre au Mali, interrogeant aussi bien des décideurs que des acteurs, de l'Élysée aux diplomates à Bamako, de New York à Bruxelles, de l'État-major des Armées à la section d'infanterie de Marine, du commandement des opérations spéciales au mystérieux détachement «Sabre» basé à Ouagadougou. La Marine n’est pas oubliée !

53754383.jpg

Une trentaine de pages sont ainsi consacrés aux commandos Marine et quelques unes encore aux ATL-2.

Une enquête rondement menée sur l’opération militaire intitulée «Serval», ses acteurs, son déroulé et ses coulisses. Signé Notin !

Photographies © ECPAD

MALI notin.jpg

La guerre de la France au Mali de Jean-Christophe Notin. 400 pages - 22.90 € (éditions Tallandier)

Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

08.06.2014

ÉRIK ORSENNA : TOUT SUR SA MER 2|2

erik orsenna, écrivain, mer, littérature, écrivain de marine, erik orsenna, marin, marine, maritimisation

Salons de l’État-major de la Marine à Paris le 21 mai à l’occasion de la Journée du marin, Érik Orsenna - académicien et écrivain de Marin - prononce une conférence passionnante sur l’aventure maritime. Échos du bord et de ses «quatre chantiers».

LES 4 CHANTIERS

«Un, deux… essai micro… Deux, trois…». La maladresse involontaire du technicien qui a laissé son micro ouvert aurait perturbé plus d’un conférencier, pas Erik Orsenna. Rien n’entame l’enthousiasme de l’écrivain fou amoureux de la langue française et des océans qui s’amusera même à répondre au technicien au fil de cette discussion impromptue. Son audience est ravie. L’incident clos, il est alors temps pour l’écrivain de raconter «ses 4 grands chantiers du moment», des «chantiers» souvent proches des océans

erik orsenna,écrivain,mer,littérature,écrivain de marine,erik orsenna,marin,marine,maritimisation

#1 L’HERMIONE – «C’est un projet passionnant. Pensez donc reconstruire à l’identique une frégate construite au XVIIIème siècle dans l'arsenal de Rochefort. Il fallait être fou ! La légende murmure que c’est suite à une soirée bien arrosée que le projet est né. Et bien, elle est vraie. Mais vous n’êtes pas sans savoir que l’enthousiasme du soir n’est souvent pas le même le matin. Cela se vérifie d’ailleurs dans le sentiment amoureux, non ? Quoiqu’il en soit, ce projet est né, et bien né !

erik orsenna,écrivain,mer,littérature,écrivain de marine,erik orsenna,marin,marine,maritimisation

Le chantier va bientôt accueillir son 4000ème visiteur, preuve de l’adhésion à ce projet participant au rêve maritime et j’allais dire au rêve national. Le 6 septembre prochain, L’Hermione va quitter sa forme, descendre la Charente, et l’aventure va commencer. Au terme d’un mois d’essais, L’Hermione va remonter la Garonne et s’amarrer sur les quais de Bordeaux, face à la bourse de commerce.

La fête promet d’être belle ! Le 15 mai 2015, L’Hermione va partir à l’Aventure. Destination New-York, Saint Pierre et Miquelon et retour vers Brest. L’Hermione, c’est une machine à fabriquer des rêves et des vocations »

erik orsenna, écrivain, mer, littérature, écrivain de marine, erik orsenna, marin, marine, maritimisation

#2 LE GRAND NORD – «Je travaille avec Isabelle Autissier à la rédaction d’un livre-enquête dédié à une route maritime du grand nord, celle que l’on appelle le «passage du nord-est», soit la route maritime longeant les côtes de Sibérie et les glaces de l’Arctique. Du fait du réchauffement climatique, cette route s’ouvre l’été. Excepté les brise-glaces ils ont été 4/5 bateaux à passer en 2010.

Ils ont été 66 navires l’an dernier. Suite à ces changements, la bataille est féroce concernant l’installation des futurs hubs et installations portuaires. Ces changements induisent des questionnements. Singapour, épicentre du trafic maritime, s’interroge sur son avenir à 30 ans. À l’extrême nord de la Norvège, à Kirkenes, le fjord serait idéal pour accueillir des navires. Armateurs, assureurs ou décideurs politiques…Tous se penchent sur la question  »

erik orsenna, écrivain, mer, littérature, écrivain de marine, erik orsenna, marin, marine, maritimisation

#3 LE MALI – « L’analogie n’est pas fortuite mais le Mali et sa région sont en bien des points similaires à des océans en constants mouvements. Il y a une quinzaine d’années, j’ai écrit un roman « Madame Bâ ». Depuis, j’ai écris sa suite «Mali, ô Mali» - LIRE LA CHRONIQUE - ce qui m’a permis d’enquêter sur cette région du Sahara en proie à bien des soubresauts. Pour écrire ce roman, j’ai pu interroger des militaires, des politiques, les services secrets ou des policiers.

erik orsenna, écrivain, mer, littérature, écrivain de marine, erik orsenna, marin, marine, maritimisation

Ce qui est frappant, c’est que cet espace présente bien des similitudes avec le monde de l’internet, de la finance ou de la mer. Ce sont des univers fluides, sans frontières stricto sensu. Ce sont des mondes en mouvements où l’on peut agir et frapper avec rapidité. Ce sont des univers où sévissent les pirates.

Au Mali, ces pirates sont de véritables gangsters. On est loin des images d’Epinal, de l’épopée des Méharées,  des hommes bleus marchant au pas lent des chameaux… Aujourd’hui, ce sont des gangsters disposant non plus de pétoire mais de missiles sol-air et de 4X4 pouvant parcourir 800 kilomètres en une nuit. Comment gérer ces ennemis dans un espace fluide ? C’est le cœur de la question…»

erik orsenna, écrivain, mer, littérature, écrivain de marine, erik orsenna, marin, marine, maritimisation

#4 LA MARITIMISATION – « Après mes livres-enquêtes sur l’eau, le coton ou encore le papier, je vais tenter de raconter en 350 pages le rôle de la mer dans la mondialisation. Je vais ainsi bientôt me rendre à Singapour pour y étudier plus spécifiquement la question d’un port et de ses perspectives. Ensuite, je me rendrai au Bangladesh pour y étudier la montée des eaux et le cas des premiers réfugiés climatiques. Outre la montée des eaux dans le Golfe du Bengale, saviez-vous que la construction de barrages en amont du Brahmapoutre[1] a perturbé les échanges de masse d’eau ?
 
L’eau salée a ainsi pénétré les rizières du sud du Bangladesh causant des perturbations dans les récoltes. Je vais également m’intéresser aux chantiers de démantèlement des bateaux ou encore à l’océanographie. 



Je vais également embarquer sur des bateaux de la Marine pour mieux comprendre cette géopolitique des océans. Je suis d’ailleurs preneur de toutes les bonnes idées des uns et des autres même si mon enquête ne fera pas 8 tomes ! (Rires) Cette enquête s’annonce d’ores et déjà passionnante. Ceux qui disent que j’écris pour voyager, je ne leur donne donc pas tort. Je l’avoue même avec délice… »

 

erik orsenna,écrivain,mer,littérature,écrivain de marine,marin,marine,maritimisation


› À LIRE

Liste non exhaustive et sélection d’ouvrages de l’écrivain de Marine Erik Orsenna.

LES LIVRES-ENQUËTES

L'avenir de l'eau, Petit précis de mondialisation (Tome 2), 2005. 18.80 € (Seuil)
Voyage aux pays du coton. Petit précis de mondialisation, 2007. 6.60 € (Poche)
L'avenir de l'eau, 2008. 21.50 € (Fayard)
L'entreprise des Indes, 2011. 7. 60 € (Poche)
Sur la route du papier, 2012. 21.50 € (Stock)

erik orsenna, écrivain, mer, littérature, écrivain de marine, erik orsenna, marin, marine, maritimisation

LES ROMANS

Madame Bâ, 2005. 7.90 €(Poche)
Mali, ô Mali, 2014. 21.50 € (Stock)

erik orsenna, écrivain, mer, littérature, écrivain de marine, erik orsenna, marin, marine, maritimisation

LES DÉCOUVERTES

Salut au grand Sud, 2007. Avec la complicité d’Isabelle Autissier 6. 60 €  (Poche)
L'exposition coloniale, 2014. 8.70 € (Points)
Grand amour - Mémoires d’un nègre, 2014. 7.20 € (Points)
L'exposition coloniale
, 2014. 8.70 € (Points)




[1] :      Fleuve de l’Asie du Sud, long de 2 900 kilomètres, prenant sa source à 5 000 m d'altitude, dans la chaîne himalayenne à l'ouest du Tibet

Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |