05.09.2014

UN MONDE D’AVENTURES

mission-blue-sylvia-earle-movie.jpg

Mission Blue : c’est un documentaire narrant le combat de Sylvia Earle, une océanographe américaine. C’est également un documentaire produit par Netflix, une plate-forme de vidéo en streaming qui connait un vif succès aux Etats-Unis et qui devrait prochainement débarquer chez nous au grand dam des acteurs du Paysage Audiovisuel Français (PAF). Rapides présentations de ce documentaire et de ce nouvel acteur de l’audiovisuel.

mission-blue-sylvia-earle-01_82734_990x742.jpg

› LE DOCUMENTAIRE 7 000 heures de plongée, 70 expéditions… Océanographe réputée aux Etats-Unis, Sylvia Earle a dédié sa vie à sauver les océans.

«Pendant trop longtemps, l’humanité a considéré que les océans étaient une ressource inépuisable. À cause notamment de la surpêche, nous avons atteint un point de non retour», ne manque t’elle jamais de rappeler à ses interlocuteurs.

10665680_816568201717523_208076467335583425_n.jpg

Ce film documentaire retrace le parcours de Sylvia Earle, de ses jeunes années à ses récentes expéditions et à la création d’une réserve naturelle qu’elle a baptisée “Hope Spots” («Points d’espoir»)

Un road trip à la fois marin, biographique et épique, promettent ses producteurs. Diffusion sur Netflix aux Etats-Unis et dans les pays accessibles. Bientôt en France...

MBStill_4.jpg

› NETFLIX, C’EST QUOI ? Fort de son succès aux Etats-Unis et d’une expansion internationale menée tambour battant, Netflix promet au consommateur un abonnement minime (de l’ordre de 10 €) en échange d’un accès illimité à des sériesTV , parfois inédites, et à des films de cinéma.

Afin de garantir quantité et qualité des programmes, cette société américaine mise sur l’accès en illimité à des centaines de séries TV et de films et surtout de l’inédit. La production de la série House of Cards et sa diffusion exclusive sur Netflix aux USA ont d’ailleurs été un coup de maître. Autant d’atouts ayant a priori incité cet acteur audiovisuel à investir dans le monde du documentaire.

Mission-Blue-Film-Poster-Netflix.jpg

Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

04.09.2014

À LA LETTRE (RÉACTUALISÉ)

1172352_559206447476779_1223767378_o.jpg

Beyond the Lines : c'est le titre énigmatique d'un court-métrage réalisé par une équipe de talentueux créatifs fraîchement diplômés. Une belle pépite et un bel hommage qui se laisse visionner sans que l'on en dise des tonnes.

1375830_587228201341270_2098994580_n.jpg

L'HISTOIRE
Le 6 juin 1944 à l'aube. Secteur de "Sword Bach", au lieu-dit Riva-Bella, à Ouistreham...

1209220_559193270811430_1180289146_n.jpg


LES CREDITS
Réalisé par Chloé Bonnet, Séraphin Guery, Elodie Houard, Baptiste Lebouc et  Pierre TarsiguelMusique originale: Romain PaillotSons et Mixages: José Vicente & Camille Lucchino.

JUIN 2014 Ci-dessous le film que l'on pouvait visionner jusqu'au 7 novembre dernier (et que je pensais vous proposer puisque cette chronique a été concoctée la veille). Mais face au succès de leur film, et surtout les commentaires élogieux, les concepteurs ont dû changer leur fusil d'épaule (sans mauvais jeu de mot).

beyond thé lines,esma,débarquement,normandie,1944,ouistreham,commando,commando marine

Sur les raisons de ce revirement de stratégie en terme de diffusion, l'équipe de Beyond the Lines s'en est rapidement expliquée : "La raison de ce retrait est simple, si le film est retiré d'internet, c'est pour être EXCLUSIF dans les plus grands festivals du monde : Il serait dommage que notre précipitation nous fasse passer à côté d'une sélection aux Oscars, à Cannes ou à Annecy (à titre d'exemple) !  Bref, nous continuerons d'alimenter la page de "Beyond the lines" avec notre trailer, des photos making of et des artworks". La voie de la sagesse, disent les anciens...

beyond thé lines,esma,débarquement,normandie,1944,ouistreham,commando,commando marine

beyond thé lines,esma,débarquement,normandie,1944,ouistreham,commando,commando marine

JUILLET 2014 Beyond the lines vient de recevoir le très prestigieux Grand prix du Jury lors du festival Animayo à Las Palmas de Gran Canaria, Espagne. Prix décerné par un très prestigieux jury composé de Max Howard - producteur de films d’animation ayant travaillé pour les studios Disney, Dreamworks ainsi que la Warner Bros Feature Animation-, Eric Grenaudier - Superviseur VFX, gagnant de deux Emmys, deux prix de la Visual Effects Society Awards, un Hollywood post Alliance et un prix Leo du Canada - David Hosler, Président de Lightyear Digital Entertainment LLC, Damian Perea, réalisateur et producteur pour Animayo, membre de l’European Film Academy (EFA).

SEPTEMBRE 2014 Il est enfin possible de visionner ce court-métrage et je ne résiste pas à la tentation de vous le proposer.



EN SAVOIR PLUS 
RDV donc sur https://www.facebook.com/esma.beyondt...

Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

02.09.2014

LE ROMAN DE BOB

BOB MALOUBIER J UNE.jpg

Nom de code ? «Fortitude». Cibles? Les services secrets allemands, le commandement de la Wehrmachtet Adolf Hitler en personne. Initiateurs ? Les Alliés sous la houlette de Winston Churchill. Objectifs ? Fixer une bonne part des forces allemandes loin de la Normandie.

BOB MALOUBIER 2.jpg

Le récit complet, (et inédit en France) d’une opération rocambolesque. Un livre signé Bob Maloubier, français libre devenu officier des services britanniques et témoin des préparatifs du Jour J avant d’achever sa carrière militaire au sein des services secrets français et de fonder l’unité des nageurs de combat.

BOB MALOUBIER 1.jpg


Les secrets du Jour J
- L'opération Fortitude ou comment Churchill mystifia Hitler. 293 pages – 18,50 € de Bob Maloubier (La Boétie)

BOB MALOUBIER couv.jpg

› BONUS
Entretien avec Bob Maloubier, «l’espion aux pieds palmés».

Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

31.08.2014

MOBY DICK PUISSANCE 2 ?

 moby dick,herman melville

C’est l’année Moby Dick ! Après le monde de la littérature jeunesse (LIRE LA CHRONIQUE), le chef d’œuvre d’Herman Melville inspire la BD. Deux adaptations radicalement différentes se distinguent et se disputent la palme. Le match Moby Dick !

1411_P6.jpg

› LA VERSION NOIR & BLANC Première de ces adaptations, celle en noir et blanc signée Christophe Chabouté aux éditions Vents d’ouest. Un album récemment primé au festival Les Étonnants Voyageurs. Un gage de qualité !

Nul doute à la lecture que Christophe Chabouté met sa maîtrise du noir et blanc et sa propre vision au service de ce classique de la littérature américaine. Et c’est fort réussi !

1411_P7.jpg

 

Fidèle au récit original et à l'esprit d’Herman Melville, son adaptation est magistrale, reflète fort bien les aspérités de cette histoire pleine d’embruns, de sueur, d’huile et de ponts luisants sur un navire baleinier de la fin du XIXème  siècle.

1411_P8.jpg

1466_P6.jpg

› LA VERSION  COULEUR Quant à l’adaptation des éditions du Soleil, elle n’est pas en reste ! Signée Olivier Jouvray (scénario) et Pierre Alary (dessins), elle  joue, quant à elle, à plein la carte des couleurs donnant en 120 pages une identité moderne et singulière à l’œuvre de Melville. Si j’ai goûté d’emblée au découpage et aux scènes de mer fort réussies, j’ai apprécié les traits des personnages et la colorisation.

1466_P8.jpg

1466_P12.jpg


› LE VERDICT Deux regards, deux visions radicalement opposées pour explorer autrement un classique de la littérature. À vous de choisir (ou pas) ! Quoiqu’il en soit, les amateurs de récits maritimes et d'aventures en mer, dont je suis, sont aux anges !

Stéphane DUGAST

BLOG BD Moby dick.jpg

Moby Dick de Christophe Chabouté. Livre premier. 120 pages – 18,50 € (Vents d’ouest)

 

BD MOBY DICK.jpg

Moby Dick d’Olivier Jouvray (scénario) et de Pierre Alary (dessins). 124 pages – 17,95 €. Collection Noctambule (Soleil éditions)

gregory-peck-in-moby-dick-001.jpg

 
› BONUS Pour rédiger Moby Dick entre 1850 et 1851, Herman Melville (1919-1891) s’est inspiré d'un fait réel : le naufrage du baleinier Essex, qui a coulé en 1820, en heurtant un cachalot. Son roman va marquer de nombreuses générations de lecteurs. Outre de nombreuses adaptations cinématographiques, dont celles de John Huston en 1956, le roman de Melville est désormais sujet à de nombreuses adaptations, dont de récentes dans le monde francophone de la bande dessinée.

Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

29.08.2014

L’AMI CONRAD

BK CONRAD MER 4.jpg

Qu’on se le dise, Joseph Conrad (1857-1924) fait partie des grands de la littérature d’aventures. Son roman Lord Jim (1900) est un classique du genre, comme Au cœur des ténèbres (1899) qui inspirera d'ailleurs Francis Ford Coppola au cinéma avec Apocalypse now. En fin orfèvre de l’écriture, Alain Dugrand s’est, quant à lui, intéressé à cette figure de la littérature. Avec tact et à propos, il nous raconte dans son dernier ouvrage Conrad et (sa) vie à la mer.

BK CONRAD MER 6.jpg

› QUI ÉTAIT CONRAD ?  Orphelin à onze ans, Teodor Józef Konrad (pour l’État-civil) va quitter l’empire russe afin d’embrasser une carrière de marin. Agé de 16 ans, il débarque en France et à Marseille, pour devenir mousse sur un voilier.

Pendant près de quatre ans, il fera son apprentissage avant d’entrer ensuite dans la marine marchande britannique, où il restera plus de seize ans.

Brevet de capitaine au long cours et citoyenneté britannique en poche en 1886, il va alors commencer à écrire sous le nom de Joseph Conrad. Parlant aussi bien le polonais, l’allemand, le français que l’anglais, Conrad n’écrira cependant que dans la langue de sa nouvelle patrie.

BK CONRAD MER 9.jpg

Quant à ses pérégrinations de marin, elles vont l’emmener souvent loin, en Orient, en Extrême-Orient ou en Afrique, comme au Congo. Autant d’opportunités et de «matières premières» pour ses romans ou ses nouvelles.

Mis ensuite au ban par ses pairs, il va naviguer plus rarement, et ainsi s’adonner à l’écriture. La Folie Almayer (1895), Un paria des îles (1896)… Autant de romans qui vont achever de forger sa réputation littéraire.

BK CONRAD MER 8.jpg

Enchainant contre vents et marée voyages, écritures et embarquements, Conrad va publier avec succès des romans comme Nègre du Narcisse (1897), Miroir de la mer (1906) ou Le Frère-de-la-Côte (1923). 1925, Derniers Contes et le roman inachevé L'Attente seront ses œuvres posthumes.

BK CONRAD MER une.jpg

› MON AVIS Plutôt que de nous retracer de façon exhaustive la vie de cette grande figure de la littérature, Alain Dugrand choisi d’abord de nous raconter les liens unissant l’écrivain à la mer, notamment lors de ses jeunes années à Marseille.

Il est alors ensuite temps d’égrener les temps forts de sa carrière de marin dans la marine marchande britannique, avant de s’intéresser à sa manière de s’inscrire dans le paysage de son époque et de la littérature.

BK CONRAD MER Alain-Dugrand.jpeg

Alain Dugrand parvient non seulement à nous raconter Conrad et ses tribulations mais surtout à les mettre en parallèle. Le Vieux-Port, le golfe d’Hyères, Singapour, Brazzaville… Alain Dugrand s’est, en effet, rendu dans les lieux clefs de l’existence de Conrad.

Il décrit, avec justesse et faconde, ses voyages qui font écho à ceux de l’écrivain du XXème siècle. Un modus operandi permettant de se juxtaposer au destin de celui que l’on considère désormais comme le «père du roman moderne».

BK CONRAD MER 3.jpg

Sans fard, ni mièvrerie, ni ostentation, ce récit  joliment troussé raconte, Conrad, ses aventures et les coulisses de sa vie. Une bonne entrée en matière avant de se replonger ensuite dans Lord Jim, Typhon et autres récits ou, pour ma part, d’enfin aborder L'agent secret et Nostromo.

Car, Conrad n’excelle pas seulement à écrire des  «romans de mer», son œuvre est plus obscure et profonde.

Stéphane Dugast

Photographies © DR / La petite vermillon

BK CONRAD MER couv.jpg


› Conrad, la vie à la mer
d’Alain Dugrand. 296 pages - 8.70 € (Table Ronde - La Petite Vermillon)

 

Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |