24.06.2014

EN PAYS BIGOUDEN

 mode02.jpg

Un "petit" livre autant pour les amateurs de BD que pour les amoureux de Bretagne et de ses costumes. Un chaleureux hommage à l’œuvre BD de Bruno Le Floc’h.

Auteur de neuf albums de BD, Bruno Le Floc'h a fait voyager le lecteur de par le monde, mais surtout en Bretagne. C’est cet attachement viscéral du créateur bigouden à sa région et son talent à la mettre en images qu’Armelle Le Minor et Brieg Haslé-Le Gall ont voulu rendre hommage.

mode04.jpg

Auteur des BD Au bord du monde, Trois éclats blancs ou Une après-midi d’été, Bruno Le Floc'h s’est, en effet, souvent inspiré de son pays bigouden natal pour ressusciter les atmosphères de ce territoire entre terre et mer, mi-rural, mi-côtier.

Co-auteur, l’ami Brieg Haslé-Le Gall œuvre à la mémoire de l’artiste bigouden aujourd’hui disparu, via notamment l'association des Amis de Bruno Le Floc'h. Au départ, il ne devait d'ailleurs n’écrire qu’une simple préface. La pagination a doublé pour notre plus grand plaisir.

mode03.jpg

LE SAVIEZ-VOUS ? Le pays bigouden est une aire culturelle du sud-ouest du Finistère, en Bretagne. C’est une région bretonne connue à cause de la haute coiffe que portaient ses habitantes jusqu'aux premières années du 21ème siècle. La pêche a joué un grand rôle dans l’économie de cette région.

Épouse du dessinateur, Armelle Le Minor a, quant à elle, ouvert les archives de son mari, nous faisant ainsi partager ses études, ses carnets de recherche, ses crayonnés, ses découpages ou des amorces de synopsis. Le tout donne la sensation au lecteur d’être penché au-dessus de l’épaule du créateur. Une véritable immersion dans les coulisses de l’œuvre de Bruno Le Floc'h.

P1D2451464G_px_640_.jpg
Les deux auteurs : Armelle Le Minor et Brieg Haslé-Le Gall.


L’ouvrage propose également huit planches sur un papier épais avec sept personnages en pied à découper. Têtes, corps, jambes sont interchangeables pour jouer avec les coiffes et les éléments traditionnels du célèbre costume bigouden. C’est didactique et surtout plaisant !

Ce "petit" livre de Bretagne se déguste comme une galette au beurre, avec lenteur, bonheur et délectation.

Dessins © Bruno Le Floc’h, Brieg Haslé-Le Gall et Armelle Le Minor / Locus Solus 2014 / Photo Maville.com

actu_2624_2.jpg


Une mode à croquer – Bruno Le Floc’h et son pays bigouden de Brieg Haslé-Le Gall et Armelle Le Minor. 14.90 € – 64 pages (Locus Solus Minus)

Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

22.06.2014

MONFREID, L’INTRÉPIDE MARIN

mer,désert,henry de monfreid,aventures,explorations,mer rouge aden,voyages

Négociant en perles, contrebandier d'armes, commis en cuirs et cafés, trafiquant de haschich, aventurier infatigable, opiomane invétéré, écrivain sur le tard et marin chevronné, Henry de Monfreid (1879-1974)  a vécu mille et une vies. Un milieu l’a pourtant fasciné toute sa vie : les océans. Portrait d'un écrivain-voyageur et présentation de récents ouvrages consacrés à l'intéressé, images d'archives en prime.

SON PORTRAIT L’image est trouble. «Vieux pirate» selon le romancier et reporter Joseph Kessel. «Chef adoré de son équipage mais mari et père très peu attentionné» dixit l’académicien Jean-François Deniau. «Abd el Haï» pour les habitants d’Abyssinie d’alors.

«Marginal converti à l’islam mais aussi patriote qui essaiera de donner Cheikh-Saïd à la France», dixit toujours Jean-François Deniau, fondateur du corps des écrivains de Marine. «Un personnage à mille coudées au-dessus de l’image du pirate qu’il avait lui-même accréditée», précisera, quant à lui, Daniel Grandclément, journaliste et biographe* de l’intéressé.

51qiV5FOYRL._SS500_.jpg

Écrivain-pirate et bourlingueur à l’autre bout du monde, Henry de Monfreid l’a été tardivement. Enfance et adolescence dans le sud de la France. Échec à Centrale. Vendeur, planteur, chauffeur ou entrepreneur, le  natif de la Franqui exercera une dizaine de petits métiers. Jusqu’à ses 32 ans, sa vie sera plutôt rangée, avec femme et enfant. Pourtant le terrien va larguer les amarres.

Direction la Corne de l’Afrique. À Djibouti, il devient d’abord négociant en café et en cuirs avant de se consacrer à d’autres activités. Le goût de l’aventure ? L’appel du large ? L’appât du gain ? Henry décide de vivre sur un boutre. La mer Rouge n’aura plus de secrets pour lui. L’intégration est totale. Changement de nom. Conversion à l’islam.

51VzS0SS6xL._SS500_.jpg
: « L’incroyable Henry de Monfreid » de Daniel Grandclément.
23 € - 428 pages (Grasset)

Il va dès lors mener d’incessantes croisières embarquant dans ses cales d’improbables cargaisons à la barbe des Anglais. Suite à une dénonciation pour trafic d’armes, il connaît pourtant la prison avant de poursuivre ses tribulations autour du Golfe d’Aden. Henry mènera dès lors la vie d’aventurier avec un grand «A».

Une rencontre va façonner la légende, celle avec le reporter et romancier Joseph Kessel qui enquête sur le trafic d’esclaves dans cette région du globe devenu un port militaire français stratégiquement situé.

Oeuvres_d'Henry_de_Monfreid.jpg

L’écrivain-reporter à succès pousse l’aventurier à publier ses écrits. Succès immédiat avec «Les secrets de la mer rouge». Suivront 73 livres, traduits en plus de 12 langues dont le russe et le chinois.  À la différence des conteurs, tout ou presque est vécu par Henry de Monfreid. Ce que certains esprits perfides ne manqueront pas d’ailleurs de lui reprocher.

Quarante ans après sa disparition, Guillaume, un de ses petits-fils, en confiant illustrations, peintures, photos et textes inédits de son aïeul nous dévoile ses journaux de bord, ses lettres, ses clichés et créations retraçant ses aventures entre 1911 et 1921. Car en parallèle à ses aventures bigarrées, l’étonnant Henry de Monfreid a photographié, peint et écrit, en artiste ivre des océans.

5136-nPV1RL._SS500_.jpg

«À tout âge, la mer a exercé sur moi un effet magique, elle est comme un serpent qui me fascine et m'attire. J'ai grandi auprès d'elle et les sommeils de mon enfance ont été bercés du grondement de ses vagues...». Ses mots sont prémonitoires, car Henry de Monfreid n’a  pas quinze ans lorsqu’il écrit ses lignes.

Il est donc évidement question de Djibouti, d’Aden ou de la mer Rouge mais également de Suez, Bombay, Madagascar, Sète ou même Brest.

9782081280588.jpg

Véritable hymne à la mer, ce «Beau-Livre» dévoile une facette méconnue de ce personnage haut en couleur. Un ouvrage indispensable dans la bibliothèque de tout lecteur épris (ou en manque) d’embruns et d’horizons lointains.

Stéphane DUGAST
Visuels © Arthaud & DR

> À LIRE
« Hymne à la mer » d’Henry de Monfreid. 25 € - 300 pages (Arthaud)

mer,désert,henry de monfreid,aventures,explorations,mer rouge aden,voyages

 

› UN NOUVEAU LIVRE

« De sa naissance à La Franqui jusqu’au jour où il a planté son ancre à terre, Henry de Monfreid a traversé un siècle d’aventures : l’appel de la mer, la contrebande, les rivages de la mer Rouge, les régions interdites de la Corne de l’Afrique…

Frôlant mille fois la mort, quand d’autres se seraient contentés de rêver, Henry de Monfreid a construit avec passion son destin d’exception. Dans ce journal de bord, tel un conteur oriental, il raconte d’une seule voix ses vies multiples et prodigieuses.

mer,désert,henry de monfreid,aventures,explorations,mer rouge aden,voyages© Photographie d'époque d'Henry de Monfreid - Planche Moulinsart éditions

 

mer,désert,henry de monfreid,aventures,explorations,mer rouge aden,voyages

«Sa voix précise est faite pour raconter les combats contre les requins, la plongée aux perles, les poissons-fleurs, les mutilations des vaincus… toutes les aventures de ce Français qui voulut vivre une vie de hardiesse, de solitude et de liberté»
Joseph Kessel

mer,désert,henry de monfreid,aventures,explorations,mer rouge aden,voyages

Écrivain de l’aventure, Henry de Monfreid (1879-1974) est l’auteur de nombreux romans et nouvelles qui ont fait sa réputation dans le monde entier. Guidé par une formidable liberté d’action, il est devenu l’«homme de la mer Rouge». Mes vies d’aventures est son ultime récit, celui de toute sa vie »

mer,désert,henry de monfreid,aventures,explorations,mer rouge aden,voyages

Mes vies d'aventures, l'homme de la mer rouge d’Henry de Monfreid. 441 pages- 7,90 € (Points aventures)  

 

Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

20.06.2014

JEAN GAUMY À JUMIÈGES

jean gaumy,agence magnum,la tentationdu paysage,photographie,jumièges,abbaye,normandie
© Stéphane Dugast

Située dans les boucles de la Seine entre Rouen et Le Havre, l’abbaye de Jumièges est l’un des plus anciens et des plus importants monastères d’Occident. Jusqu'au 21 septembre prochain, le photographe (et peintre de Marine) Jean Gaumy s’expose dans ce haut lieu de Normandie. Magique !

jean gaumy,agence magnum,la tentationdu paysage,photographie,jumièges,abbaye,normandie
© Sébastien Ouvry

› L’ARTISTE Infatigable arpenteur de la planète,  Jean Gaumy vient plus récemment de centrer son travail sur la montagne. Espaces minéraux ou végétaux... Les clichés du photographe de l’agence Magnum (VOIR SON PORTFOLIO) nous plongent dans la solitude du photographe face à la nature.

jean gaumy,agence magnum,la tentationdu paysage,photographie,jumièges,abbaye,normandie
© Sébastien Ouvry  

 

Réalisées entre 2003 et 2010, les photographies reflètent la transition de l'argentique vers le numérique. Scindée en deux parties, l'exposition révèle le mécanisme de création de l'image, les tirages, ébauches nécessaires avant le résultat final.

Dans "La fabrique des images", son ami et réalisateur Alain Bergala crée un lien scriptural entre l'œuvre et le visiteur. Cette série photographique, fruit de plusieurs voyages dans le Piémont, exprime la rupture grandissante entre l'homme et la nature.

1609670_10152170121830138_748853741_n.jpg
© Jean Gaumy / Agence Magnum

› LE PLUS À noter que le dimanche 6 juillet à 15 heures à l’Abbaye de Jumièges, Jean Gaumy sera présent afin de donner une conférence à propos de ses récentes œuvres et surtout raconter le cheminement de son travail depuis six décennies. Une conférence passionnante. J’ai assisté à la première dimanche dernier, et je puis vous dire que celui qui est peintre de la Marine n’a pas la langue dans sa poche !

jean gaumy,agence magnum,la tentationdu paysage,photographie,jumièges,abbaye,normandie
© Sébastien Ouvry  


› LE LIEU
 Située dans les boucles de la Seine entre Rouen et Le Havre, est le Symbole du rayonnement de l’un des plus anciens et des plus importants monastères d’Occident, l’Abbaye de Jumièges a été, en partie, détruite à la Révolution.

Ses vestiges impressionnants offrent au regard des dimensions et des points de vue uniques, lui valurent au XIXème siècle le surnom de «plus belle ruine de France». Un nouveau regard sur l’architecture sacrée du Moyen-âge émerge alors avec la construction d’une esthétique romantique.

Hugo, Chateaubriand, Turner reconnaissent en l’Abbaye de Jumièges un modèle de cette nouvelle vision du paysage. L’art désacralise le monument, tandis que naît l’idée de Patrimoine, sujet, depuis lors, de toutes les avant-gardes des arts visuels.

jean gaumy,agence magnum,la tentationdu paysage,photographie,jumièges,abbaye,normandie
© Stéphane Dugast

Dans la continuité de cette histoire de l’art et de la représentation, l’Abbaye se prête désormais à l’exploration des arts visuels du XXIème siècle. En 2013, l’Abbaye a ainsi accueilli sa première biennale de land art, avec cinq artistes de premier ordre. Le Logis Abbatial, nouveau lieu culturel dédié aux arts visuels, photographie, vidéo et image numérique, s’ouvre aux expositions, dont notamment L’Eau et les Rêves, exposition conçue avec Jean-Luc Monterosso, directeur de la Maison Européenne de la Photographie et Dominique Goutard, présidente de l’agence Vocatif.

La saison 2014 s’est, quant à elle, ouverte en mars dernier avec les œuvres de Tendance Floue, un collectif composé de 13 photographes, explorant une dimension nouvelle de la photographie d’actualité.

jean gaumy,agence magnum,la tentationdu paysage,photographie,jumièges,abbaye,normandie
© Jean Gaumy / Agence Magnum


› Jusqu’au 21 septembre prochain, le logis abbatial accueille donc les œuvres de Jean Gaumy avec l’exposition La Tentation du Paysage, inédite sous cette forme.

RDV à l'abbaye de Jumièges. Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h30 jusqu'au 15 septembre. + d’infos sur www.abbayedejumieges.fr

Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

19.06.2014

LA BIBLIOTHÈQUE BLEUE

9782081237933_4_75 bis.jpg

Les amoureux de littérature et de mer ont tous en tête un roman phare. Pour beaucoup, l’appel du large est même né de ces lectures. Ancien marin et dessinateur, Stéphane Heuet propose sa bibliothèque maritime idéale.

AVT_Stephane-Heuet_1873.jpeg

Ancien timonier de la Marine, Stéphane Heuet est depuis devenu dessinateur et illustrateur chevronné. Il s’est fait remarqué en adaptant en BD À la recherche du temps perdu, l’œuvre phare de Marcel Proust.

41NsAiFih+L.jpg

Cette fois, l’artiste a choisi d’illustrer dix-huit livres indispensables à toute bibliothèque de férus de livres, d’océans et de gens de mer.

De Mac Orlan (LIRE LA CHRONIQUE) à Vercel, de Stevenson à Monfreid (LIRE LA CHRONIQUE) et Melville, une invitation à appareiller...

CVT_La-Petite-Bibliotheque-maritime-ideale_285.jpeg


› La Petite bibliothèque maritime idéale
de Stéphane Heuet. 256 pages – 19,90 € (Arthaud)

3-10195940-2.jpg

› BONUS
Au sommaire: L’Ancre de la Miséricorde, de Pierre Mac Orlan / Les Travailleurs de la mer, de Victor Hugo / Les Conquérants, de José Maria de Heredia / Les Secrets de la mer Rouge, d’Henry de Monfreid / Sur l’eau, de Guy de Maupassant / L’Agonie de la Sémillante, d’Alphonse Daudet / Capitaine Hatteras, de Jules Verne / L’Odyssée de l’Endurance, de Sir Ernest Shackleton / Capitaines courageux, de Rudyard Kipling / Îles à la dérive, d’Ernest Hemingway / Typhon, de Joseph Conrad / Le Creux de la vague, de Robert-Louis Stevenson / Magellan, de Stefan Zweig / Voyage autour du monde, de Louis Antoine de Bougainville / Seul autour du monde sur un voilier de onze mètres, de Joshua Soum / Moby Dick, d’Herman Melville / Remorques, de Roger Vercel / L’Albatros, de Charles Baudelaire.

Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

17.06.2014

LES TRÉSORS DU MUSÉE

 musée marine,exposition,collection,brest,paris,rochefort,port louis,patrimoine

Mettre en ligne, via la plateforme WebMuseo, les pièces majeures de ses collections, c’est la très bonne idée du musée national de la Marine.

› CE QU'ILS EN DISENT

« Amoureux de la mer, scolaires et enseignants ou simples visiteurs  pourront ainsi approfondir leurs connaissances sur plus de 1 300 objets remarquables par leur qualité et leur diversité.

Cette première sélection a vocation à s’enrichir au fil des mois afin d’offrir, à terme, un vaste panorama des collections conservées tant à Paris que dans les musées de Brest, Port Louis, Rochefort et Toulon.

musée marine,exposition,collection,brest,paris,rochefort,port louis,patrimoine

En s’appuyant sur le travail scientifique réalisé par les conservateurs du musée, une mise en perspective de ces objets sera proposée à travers des expositions virtuelles thématiques.

Ces présentations seront l’occasion de faire découvrir au public des pièces fragiles dont l’exposition de longue durée est problématique (textiles, dessins, estampes  ou photographies) ou des campagnes de restauration exceptionnelles »

 

musée marine,exposition,collection,brest,paris,rochefort,port louis,patrimoine


› EN SAVOIR +
300 ans d’histoire et de culture maritime accessible d’un clic. Une visite s’impose sur www.musee-marine.fr

Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |