Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

carnets de voyage

  • BOUTS DU MONDE : L'ÎLE MYSTERIEUSE

    Un reportage signé Stéphane Dugast est paru dans le dernier numéro (le n°27) de la Revue Bouts du monde – carnets de voyage. Il est question de... Clipperton ! Rapides explications.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • ULYSSE VERSION BASQUE [BEST-OF]

    Chaque été, Catherine Domain prend ses quartiers à Hendaye (pays basque) dans un ancien casino à l'architecture mauresque. Bienvenue à la librairie Ulysse version basque avec vue imprenable sur l'océan, ses vagues et ses surfers. Rediffusion d'un reportage réalisé l'été dernier.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • VERS AILLEURS & VERS AUTRUI

    Depuis l'an 2000, l’association Il Faut Aller Voir organise une manifestation artistique et littéraire autour du carnet et du récit de voyage réputé : le Rendez-vous du Carnet de Voyage. Le photographe Christophe Géral, associé à Stéphane Dugast, créateur de ce blog, seront présents en Auvergne pour présenter leur odyssée Sur la route 66.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • ULYSSE, HENDAYE, LOTI...

    Chaque été, Catherine Domain prend ses quartiers à Hendaye dans un ancien casino à l'architecture mauresque. Bienvenue à la librairie Ulysse version basque avec vue imprenable sur l'océan, ses vagues et ses surfers.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • HANOI, LA BELLE #3

    img_05_1.jpgIllustrateur, peintre et auteur, Marcelino Truong est né à Manille d’un père vietnamien et d’une mère française. Cette double culture à cheval entre Occident et Asie, en particulier  le Vietnam, est au cœur de son œuvre.

    photo_BD7_17_2.jpg

    De la double culture de Marcelino Truong, son dernier roman graphique Une si jolie petite guerre (LIRE LA CHRONIQUE) en atteste. Au printemps dernier, le dessinateur est revenu au Vietnam enquêtant cette fois sur les vétérans de l'Indochine.

    643889_10151285466750820_1964795783_n.jpg

    De son périple asiatique, l'ami Marcelino a tiré un carnet de voyage publié tous les dimanches de l'été dans Le Journal du Dimanche. Troisième extrait sur le blog Embarquements.

    Photographies / extrait du film Mille jours à Saigon -  Vivement lundi ! production

    TRUONG_JDD3_HD.jpg

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • HANOI, LA BELLE #1

    img_05_1.jpgIllustrateur, peintre et auteur, Marcelino Truong est né à Manille d’un père vietnamien et d’une mère française. Cette double culture à cheval entre Occident et Asie, en particulier  le Vietnam, est souvent au cœur de son œuvre.

    photo_BD7_17_2.jpg

    De la double culture de Marcelino Truong, son dernier roman graphique Une si jolie petite guerre (LIRE LA CHRONIQUE) en atteste. Au printemps dernier, le dessinateur est revenu au Vietnam enquêtant sur les vétérans de l'Indochine.

    photo_BD7_11.jpg

    De son périple asiatique, l'ami Marcelino a tiré un carnet de voyage publié tous les dimanches de l'été dans Le Journal du Dimanche. Extrait sur le blog Embarquements de la première planche parue.

    Photographies / extrait du film Mille jours à Saigon -  Vivement lundi ! production

     

    marcelino truong,saga,journal du dimanche,presse,carnets de voyage,vietnam,indochine,hanoi,guerre

    › EN SAVOIR PLUS
    Le site web de  Marcelino Truong, illustrateur, auteur et peintre. RDV sur http://www.marcelinotruong.com/


    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • L'ESPRIT VOYAGE

    642678935.jpg

    Portraits de Voyages, c’est une série TV de 20 épisodes de 3 minutes dédiés au voyage. Un série TV signée Bastien Dubois.

    Le réalisateur Bastien Dubois a de la suite dans les idées ! Auteur d’un premier film d’animation primé à Hollywood, dédié à l’un de ses voyages à Madagascar (LIRE LA CHRONIQUE) il cinéaste-dessinateur récidive cette fois en proposant pas moins de 20 films, constituant ainsi un véritable tour du monde.

    Du  Sénégal à la Syrie, via l’Antarctique, la Réunion, la France métropolitaine, l’Iran, le Japon, la Lituanie, Colombie, la Côte d’Ivoire, l’Arménie, le Brésil, la Russie, le Pakistan, Haïti, le Yémen, le Canada, le Mexique, la Grèce et la Louisiane, Bastien Dubois transporte ainsi le téléspectateur (vite ébahi) dans le monde entier.

    « Ce que nous produisons est plus un voyage dans l’histoire des gens, de leur parole, que dans leur pays »
    Bastien Dubois

    Fort de sa maîtrise des techniques d'animations modernes (3D, motion-capture), Bastien Dubois anime ainsi ses dessins de carnets de voyage, mettant en valeur moins les paysages que les gens rencontrés.

    url.jpeg

    Confirmations de l’intéressé sur le site d’Arte, diffuseur TV en France, de cette série produit par Sacrebleu productions : « Je ne cherche pas à raconter le réel, je ne fais pas du documentaire d’investigation. Nous sommes plus dans l’ordre du ressenti. Avec l’animation et notre style "carnets de voyage", nous essayons de faire rêver le public, de créer un moment de magie. Nous essayons aussi de donner aux gens l’envie de briser les frontières, de se parler. Quand on voyage, rien n’égale les rencontres, non ? ».

    Écouter, rencontrer, parler, vibrer, rêver et ressentir, l’esprit du voyage en somme si bien résumé et sublimé par Bastien Dubois.

    Bastien Dubois, carnets de voyage, voyage, tv, film d'animation


    EN SAVOIR PLUS
    LE SITE WEB DE BASTIEN DUBOIS

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • MÉMOIRE VIVE

    HDEO pic 0.jpg

    Figure française de la seconde guerre mondiale et martyr de la résistance, Honoré d'Estienne d'Orves (1901-1941) a aussi été un jeune officier de Marine féru de mer et de voyages.

    HDEO pic 5.jpg

    Mont Valérien, 29 août 1941, le capitaine de corvette d’Estienne d’Orves est fusillé par l’occupant allemand, avec 100 autres otages, à titre d’exemple et de représailles.

    Une semaine auparavant, le résistant Pierre Georges (le futur colonel Fabien) a abattu un officier de la Kriegsmarine en pleine rue à Paris. Dès le lendemain, les Allemands ont alors promulgué une ordonnance transformant tout prisonnier français en otage.

    HDEO pic 6.jpg

    Quant à l’arrestation d’Honoré d'Estienne d'Orves, elle est survenue le 22 janvier 1941, suite à la trahison du quartier-maître radiotélégraphiste Marty avec qui l’officier de Marine s’étaitinstallé à Nantes dès décembre 1940. De son vrai nom Alfred Gaessler, Georges Marty est en fait un agent du contre-espionnage allemand.

    Auparavant, celui qui donnera son nom à la cour d'honneur de l'hôtel de l'état-major de la Marine a pu néanmoins organiser le réseau de renseignement dit « Nemrod » pour la Bretagne et établir la première liaison radio entre la France occupée et les Forces navales françaises libres (FNFL) à Londres.

    HDEO pic 7.jpg

    C’est après un long périple autour de l'Afrique que le capitaine de corvette s’est présenté fin septembre 1940 au quartier général du général de Gaulle à Londres.

    Affecté à bord du croiseur Duquesne, en tant qu'officier d'ordonnance de l'amiral Godfroy, commandant la « Force X », le jeune officier n’a pas supporté l’inaction consécutive à l’armistice de 1940, bloquant son escadre au large d’Alexandrie.

    MERS & MARINE

    Issu d'une noble lignée, le comte Honoré d'Estienne d'Orves s'est engagé dans la Marine en 1921 après des études à l'École polytechnique. Elève officier à l'École navale, il participe en 1923 à la campagne d'application à bord du croiseur école Jeanne d'Arc. Un nouveau monde s’offre alors au jeune homme.

    HDEO pic 2.jpg

    Moyen-Orient, la Chine, l’Afrique noire, Hawaï ou Hollywood. Partout, l’enseigne de vaisseau se passionne pour les pays dans lesquels il fait escale, multipliant les excursions, les rencontres et les frasques. Il est alors à l’âge des grandes questions et des grandes passions.

    Cousin d’Antoine de Saint-Exupéry qu'il encouragera d’ailleurs à publier son premier roman « Courrier Sud » et de Louise de Vilmorin, romancière et épouse d’André Malraux, le jeune officier va dès lors parcourir les mers du globe, à bord de nombreux bâtiments gris, dont le Jules Michelet, le Condorcet, le Bison, le Jaguar ou le Cyclone.

     

    HDEO pic 4.jpg

    Port Saïd, Le Caire, Djibouti, Hong Kong, Shanghai… Jusqu’en 1933 et une affectation comme instructeur sur la Jeanne, il raconte ses voyages dans ses carnets, comme il était alors d’usage pour tout officier de Marine.

    Des carnets jusqu’alors restés secrets. Enfermés au fond d'une valise après sa mort par sa veuve, ce sont ses derniers descendants qui ont finalement accepté de publier ses écrits, des carnets de voyages présentés et annotés par Etienne de Montety, rédacteur en chef du Figaro littéraire et auteur d’une biographie d'Honoré d'Estienne d'Orves.

    Des journaux de bord donc inédits, ceux de l’une des figures de la Marine et de la France Libre. Une œuvre à découvrir... (SD)

    HDEO pic 1.jpg

    > À LIRE « Je ne songe qu’à vivre - Carnets de voyage 1923-1933 » d’Honoré d'Estienne d’Orves. 316 pages – 21 € (Arthaud).

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • ELECTRON LIBRE

    Vivi Navarro vient du Sud. De Sète précisément. D’elle, on dit qu’elle aime passionnément la mer et ses cargos, les ports et les marins. Sur la Jeanne, la révélation a été totale au point de réaliser la couverture et des dessins pour l’ultime album de campagne. En ligne de mire, d’autres embarquements sur des «bateaux gris» avec les marins, «ses marins»…

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer