Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • UN CONTINENT ET DES HOMMES (RÉACTUALISÉ)

    KARES.jpg

    56 000 kilomètres, un continent et des hommes. C’est le titre d'un Beau-Livre et désormais d'un film racontant le voyage à travers l'Asie de Kares (alias Kares Le Roy). Un photographe & vidéaste carte grand voyageur très sentimental. Car, Kares est reparti au Népal à la recherche de sa grand-mère devenue la photo phare de son voyage en Asie. Rapide mise au point de l'intéressé avant diffusion de ce film-émotion.

    Kares 3.jpg
    CE QU'IL EN DIT 

    En tant que photographe, j'ai traversé l'Asie pendant 2 ans à la recherche des peuples et des cultures oubliés. C'est au milieu des Annapurna, au Népal, en Avril 2010, que j'ai croisé la route d'une vieille femme assise devant sa maison. 

    Plus qu’un portrait, cette grand-mère est devenue l’égérie de mon projet 56000km. Elle a fait la couverture de mon premier livre et représente à elle seule tout ce que j'essaie de montrer à travers mes photos : La beauté sans artifice, sans code, sans carcan.

    Trois ans après, je suis retourné dans les Annapurna pour tenter de la retrouver. Qui était-elle vraiment ? C'est cette histoire que je vous raconte à travers ce film.

    L'HISTOIRE

    L’homme aime les voyages. Mieux, c’est un bourlingueur. En juillet 2009, il a d’ailleurs rompu les amarres avec « (s)a vie d’avant », porté par une folle envie. Celle de voyager et de réaliser des portraits de visages oubliés.

    Son voyage hors des sentiers battus durera 2 ans. Il le mènera des tribus sédentaires du Sud-est asiatique aux gitans du Cachemire ou Rajasthan.

    Kares 5.gif

    Fort de ces étonnantes pérégrinations, il a concocté à son retour un Beau-Livre pour lequel il a lui-même assurré la direction artistique (son ancien métier). Il aégalement lui-même publié son ouvrage, faute d’éditeurs pour l’instant frileux. «Il le fallait bien ! Je voulais absolument ce livre pour mettre en lumière l’Asie centrale et son nomadisme», concède sobrement l’intéressé peu rancunier.

    Le résultat est épatant. Ses clichés interpellent et montre un regard humaniste. Celui d’un voyageur fort de valeurs simples promenant son regard des montagnes du Népal aux steppes mongoles jusqu’à la route de la soie pour contempler les splendeurs du Moyen-Orient.

    Kares 6.jpg

    Appareil photo et caméra en bandoulière, le trublion a parcouru des milliers de kilomètres entre Jakarta et Istanbul dans un seul but : collecter les traits et caractères des peuples méconnus d’Asie. Mission accomplie !

    Sa centaine de clichés incroyablement esthétique nous invite surtout à nous questionner sur ces derniers nomades d’Asie et «leur avenir très menacé», de l’aveu de l’auteur (au centre du cliché ci-dessous).

    Kares 9.jpg

    On regrettera cependant que Kares ait peu accompagné ses clichés de légendes (ou mieux de longs textes) tant l’artiste-baroudeur dispose d’anecdotes à raconter ou plutôt de messages à diffuser sur cet Orient encore si naturel.

    «J’ai choisi comme parti pris de ne montrer que ceux dont on ne parle pas, ou pas assez, que l’on stigmatise ou que l’on oublie» consent simplement Kares les yeux déjà tournés vers de nouveaux horizons. «Départ l’été prochain. Destination a priori l’Iran».

    Kares 4.gif

    Il y a du Nicolas Bouvier chez ce jeune homme. Il y a surtout chez Karès cette irrépressible envie de croquer la vie et de vivre intensément le voyage.

    Un très Beau-Livre à dévorer d’urgence, et désormais un film, des expositions itinérantes et différents événements. Kares est décidément très polifique

    Stéphane DUGAST
    Photographies © Kares

     

    Kares 8.jpg

    A LIRE
    56 000 kilomètres, un continent et des hommes de Kares Le Roy. 49 € (Amu Darya).

    EN SAVOIR PLUS
    >
    Son Facebook
    > Son site web

     

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LE VOYAGE DE L’OBÉLISQUE #2

    musée de la marine,obélisque,paris,concorde,louxor,égypte,mer,marin,pharaon,exposition,le voyage de l'obélisque

    C’est un point de repère pour tous les parisiens et tous ceux de passage. Mais pour trôner place de la Concorde depuis 150 ans, l’obélisque a fait un long voyage depuis le temple de Louxor en Égypte. Une exposition au musée de la Marine (jusqu'au 6 juillet prochain) retrace cet incroyable voyage. Second volet consacré à cette exposition et bref rappel des faits.

     

    › L’HISTOIRE EN BREF
    Édifiés sous le règne de Ramsès II à l’entrée du temple de Louxor au XIIIème siècle av. J.-C., les deux obélisques furent offerts à la France par le vice-roi d’Égypte en 1830.

    3.jpg

    Transporter le premier d’entre eux fut l’occasion d’une aventure humaine riche en rebondissements qui dura près de sept ans pour l’abattre sans le briser, descendre le Nil, traverser en remorque la Méditerranée et l’océan Atlantique, remonter la Seine et ériger ce monolithe de 23 mètres de haut et de 230 tonnes au centre de Paris.

    2.jpg

    Ces opérations, que beaucoup pensaient impossibles à l’époque, furent conduites par l’ingénieur de la Marine Apollinaire Lebas et réalisées essentiellement à bras d’hommes et sans machines motorisées.

    › L’EXPO
    Toutes ces péripéties reprennent vie au travers d’œuvres variées, souvent inédites et jamais réunies - tableaux, plans originaux, dessins, maquettes, dioramas des différentes opérations, objets archéologiques et documents - illustrant les moments forts de cette incroyable épopée qui trouva son aboutissement en 1836 au cœur d’une des plus belles places de Paris.

    1.jpg

     

    › EN SAVOIR PLUS
    Une exposition au musée de la Marine du jusqu'au 6 juillet prochain. + d'infos sur http://www.musee-marine.fr/

     

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LA PIRATERIE : UNE ENQUÊTE, UN DOC

     Arrestation-de-pr-sum-s-pirates-dans-le-golfe-d-Aden-.jpg

    Ponant, Drennec ou encore Carré d'As, ces trois noms ont un point commun : ces bateaux ont chacun été pris en otages par des pirates au large de la Somalie. L’enquête. Rendez-vous demain à la TV sur Planète + Thalassa.

    Golf d'Aden, sous la loi des pirates - Jeudi 27 février à 20h45 sur PLANÈTE+ THALASSA

     

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • USHUAÏA NATURE : UN ÉPISODE INÉDIT À LA TV

    nicolas hulot, tv, ushuaïa TV, ushuaïa nature,

    Diffusion en prime time ce jeudi sur Ushuaïa TV du dernier numéro inédit d’Ushuaïa Nature, un magazine phare de TF1 animé par Nicolas Hulot. Rapides explications.

    «Nous avions tourné en 2010 à Majorque ainsi que dans les Pyrénées françaises et espagnoles, où nous avions été très bien accueillis. Parfois, on va chercher loin ce qui est très près. La France offre une grande variété culturelle et d’incroyables paysages naturels…» confessait Nicolas Hulot lors d’une présentation à la presse le 11 février dernier avant de livrer un dernier regret : «J’aurais aimé que ce numéro intitulé « Le rêve d’Icare » soit diffusé plus tôt, et plutôt sur TF1, pour clore le cycle en beauté. C’est sur Ushuaïa TV, finalement  c’est bien comme çà».

    nicolas hulot, tv, ushuaïa TV, ushuaïa nature,

    Pour ce dernier numéro d’Ushuaïa Nature, Nicolas Hulot a vécu des sensations fortes. «J’ai pu voler avec les vautours réintroduits dans ces montagnes. C’était des moments magnifiques, voler avec eux dans le même thermique. C’était comme de nager avec les baleines ou les dauphins»

    Des souvenirs émouvants pour l’ex présentateur de TF1, qui a annoncé en 2011 qu’il arrêtait définitivement Ushuaïa afin de s’engager pleinement dans la Défense de l’environnement. «C’est une décision pensée sur laquelle je ne reviendrai pas. La télé, c’est fini pour moi !».

    nicolas hulot, tv, ushuaïa TV, ushuaïa nature,

    Depuis, Nicolas Hulot a été missionné par le président François Hollande pour être son «envoyé spécial pour la protection de la planète». Il voyage désormais dans le monde entier, participant à des conférences internationales et prêchant la bonne parole.

    «C’est une autre vie !», philosophe celui qui demeure une figure de l’Aventure, quoiqu’il en dise !

    › EN SAVOIR PLUS
    Le rêve d’Icare. Dernier épisode d’Ushuaïa Nature sur Ushuaïa TV le jeudi 27 février prochain à 20h40.

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • D’ART, D’ARTS…

    IMG_1567.jpg

    Pierre Auzias (dit «Peeri») vit à Uummannaq, un village de la côte occidentale du Groenland. Chronique d’un quotidien peu ordinaires. Cet hiver, les Arts sont à l’honneur, une fierté pour tous et notamment Nielsine 12 ans qui expose son oeuvre à l'hôpital d'Uumamnnaq (Cf ci-contre).

    pierre auzias,peeri,uummannaq,annie,groenland,polaire,nuussuuaq,banquise,hiver,réchauffement climatique

    LIRE SA PRÉCÉDENTE CHRONIQUE «Tuullik : c’est un centre d'art d'Uummannaq qui vit désormais pleinement (LIRE LA CHRONIQUE). Ce lieu fonctionne parfaitement puisque toutes les activités proposées affichent complet.

    Débordant d'enthousiasme, les enfants ont accroché leurs travaux à l'hôpital. Par ailleurs, aux adultes du soir, se sont joints 6 stagiaires du séminaire d'Helsingør (NDLR : l’équivalent de nos IUFM) envoyés du Danemark et deux autres stagiaires de celui de Nuuk. Leur arrivée a créé des échanges très animés, saluant ainsi le retour du soleil.

    IMG_9447.jpg
    Kristian Grønvold, un ami de Peeri, à la pêche sur la banquise. 

    On dessine et grave, on cause jusqu'à très tard en buvant du thé, réalisant ce que nous appelons «nos choses» que nous proposerons ensuite à la maison de retraite pour égayer la cantine des vieux et sympathiques pensionnaires groenlandais. 

    pierre auzias,peeri,uummannaq,annie,groenland,polaire,nuussuuaq,banquise,hiver,réchauffement climatique
    Lars Therkelsen : instituteur et photographe à Ikerassak.
     

    Samedi dernier à Tuullik, Kristian Grønvold et Lars Therkelsen, ont réussi une prouesse ! Celle d’attirer plus de 400 personnes pour leur vernissage lors de la nuit culturelle groenlandaise.

    Grands voyageurs tous les deux: Kristian, uummannamiut (habitant d' Uummannaq) pur souche est un électricien d'une cinquantaine d'années. Kristian ne part jamais à la chasse sans son appareil photo. C’est ainsi qu’il nous présente ses meilleurs clichés, offrant des vues inhabituelles de ses routes, fixant des ambiances de ses sorties solitaires ou familiales.

    IMG_2117.jpeg
    Kristian Grønvold devant ses photographies

    Lars est quant à lui directeur de la petite école d'Ikerassak. C’est un grand voyageur. Même son handicap physique sérieux (il souffre d'une grave déformation osseuse rhumatismale) qui l’oblige à marcher avec des béquilles, n'a pas freiné son engouement pour ses aventures asiatiques.

    Kristian propose aussi un diaporama de la vie locale fort d'une centaine de diapositives anciennes, héritées d’une collection de Peter Johanson, un vieil uummannamiut décédé en 2006.

    Ces scènes de la vie quotidienne prises dans des années 1960 et 1970 ont provoqué nombres de commentaires. Le visionnage de ces images surprises a été salué par des rires et même des caresses des visages défilant sur l'écran.

    Annie et moi avons très vite remarqué que la généalogie et la filiation pourraient faire l'objet d'une prochaine exposition.

    En moins de quelques minutes, les téléphones portables déclenchés depuis la galerie annonçaient aux amis et aux familles la présence d’un membre ou d’un ami. Ce «bouche-à-oreille» a ainsi attiré une foule d’enfants, d’adolescents et d’adultes de tous âges. Une longue file s’est ainsi très vite formée sur le perron de la galerie.

    IMG_1447.jpeg


    À l'intérieur, nous nous sommes alors vite inquiétés de la solidité des poutres qui tanguaient sous le poids des visiteurs. Ce succès conforte mes souhaits. Celui d’œuvrer à ce qu’une structure, aussi infime soit-elle, permette aux habitants, petits et grands de notre district, de gérer eux même leur projets artistiques.

    Ce lieu est une bulle où l'on discute de toutes sortes d'idées pour les rendre accessibles à tous sous forme d'expositions ou d'interventions comme celle de l'hôpital. 

    De plus, les touristes de passage y trouveront tout l'exotisme que mérite leur déplacement, sans avoir à contempler moult peaux de phoques. Ce lieu se ferait le témoin de son époque d'une manière non déguisée, l'exotisme inuit (souvent trop forcé) serait ainsi filtré. C’est une piste de travail sérieuse qui mérite d’être exploré…

    pierre auzias,peeri,uummannaq,annie,groenland,polaire,nuussuuaq,banquise,hiver,réchauffement climatique
    Le repas de phoque après la course (copyright Lars Therkelsen) 


    Les Groenlandais sont sans doute très attentifs à ce qui se passe dans le monde mais n'en tirent guère de leçons ! Ils resteront longtemps encore jaloux de leur propre manière d'appréhender ce qui s'y passe, d'exister en dépit de tout, d'illustrer leur passage sur cette terre de leurs ancêtres.

    Un fil invisible les lie à leurs origines que chaque jour, depuis 8 ans déjà, nous essayons d'interpréter. Oserai-je écrire en vain ?

    IMG_2141.jpgLe petit Apoutsiak (3 ans) ainsi prénommé comme le héros
    du livre pour enfant de Paul-Emile Victor. Il visite Tuullik à sa manière.

    Le joug de la technologie contemporaine mettra des générations à faire muter ce gène culturel. Il est essentiel de comprendre que tout les formes d'interventions inspirées par nous autres venus de l'extérieur ne déclenchent pas forcément l’intérêt attendu. Les curieux se sentiront distraits mais n’en garderont pas forcément que de bons souvenirs.

    Développer la culture locale pour la rendre accessible à ses habitants est par conséquent une priorité.

    Pierre Auzias dit «Peeri»

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • MOT MARIN : PÉKIN

    Pékin (ou Beijing), c'est la capitale de la République populaire de Chine. Cette appellation francisée a connu de nombreux «produits dérivés», dont un usage très en vogue dans la Marine de guerre à la fin du 19ème siècle.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • UN HIVER À UUMMANNAQ

    pierre auzias,peeri,uummannaq,annie,groenland,polaire,nuussuuaq,banquise,hiver,réchauffement climatique

    Pierre Auzias (dit «Peeri») vit à Uummannaq, un petit village de la côte occidentale du Groenland. Chronique d’un quotidien peu ordinaire. Ces derniers temps, la météo capricieuse inquiète ses habitants.

    LIRE SA PRÉCÉDENTE CHRONIQUE « Le Général Hiver qui survola notre île d'Uummannaq fin novembre a dû repartir bien vite en campagne vers d'autres conquêtes...

    29 Janvier 2014, le thermomètre affiche 0 degré Celsius. Les vents forts de sud, assimilables à des coups de Föhen à rallonge, persistent. Des vents quasi quotidiens depuis l'automne dernier…

    IMG_2338 (1).jpeg

    Quant aux températures et à leurs courbes, elles sont similaires à celles de 2005, année durant laquelle la banquise n’est jamais parvenue pas à se former.

    Ici, nous aimons à penser que nos chiens devenus sages aiment à philosopher quand la banquise, leur terrain de jeu de prédilection l’hiver, ne se forme pas. Qui sait ?

    Plutôt que leur sortie de saison sur la banquise, les chiens doivent ainsi se contenter pour le moment des longues conversations de leurs propriétaires. Heureusement, ces discussions sont pour eux agrémentées par nos caresses réconfortantes.

    La banquise n’est pas là. Pourtant l'eau est froide. D’ailleurs, dans les rares heures de calme plat, la glace se forme. Ainsi, il suffirait de 15 jours pour obtenir les 20 à 30 centimètres nécessaires à la formation d’une banquise ″praticable″. Ce qui nous permettrait au moins d'aller poser nos lignes par 500 mètres de fond. Nous pourrions enfin ramener ce flétan qui manque tant à notre équilibre et à celui des chiens.

    Ukiut 250 Uummannaq.jpg
    Timbre signé Peeri commandé par Tele Post Greenland à l’occasion du Jubilé
    des 250 ans d’Uummannaq en Juiilet 2013

    Pour le moment, l'énorme pack-ice (NDLR : banquise non praticable) qui ceinture les environs de l'île, n'autorise que les trawlers (NDLR : un bateau de pêche à fort tonnage correspondant littéralement à un bateau de pêche arrière) à sortir sporadiquement. Les petits pêcheurs en yoles (Jolles fiskere) sont, quant à eux, obligés de rester à terre, ce qui risque de devenir dramatique si cette météo perdurait. 

    En revanche, les précipitations neigeuses se sont accrues, descendant du Nord entre des coups de Föhen venant du Sud.

    Tout est ainsi blanc, doux et caressant à l'œil avec les lumières rosées qui annoncent le retour du soleil dans 6 jours, le 4 Février.

    Le ski sur le lac est donc l'unique sport de plein air possible permettant à chacun de maintenir une forme athlétique. Les chiens y sont interdits hélas pour ne pas souiller la neige et la glace que nous boirons au printemps.

    pierre auzias,peeri,uummannaq,annie,groenland,polaire,nuussuuaq,banquise,hiver,réchauffement climatique

    Ma compagne Annie -  Nakorssaanguaq, la «petite doctoresse» comme la nomment ses patients (Cf ci-contre) - elle est partie hier à Qaarsut à dix milles dans le Nord d'Uummannaq sur le rivage Est de la péninsule de Nuussuuaq pour effectuer sa visite semestrielle.

    Là-bas, elle consulte plus de 30 personnes par jour, de 8 heures le matin jusqu' à 20 heures le soir. Ce sont plus que de simples visites médicales. Annie effectuant à nombre de ses patients frottis, vaccinations et prises de sang. Chaque soir, Annie me fait part du mal principal. Les gens s’inquiètent. Tous ici aussi s'angoissent de ne voir la banquise se former que pour une petite semaine seulement- comme ce fut le cas en 2013… »

    Pierre Auzias dit «Peeri»

     

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LES TRIBULATIONS DU POINT-VIRGULE

    pv5.jpg

    Depuis 15 ans que j'écris «professionnellement» parlant, je n'ai que rarement utilisé ce signe de ponctuation. Désuet le point-virgule ? Le débat est ouvert...

    visu639x200_morel_2.jpg

    Le point-virgule selon François Morel, sa chronique radiophonique de la semaine passée m’a fait sourire. Ce signe de ponctuation et son usage sont d'ailleurs un sujet de discorde avec certains de mes partenaires d'écriture.

    M’épanchant sur le web de l’utilité ou non du point virgule, des amis m’ont fait part de leurs sentiments. Extraits :

    « Je suis aussi un adepte du ; C'est un outil et, partant, peut ne pas être utilisé par tous ; il ne mérite pas pour autant d'être relégué aux oubliettes »

    Patrick Gomès-Léal

    « Le point virgule, double signe, double espace, doit être ranimé ; c'est une urgence. Il indique une pause et une continuité, sans s'imposer comme le vulgaire : qui a une tête de facturier. Le roi Louis XI qui a fondé la Poste a été trahi par l'abandon de la virgule après le chiffre dans la rue, l'avenue, le boulevard. La ponctuation est un combat qui ne peut pas être abandonné, nous y perdrions le souffle des lignes »

    Eric Lebec

    punition_ponctuation.jpg

    « Le point-virgule marque une pause de moyenne durée. Le point-virgule se place, en principe, entre des propositions indépendantes mais reliées par une même action et faisant partie d'une même idée (parfois contradictoire). (Il est beau, gracieux, sublime ; il ne sera jamais touchant.)  Le point-virgule se place entre des propositions indépendantes mais associées dans un même contexte. (Il tombe et se débat ; le fauve se jette sur lui ; la corde se détend et arrête son bond.) Mais il peut se placer entre les diverses subordonnées, dépendant d'une même principale (Je suis content que tu sois venue ; que ton sourire illumine ce moment ; que ton rire nous fasse oublier nos soucis.)

    Ceci dit, l'emploi du point-virgule se rapproche souvent de celui d'une simple virgule. (Ce n'était pas une île déserte ; pourtant je me sentais seul.) Tout est affaire de sensibilité, certains auteurs pensent même que c'est un signe superflu.

    Le point-virgule sépare habituellement les membres d'une énumération »

    http://www.synapse-fr.com

    20080324Pointillus_0.jpg

    Dixit les spécialistes, le point-virgule a été inventé comme signe typographique par un imprimeur italien pour deux usages : marquer qu’un mot est l’antonyme d’un autre, et séparer des propositions indépendantes dans une phrase.

    La tendance actuelle étant à l’emploi de phrases courtes, et donc à l’emploi quasi exclusif du point et de la virgule, son usage est devenu désuet.PointVirgule.jpg

    Grâce au web, aux SMS et aux tchats, le point-virgule connaît une seconde jeunesse. Utilisé, sans ou avec traits d’union, avec ou sans parenthèse fermante ou ouvrante, il permet de former diverses expressions imagées appelées « émoticônes » (ou smiley en anglais), comme : « ;-) », « ;) », « :-) », « :) », « :-( » ou « :( ».

    Une preuve de la richesse de la langue française et de son incessant renouvellement ?

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LES ENFANTS D'USHUAÏA

    7756252203_la-derniere-emission-d-ushuaia-nature-sur-tf1-a-20h50.jpg

    Si une graine d'aventurier-réalisateur sommeille en vous, c'est le moment ou jamais de se lancer ! Grâce au concours, parrainé par Nicolas Hulot, et initié par Ushuaïa TV, l’esprit d’une émission TV  culte va perdurer. À la clef pour les heureux lauréats, des récompenses et une diffusion sur Ushuaïa TV.

    Les films devront aborder des sujets liés à l'aventure, la découverte de la nature et les peuples en accord avec les valeurs de l'émission Ushuaïa Nature.


    › LA LIGNE ÉDITORIALE
    Le dépassement de soi doit être un vecteur de découverte du monde dans le respect de la planète. D'une durée de 10 à 30 minutes, les films seront jugés sur l'authenticité des images, la légèreté des moyens de tournage sans oublier l'esthétique et la capacité narrative.

    › LES ÉCHÉANCES
    - Participations du 17/02 au 25/05/2014
    - Clôture et Délibérations du 31/05 au 02/06/2014
    - Résultats du concours du 02/06 au 06/06/2014

    LOGO_USHUAIA TV_CARTOUCHE.jpg


    › EN SAVOIR PLUS
    Sur le site web d’Ushuaïa TV

     

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • UNE AUBERGE & DES ÉTOILES (ACTE II)

    La vie n'est pas que numérique ! Si je gazouille et je «facebook» avec assiduité, je ne préfère rien de mieux que de rencontrer des gens «en chair et en os». Ces derniers jours, j'ai été chanceux. Second acte et second billet «fait-main» narrant mes récentes rencontres et aventures avec des amoureux d'horizons lointains et d'une vie pleine de sens...

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • UN WEBROBINSON #5

    Lîle-du-Web-Robinson-et-son-chien.jpg

    Qui n'a pas rêvé un jour de larguer les amarres et de partir vivre seul sur une île déserte ? Gauthier Toulemonde a exaucé son rêve (LIRE LA CHRONIQUE) en vivant seul l'an dernier sur une île déserte perdue face à l’immensité du Pacifique. De retour en France, son quotidien est désormais rythmé par son métier de rédacteur-en-chef, l’écriture d’un livre à paraitre chez Arthaud et la co-réalisation d'un film. Premières images de l'aventure d'un web robinson qui ne songe qu'à repartir ! Direction Oman et le désert pour une aventure dans le désert d’Oman pour suivre les traces de Wilfred Thesiger*.

    media_xll_6275682.jpg

     

    webrobinson,aventure,gauthier toulemonde,film,mer,océan

    BONUS
    * : Wilfred Thesiger (1910- 2003). Explorateur et écrivain britannique surtout connu pour ses descriptions des peuples nomades africains et asiatiques. Pour les férus de récits d’aventures (et de BD) : la vie de Wilfred Thesiger est similaire en bien des points à celles des héros d'un récit de Hugo Pratt, qui le fait d'ailleurs apparaître furtivement dans un de ses albums (Les scorpions du désert - Tome 2).

     

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • BALLADE EN MER BÉDÉ

     vlcsnap-2014-01-30-16h52m11s158.png

    Direction la Corderie Royale de Rochefort pour une exposition façon pop up conçue à la manière d'un carnet de voyage. Bulles et embruns garantis pour un véritable tour d'horizon du patrimoine maritime grâce à l’exploration de l'univers de 6 auteurs de BD (maritimes) chevronnés. Une belle ballade en mer bédé !

    BLF_12-686x400.jpg

    › L’ÉQUIPAGE

    6 auteurs de BD maritimes : Simon Andriveau (Le Grand Siècle), François Bourgeon (Les Passagers du vent), Patrick Jusseaume (Tramp), Bruno Le Floc’h (Trois éclats blancs, Chroniques Outremers), Patrice Pellerin (L’Épervier) et Guillaume Sorel (Typhaon) embarquent le public dans l’aventure.

    Andriveau_T2_pl13-686x400.jpg

    › L’ESPRIT

    6 étapes. Embarquement immédiat à la découverte des 6 étapes incontournables, découpées en «boites de mer» où la BD se «déplie» dans l’espace à la manière d’un livre animé.

    Des quais à l’appareillage, pour continuer en pleine mer, en s’attardant sur la vie à bord, longer le littoral et achever le périple par le retour à terre, voilà les cases grâce auxquelles les visiteurs pourront bourlinguer de façon interactive dans cette exposition.

    Bourgeon_T2_pl38-2.jpg

     

    › UN JEU CONCOURS
    Un concours en ligne sur l'exposition "Des Embruns dans les Bulles", est maintenant disponible jusqu'au 31 mars 2014 et gagnez un week-end BD pour 4 personnes à Rochefort, des BD, des entrées gratuites pour venir découvrir l'exposition.

    Header_expo_2014_MA-1000x348.jpg

    › DES RENCONTRES

    - Vendredi 21 et samedi 22 février L’illustrateur Franck Bonnet sera à Rochefort pour dédicacer la série «Pirates de Barataria», dont le tome 6 est sorti en juin dernier.

    - Samedi 22 février : rendez-vous à la Librairie Maritime de la Corderie Royale.

    Jusseaume_T2_pl14-686x400.jpg

    - Vendredi 7 mars Avec Brieg Haslé le Gall et Armelle Le Minor (Une mode à croquer, Bruno Le Floc’h et son Pays Bigouden), Simon Andriveau, Patrick Jusseaume et Guillaume Sorel – Librairie Maritime - A partir de 15h

    Sorel_T1_pl9-686x400.jpg


    › À LA TV
    6 films. En guise de prolongement à cette exposition, le magazine Littoral de France 3 va diffuser une série de six portraits des auteurs présents dans l’exposition.

    1798559_10203039261925124_686711477_n.jpg

     

    › INFOS PRATIQUES
    Des embruns dans les bulles. Tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h à 18h. Des visites adaptées aux publics scolaires, des présentations pour les publics individuels et des activités enfants sont en préparation.

    PLEpervier_1-686x400.jpg

     


    › EN SAVOIR +
    Le site de la Corderie Royale à Rochefort, c’est ici

    Lien permanent Pin it! Imprimer