Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

UN THRILLER BIEN GLACÉ [best-of]

Le Dernier Lapon : c’est un polar signé Olivier Truc, journaliste français installé en Suède depuis 20 ans. Un thriller haletant au pays des rennes, en pays sami. L’un des 10 meilleurs polars 2013 selon le magazine Lire. Je confirme ! Explications.

› PRÉAMBULE Une alerte, émise cet été par Dominique Simonneau (LIRE SES CHRONIQUES), m’intrigue :

- Stéphane, file voir en librairie ! Il y a un polar dont l’intrigue se déroule en Laponie. Il parle même de Paul-Émile Victor !

Je deviens fébrile. En pleine écriture de la biographie écrite de l’explorateur polaire Paul-Émile Victor (LIRE CHRONIQUE), un polar raconterait donc une période méconnue de sa vie, soit son séjour en Laponie à la veille de la seconde guerre mondiale. Livre de poche en main, j’ai plongé dans la lecture de ce roman que je n’ai plus lâché 4 jours durant.

olivier truc,le dernier lapon,le détroit du loup,laponie,paul-émile victor,polar,thriller

› L’HISTOIRE En Laponie, l’hiver est glacial et rude surtout au milieu de la toundra. À Kautokeino précisément, un village en pays sami, c’est l’effervescence. Au centre culturel, un tambour provenant d'un donateur français Henry Mons, compagnon de Paul-Émile Victor, n'est pas encore exposé qu'il est volé dans sa caisse.

L’heure est à la suspicion. Serait-ce l’œuvre des fondamentalistes protestants laestadiens, qui par le passé ont détruit de nombreux tambours pour combattre le paganisme ? Ne serait-ce pas plutôt un coup d’éclat des indépendantistes sami pour faire parler d’eux ? Et puis que s’est-il exactement passé en 1939 au cours de l’expédition de Paul-Émile Victor ?

dernier_lapon.jpg

Le lendemain, un éleveur de rennes Mattis Labba est retrouvé mort poignardé près son guppi (sa cabane). Pour couronner le tout, ses oreilles ont été tranchées comme pour un renne volé.  Chargés de l'enquête, Klemet Nango, l'unique sami de la police des rennes, et Nina Nansen, sa nouvelle coéquipière, vont devoir s'attacher à dénouer le fil d’une histoire complexe, très éloignée de leur quotidien habituel. Faut-il soupçonner un conflit sanglant entre éleveurs de rennes ? Existe t-il un lien avec l'expédition de Victor en 1939 en Laponie ?


› MON AVIS
Ce thriller glacé captive d’emblée grâce à ses « décors naturels » admirablement décrits. Car l’intrigue de ce roman (comme son titre l’indique) se déroule en Laponie. Pour ceux allergiques à la géographie, la Laponie est un territoire au-delà du cercle polaire arctique qui s'étend à cheval sur la Norvège, la Suède, la Finlande et une partie de la Russie, et dans lequel vivent depuis des millénaires les Samis.

Cette région septentrionale, l'auteur la connaît bien. Journaliste de profession, Olivier Truc vit en Suède depuis 20 ans, où il travaille comme correspondant pour les journaux Le Monde et Le Point. Le dernier Lapon est son premier roman. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’Olivier Truc est désormais devenu un bon écrivain.

Pour poser (ou plutôt boucler son intrigue), Olivier Truc nous narre, dès les premières pages, la mort en 1693 d'un lapon dénommé Aslak. Ce récit haletant est une sorte d’épilogue avant que l’auteur ne déroule son histoire que l’on imagine sans peine au cinéma.

truc.jpg

« Le Dernier Lapon se lit comme un roman, se déguste comme une belle envolée, s'assimile comme une légende, se conserve comme une part de nous-mêmes oubliée. Ce livre n'est pas un roman policier. C'est le témoignage d'une civilisation qui disparaît. C'est l'exploit d'Olivier Truc que d'avoir su ainsi parler, exalter une contrée qui n'est pas la sienne et de la chanter presque comme un vrai lapon »


Grâce donc aux décors mais également à une galerie de personnages, autant attachants que détestables, d’incessants rebondissements et un sens avéré du rythme, Olivier Truc nous tient en haleine. Son écriture - sans fioritures mais diablement efficace - nous immerge aux côtés des deux policiers et de leur enquête. À la manière d’un Fargo des frères Coen (un film culte), ce thriller est jubilatoire.

olivier truc,le dernier lapon,le détroit du loup,laponie,paul-émile victor,polar,thriller

Le dernier lapon est plus qu’un bon polar, car Olivier Truc lie avec brio le passé et ses traditions avec le présent et ses bouleversements. Seul regret, le dénouement trop vite bouclé à mon goût.

 

Le dernier Lapon d’Olivier Truc. 453 pages - 22 € (Métailié) / 576 pages - 8.20 € (éditions Points)

olivier truc,le dernier lapon,le détroit du loup,laponie,paul-émile victor,polar,thriller

› ÉPILOGUE Prix Quais du polar, prix mystère de la critique... Ce premier roman d’Olivier Truc a connu un tel succès en librairie que son auteur s’est attelé à la suite des aventures de Klemet et Nina de la police des Rennes en publiant ces jours-ci : Le détroit du Loup, un roman paru aux éditions Métaillé.

Cette fois, je n’ai pas eu besoin d’être alerté par mon amie Dominique. Je me suis précipité cette semaine chez le libraire, en l’occurrence L’œil écoute près de Montparnasse à Paris*.

Stéphane DUGAST

985831-1169073.jpg
* : C’est bien et c’est mieux un libraire qu’un site internet ! On peut non seulement toucher des livres, tourner les pages, humer leur odeur (une habitude chez moi) mais surtout on peut discuter avec une/des personne(s) férue(s) de littérature. Soutenez nos amis libraires qui en ont besoin…

Lien permanent Pin it! Imprimer

Écrire un commentaire

Optionnel