Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'ODYSSÉE : L'HOMMAGE RÉUSSI À COUSTEAU

Grâce à son invention, un scaphandre autonome qui permet de respirer sous l’eau, Jacques-Yves Cousteau, officier de Marine, va découvrir après-guerre un nouveau monde fascinant, celui des océans et de ses fonds sous-marins. Une passion qui va guider toute sa vie et le conduire à la gloire au prix cependant de bien des sacrifices. L'Odyssée (en salle le 12 octobre) retrace au cinéma la vie entre ombres et lumières de cette grande figure de l'exploration mondialement connue.

biopic, jacques-yves cousteau, l'odyssée, jérôme salle, aventure, mer, océans, cinéma, exploration,

LE PITCH 1948. Jacques-Yves Cousteau, sa femme et ses deux fils, vivent au paradis, dans une jolie maison surplombant la mer Méditerranée. Mais Cousteau ne rêve que d’aventure. Grâce à son invention, un scaphandre autonome qui permet de respirer sous l’eau, il a découvert un nouveau monde. Désormais, ce monde, il veut l’explorer. Et pour ça, il est prêt à tout sacrifier…

LA CRITIQUE L'Odyssée voit grand et loin ! (LIRE LA CHRONIQUE) S'attaquer à l'adaptation au cinéma de la vie de Jacques-Yves Cousteau était évidemment un pari risqué. Un pari relevé avec talent par le réalisateur Jérôme Salle, qui a préparé son affaire 4 ans durant.

biopic,jacques-yves cousteau,l'odyssée,jérôme salle,aventure,mer,océans,cinéma,exploration

Première bonne nouvelle : ce biopic n’est pas une hagiographie. Il dépeint la personnalité complexe - entre ombres et lumières - d'un Cousteau longtemps plus préoccupé par ses expéditions puis son image que de la santé de la planète.

Autre intérêt de ce film, l'éclairage porté sur les liens forts, complexes et ambivalents qui ont uni (ou pas) Jacques-Yves Cousteau à ses proches, dont Philippe, son fils, et Simone, sa fidèle épouse surnommée «La Bergère».

biopic, jacques-yves cousteau, l'odyssée, jérôme salle, aventure, mer, océans, cinéma, exploration,

UNE MISE EN ABÎME DE JYC

Chaque grand homme contient sa part d'ombre. Et c'est là tout le talent du réalisateur que d'avoir su mettre en lumière - sans mièvrerie, avec clairvoyance et pudeur - la complexité de la personnalité de cet explorateur français mondialement connu. Le commandant au bonnet rouge n’ayant finalement pas hésité à jouer un temps avec les limites de l'éthique tant sa propre ambition l'a un jour dévoré.

Au-delà des polémiques nées à propos du réalisateur du Monde de silence, film jugé récemment «naïvement dégueulasse» (LIRE LA CHRONIQUE), L'Odyssée suit une voie plus subtile et surtout moins manichéenne. Le scénario, parfaitement ficelé, est rythmé par les soubresauts de la vie de Cousteau autant que celle de sa famille («Une famille banale à qui il arrive des choses extraordinaires»dixit Lambert Wilson). Le réalisateur n'oublie pas également de raconter le bateau de Cousteau : La Calypso.

biopic, jacques-yves cousteau, l'odyssée, jérôme salle, aventure, mer, océans, cinéma, exploration,

 «Au départ, je voulais explorer le monde. Puis mon erreur aura été de vouloir le conquérir» (Jacques-Yves Cousteau dans L'Odyssée)

Ce biopic mêle à la fois drame intime et grandes aventures. L'Odyssée est également un puissant plaidoyer écologique vantant les atouts et les richesses des océans de notre planète.

Les amateurs du genre, et les spécialistes de plongée sous-marine, ne seront pas déçus d'autant que Jérôme Salle a recherché une extrême justesse historique, à tel point d'après Le Figaro : «On retrouve même des plans reproduits presque à l’identique par rapport à la série documentaire L’Odyssée sous-marine de l’équipe Cousteau, même si quelques petits détails sont omis ici et là, dans le travail de condensation d’une partie de vie tellement riche».

biopic, jacques-yves cousteau, l'odyssée, jérôme salle, aventure, mer, océans, cinéma, exploration,

UN CASTING DE HAUT VOL

Pareilles ambitions nécessitaient un casting de haut vol. Côté comédiens, Lambert Wilson trouve là un rôle à sa (dé)mesure comme dans Hiver 54 – L'Abbé Pierre. Pierre Niney (Yves Saint Laurent) est épatant dans le rôle de Philippe, le fils chéri et maudit.

Audrey Tautou (Le fabuleux destin d’Amélie) épouse parfaitement le rôle tout en complexité de Simone. Quant à Albert Falco, dit "Bébert", fidèle compagnon de route du commandant, il est interprété avec beaucoup de justesse par Vincent Heneine (L'ordre et la morale).

biopic, jacques-yves cousteau, l'odyssée, jérôme salle, aventure, mer, océans, cinéma, exploration,

DE LA BEAUTÉ DES IMAGES

La réussite de L'Odyssée tient aussi à la beauté de ses images à terre mais surtout en mer et sous l'eau. La photographie soignée, la mise en scène léchée et les décors naturels sublimes transportent le spectateur. A noter que ces belles images ont été capturées aussi bien en Méditerranée qu'en Afrique du Sud et même en Antarctique. Le tout est servi par une bande originale sur-mesure signée Alexandre Desplat (The Grand Budapest Hotel oscarisé pour sa B.O), un maestro en la matière.

Avec L'Odyssée, on pleure (lorsqu'on est fleur-bleue comme moi), on rit parfois, on s'étonne, on s'interroge, on grince des dents mais surtout on s'émerveille devant le spectacle de Dame-Nature.

Bref, on vit intensément ! Un drame intime et une ode à la nature. Puissant et captivant comme l'ivresse du monde des profondeurs.

Stéphane DUGAST
Photographies L'Odyssée © Wild Bunch

biopic, jacques-yves cousteau, l'odyssée, jérôme salle, aventure, mer, océans, cinéma, exploration,

Lien permanent Pin it! Imprimer

Commentaires

  • En savoir plus sur Cousteau http://ecole.nav.traditions.free.fr/officiers_cousteau.htm

  • Merci à vous de me lire sur EMBARQUEMENTS, un blog fait-main !

  • Autre chose : votre blog est d'un point graphique ( et bien entendu des contenus mais c'est évident ) très esthétique et agréable à parcourir.
    Cela mérite d'être dit au regard du nombre de blogs indigestes à la lecture.

Écrire un commentaire

Optionnel