Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vietnam

  • LES SECRETS DE MARCELINO TRUONG

    Auteur des deux romans graphique Une si jolie petite guerre et Give peace a chance, le dessinateur Marcelino Truong se confie. De son Vietnam, il est forcément question, tout comme de ses procédés narratifs ou ses dessins. Éclairant !

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • L’ÉPOPÉE DU CRABE 5|5

    Un film au titre étrange : Le Crabe-Tambour. Un long-métrage signé Pierre Schoendoerffer, racontant une histoire non moins étrange de malentendu né d'une parole donnée et non tenue.  Chronique sur ce long-métrage sorti en 1977 et devenu un chef-d'œuvre dans son genre. 

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • L’ÉPOPÉE DU CRABE 4|5

    Un film au titre étrange : Le Crabe-Tambour. Un long-métrage signé Pierre Schoendoerffer, racontant une histoire non moins étrange de malentendu né d'une parole donnée et non tenue. «Monsieur cinéma» de la Marine pendant 3 décennies, Pierre Dubrulle, revient sur la genèse de ce long-métrage sorti en 1977 devenu un chef-d'œuvre dans son genre. Le tournage en mer va se révéler riche d'enseignements, dixit Monsieur Pierre.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • L’ÉPOPÉE DU CRABE 3|5

    Un film au titre étrange : Le Crabe-Tambour. Un long-métrage signé Pierre Schoendoerffer, racontant une histoire non moins étrange de malentendu né d'une parole donnée et non tenue. «Monsieur cinéma» de la Marine pendant 3 décennies, Pierre Dubrulle, revient sur la genèse de ce long-métrage sorti en 1977 devenu un chef-d'œuvre dans son genre. Cette fois, Pierre Dubrulle nous raconte les premiers moments de ce tournage. Un tournage en haute mer assurément mouvementé. 

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • L’ÉPOPÉE DU CRABE 2|5

    Un film au titre étrange : Le Crabe-Tambour. Un long-métrage signé Pierre Schoendoerffer, racontant une histoire non moins étrange de malentendu né d'une parole donnée et non tenue. «Monsieur cinéma» de la Marine pendant 3 décennies, Pierre Dubrulle, revient sur la genèse de ce long-métrage sorti en 1977. Il nous raconte les relations entre la production, le cinéaste et la Marine nationale qui s'est totalement engagée dans cette aventure.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • L’ÉPOPÉE DU CRABE 1|5

    Un film au titre étrange : Le Crabe-Tambour. Un long-métrage signé Pierre Schoendoerffer, racontant une histoire non moins étrange de malentendu né d'une parole donnée et non tenue. «Monsieur cinéma» de la Marine pendant 3 décennies, Pierre Dubrulle, revient sur la genèse de ce long-métrage sorti en 1977 devenu un chef-d'œuvre dans son genre. 

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • HANOI, LA BELLE #3

    img_05_1.jpgIllustrateur, peintre et auteur, Marcelino Truong est né à Manille d’un père vietnamien et d’une mère française. Cette double culture à cheval entre Occident et Asie, en particulier  le Vietnam, est au cœur de son œuvre.

    photo_BD7_17_2.jpg

    De la double culture de Marcelino Truong, son dernier roman graphique Une si jolie petite guerre (LIRE LA CHRONIQUE) en atteste. Au printemps dernier, le dessinateur est revenu au Vietnam enquêtant cette fois sur les vétérans de l'Indochine.

    643889_10151285466750820_1964795783_n.jpg

    De son périple asiatique, l'ami Marcelino a tiré un carnet de voyage publié tous les dimanches de l'été dans Le Journal du Dimanche. Troisième extrait sur le blog Embarquements.

    Photographies / extrait du film Mille jours à Saigon -  Vivement lundi ! production

    TRUONG_JDD3_HD.jpg

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • HANOI, LA BELLE #1

    img_05_1.jpgIllustrateur, peintre et auteur, Marcelino Truong est né à Manille d’un père vietnamien et d’une mère française. Cette double culture à cheval entre Occident et Asie, en particulier  le Vietnam, est souvent au cœur de son œuvre.

    photo_BD7_17_2.jpg

    De la double culture de Marcelino Truong, son dernier roman graphique Une si jolie petite guerre (LIRE LA CHRONIQUE) en atteste. Au printemps dernier, le dessinateur est revenu au Vietnam enquêtant sur les vétérans de l'Indochine.

    photo_BD7_11.jpg

    De son périple asiatique, l'ami Marcelino a tiré un carnet de voyage publié tous les dimanches de l'été dans Le Journal du Dimanche. Extrait sur le blog Embarquements de la première planche parue.

    Photographies / extrait du film Mille jours à Saigon -  Vivement lundi ! production

     

    marcelino truong,saga,journal du dimanche,presse,carnets de voyage,vietnam,indochine,hanoi,guerre

    › EN SAVOIR PLUS
    Le site web de  Marcelino Truong, illustrateur, auteur et peintre. RDV sur http://www.marcelinotruong.com/


    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • TOUT SUR SA GUERRE

    Marcelino Truong, Une si jolie petite guerre, Diên Biên Phu, Vietnam, BD, Denoël Graphic

    « Une si jolie petite guerre - Saigon 1961-63 », c’est une nouvelle graphique mêlant souvenirs intimes et événements survenus au Vietnam à une époque historique clef. C’est une BD fort documentée et astucieusement conçue par Marcelino Truong, dessinateur et illustrateur de talent.

    Marcelino Truong, Une si jolie petite guerre, Diên Biên Phu, Vietnam, BD, Denoël Graphic

    Saigon, 1961. Après plusieurs années passées à Washington, la famille Truong revient s'installer dans ce qui est désormais « la République du Vietnam ».

    Autour du père, diplomate vietnamien, et de la mère française (maniaco-dépressive), trois jeunes enfants, dont Marcelino, découvrent un pays prêt à basculer.

    Marcelino Truong, Une si jolie petite guerre, Diên Biên Phu, Vietnam, BD, Denoël Graphic

    Projet qu’il a longuement mûri du fait de ses origines et de son histoire, Marcelino Truong a construit son histoire autour des deux années passées à Saigon par sa famille au cœur d’un conflit naissant. 

    « J'y raconte notre petite histoire familiale intime se déroulant sur la toile de fond de la grande Histoire », résume sobrement l’auteur et dessinateur qui raconte également, avec faconde, le contexte géopolitique du moment visiblement tordu, sans pour autant s’enfermer dans une vision idéologique.

    Marcelino Truong, Une si jolie petite guerre, Diên Biên Phu, Vietnam, BD, Denoël Graphic

    Nouvelles explications avisées de l’intéressé : « Lorsque mon père a été rappelé à Saigon, en 1961, nous sommes tombés dans une double transgression. Alors que la France était partie du Vietnam, après Diên Biên Phu en 1954, mes parents revenaient s’y installer. Il fallait être un peu inconscient. Mais nous, on trouvait ça rigolo. Les jeeps aux carrefours, les soldats américains qui arrivaient par bateau au bout de la rue Catinat, avec la piscine du Cercle sportif et les glaces de Givral pour échapper au grand bain de vapeur de la ville ».

    Marcelino Truong, Une si jolie petite guerre, Diên Biên Phu, Vietnam, BD, Denoël Graphic

    Graphiquement, le style incisif de Marcelino Truong (que les lecteurs de Libération connaissent) fait merveille. Son graphisme, à la fois acéré mais élégant, servi par sa mise en couleurs, donne tout l’écho et toute la profondeur à cette histoire familiale au cœur de la grande Histoire.

    Marcelino Truong, Une si jolie petite guerre, Diên Biên Phu, Vietnam, BD, Denoël Graphic

    Mieux qu’un énième ouvrage historique, Une si jolie petite guerre plonge le lecteur dans les prémisses de l'un des conflits majeurs du XXème siècle.

    Un livre illustré de 272 pages pour lire et comprendre autrement la guerre du Vietnam. Instructif et éclairant grâce à l'ami Marcelino, auteur d'une épatante nouvelle graphique.

    Marcelino Truong, Une si jolie petite guerre, Diên Biên Phu, Vietnam, BD, Denoël Graphic

    > À LIRE
    « Une si jolie petite guerre ». Une nouvelle graphique de Marcelino Truong. 272 pages -  24.90 € (Denoël Graphic).

    Lien permanent Pin it! Imprimer