Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

afrique

  • LES AVENTURIERS OUBLIÉS #3

    Diffusée tout le mois d’aout sur France Inter de 14 à 16 heures, l’émission radiophonique Le Temps d’un Bivouac fait  la part belle à la découverte, au voyage et à l’aventure. Tous les mardis, Stéphane Dugast, le créateur du blog Embarquements, y participe. Troisième portrait consacré à un explorateur aux pieds nus et un conquérant à l'âme pacifiste : Pierre Savorgnan de Brazza.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • L’AFRIQUE SELON ORSENNA [best-of]

    Académicien, écrivain et ardent défenseur de la langue française, Erik Orsenna a signé un roman haut en couleurs. Direction Bamako et le Mali en compagnie de Madame Bâ et de son griot.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LES PIRATES DE LA CORNE [ARCHIVES]

    La Corne de l’Afrique a fait un retour tonitruant dans le «concert» de l’actualité mondiale au milieu des années 2000 à cause d’actes spectaculaires de piraterie en haute mer organisés depuis la Somalie. Pays en déliquescence depuis les années 1990, oublié depuis le fiasco américain de la bataille de Mogadiscio en octobre 1993 et le retrait précipité des casques bleus de l’ONU en mars 1995, la Somalie et sa région sont en proie aujourd’hui à tous les trafics. Extrait d’une enquête écrite par Stéphane Dugast et illustrée par Joël Alessandra.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • PARFUMS DE LA CORNE [BEST-OF]

    Errance en mer Rouge, c’est le titre d’un album BD de 130 pages signé Joël Alessandra (LIRE LA CHRONIQUE). Rencontre avec un dessinateur et illustrateur irrésistiblement attiré par la Corne de l’Afrique. En bonus, la bande-annonce de la BD. 

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LES TRÉSORS DE MR LHOTE

    aventure, exploration, sahara, henri lhote, arthaud, socité des explorateurs français, afrique

    Explorateur, naturaliste et archéologue, Henri Lhote (1903-1991) s’est fait connaitre grâce à la découverte de peintures et de gravures du Tassili en Algérie. Premier portrait d’une série dédiée à des figures illustres et désormais méconnues de la Société des Explorateurs Français.

    Le Sahara va l’obséder toute son existence ou presque. Après une première mission dans le Tassili en 1935, Henri Lhote réalise, 20 ans plus tard, la mission rêvée. Durant seize mois (entre 1956 et 1957), grâce au guide Machar Jebrine Ag Mohamed dit Jebrine, ainsi qu’avec la complicité d’une équipe de peintres et de photographes, il va y effectuer des relevés des peintures du Tassili à l'aide de calques rapportés sur papier puis peints à la gouache.

    aventure, exploration, sahara, henri lhote, arthaud, socité des explorateurs français, afrique

    Autant trésors jusqu’alors insoupçonnés, présentés au grand public, en 1957 et 1958 lors d’une grande exposition au Musée des arts décoratifs de Paris. «Une des expositions les plus marquantes du demi-siècle», estimera d’ailleurs André Malraux.

    Henri Lhote effectuera par la suite d'autres expéditions dans le Sahara central, devenant maître de recherches au CNRS et chargé du département d'art préhistorique saharien au musée de l'Homme de Paris.

    Explorateur et scientifique, Henri Lhote a fait connaitre aux Français une région du globe jusqu’alors considérée comme une vaste étendue de sable ou de rocailles peuplée de farouches guerriers.

    aventure,exploration,sahara,henri lhote,arthaud,société des explorateurs français,afrique

    Docteur ès lettres, directeur de recherche au CNRS, membre de l'Académie des sciences d'outre-mer, membre de l'Institut français d'anthropologie, chevalier de la Légion d'honneur,  officier du Mérite saharien, officier des Palmes académiques, grande médaille d'or de la Société de géographie de Paris et grand prix littéraire du Sahara, Henri Lhote a révélé au grand public des trésors du Sahara.

    aventure, exploration, sahara, henri lhote, arthaud, socité des explorateurs français, afrique


    › EN SAVOIR PLUS

    Pour tout savoir, rendez-vous sur le site de la Société des Explorateurs Français

    aventure, exploration, sahara, henri lhote, arthaud, socité des explorateurs français, afrique

     › À LIRE
    À la découverte des fresques du Tassili d’Henri Lhote. 284 pages – 25€ (Arthaud)

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • L’AFRIQUE SELON ORSENNA

    Académicien, écrivain et ardent défenseur de la langue française, Erik Orsenna vient de signer un roman haut en couleurs. Direction Bamako et le Mali en compagnie de Madame Bâ et de son griot.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • UN AMIRAL EN ÉTHIOPIE

    laurent mérer,corinne mérer,nos carnets d'ethiopie,afrique,ethiopie

    Grand voyageur et écrivain prolifique depuis qu’il a quitté la Marine nationale, Laurent Mérer signe, avec son épouse, un nouvel ouvrage. Cette fois, l’Amiral raconte ses pérégrinations à terre dans un pays de mythes et de rêves : l’Ethiopie.
    laurent mérer,corinne mérer,nos carnets d'ethiopie,afrique,ethiopie

    Laurent Mérer prend un nouveau virage littéraire en cosignant son premier livre dédié à des pérégrinations à terre.

    Auteur de six ouvrages maritimes, dont Alindien, un marin dans l’océan Indien, Préfet de la mer, le Roman des marins (prix Triskell en 2011) et l’enquête À l’assaut des pirates du Ponant, le spécialiste des «choses de la mer», publie cette fois, avec la complicité de son épouse Corinne, des carnets d'un voyage réalisé en Éthiopie.

    2176704_14817091-merermarche-20130719-t114a.jpg

    Direction l’Afrique et ses terres à la découverte d’un pays aux forts pouvoirs oniriques et aux légendes tenaces comme celles de la reine de Saba, l’arche d’Alliance, du prêtre Jean, le Roi des Rois, et de bien d’autres encore...

    C’est en bus, en camion, à pied ou  en ferry que Corinne et Laurent Mérer ont parcouru ce pays peuplé de quarante millions de chrétiens et de presque autant de musulmans en quête de sensations, de rencontres et de sens.

    laurent mérer,corinne mérer,nos carnets d'ethiopie,afrique,ethiopie

    Les deux auteurs nous racontent ainsi non seulement une contrée aux paysages variés et souvent époustouflants mais surtout ils truffent leurs carnets d’anecdotes, géographiques, historiques ou politiques.

    «Il n’y a pas que la mer !» m’a écrit Laurent Merer dans sa dédicace. Ce nouveau livre lui donne raison tant l’Ethiopie se révèle un pays fascinant… (SD) 

    laurent mérer,corinne mérer,nos carnets d'ethiopie,afrique,ethiopie

    Nos carnets d'Ethiopie de Corinne et Laurent Merer. 22 € - 235 pages (éditions du Rocher).
     

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • APPEL À TÉMOIGNAGES

    naufrage,afrique,paquebot,pitiot,duhand

    Auteurs de films documentaires, dont l’épatant docu-fiction « Nom de code: Poilus d'Alaska », récemment diffusé sur Arte TV, Michael Pitiot et Daniel Duhand préparent un 52 minutes sur le naufrage du paquebot « Afrique».

    Le paquebot, qui avait quitté Bordeaux pour rejoindre le Sénégal, a coulé dans le nuit du 12 au 13 janvier 1920 entre l'île de Ré et Les Sables d'Olonne.

    Sur les 599 personnes à bord, seules 36 ont survécu.

    memoiresdelafrique.jpg

    Les auteurs recherchent les descendants des familles des naufragés, ainsi que des témoignages ou des documents sur cette tragédie.


    EN SAVOIR PLUS

    La liste de l'équipage et des passagers est consultable sur www.memoiresdelafrique.fr 


    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • BONNE IDÉE

    4-bateaux-pt.jpg

    Une nouvelle série de BD dédiée à l’Histoire de l'exploration, une bonne idée initiée par Christian Clot, aventurier, cascadeur, écrivain, conteur, conférencier et désormais scénariste. Explications et images inédites de cette série (intitulée « Explora ») fort prometteuse en librairie aujourd'hui.

    LE POINT DE VUE //

    « Les grands explorateurs ont toujours repoussé les limites de notre monde et des connaissances. Souvent en marge de leur époque, trop en avance, extrêmes et écorchés vifs, ils ont ajouté leurs découvertes à la gloire des pouvoirs en place, tout en leur faisant peur...

    Ce que l'on garde d'eux dans les livres d'Histoire ne correspond pas à la réalité exacte des évènements, mais à une partie de cette réalité, celle qui a pu passer à la postérité.

    dans-d+®troit-pt.jpg

    On sait que dans tout événement historique de nombreuses zones d'ombres existent, que ce soit dans le but de simplifier la réalité, pour des raisons politiques ou par manque d'information. Il en va de même dans l'Histoire de l'exploration.

    En tirant sur les fils de ces zones d'ombres, la collection EXPLORA vous plonge au cœur de la véritable histoire des Grands Explorateurs et de leurs expéditions extraordinaires, dans tous les milieux du globe, sous la houlette de Christian Clot, explorateur et vice-président de la Société des Explorateurs français. Il est aussi le scénariste de Magellan »


    SYNOPSIS // Magellan, jusqu’au bout du monde

    « Magellan, seul contre tous... Alors que l'Amérique vient d'être découverte, que le Pape a divisé le monde entre Espagnol et Portugais et que beaucoup pensent encore que la terre est plate et suffisamment connue, un homme va imaginer qu'il est possible, en partant vers l'ouest, de revenir par l'est.

    globe-pt.jpg
    Magellan est pourtant prêt à renier son pays, laisser amis et amour derrière lui, lutter seul contre tous, affronter mutineries, traîtrises, mers déchaînées, faim et maladies meurtrières pour démontrer la justesse de ses idées : effectuer le premier tour du monde.

    Mais Magellan sait aussi qu'il devra aller jusqu'au sacrifice ultime pour que son rêve se réalise et que jamais son nom ne soit oublié… 
    »


    SYNOPSIS // Mary Kingsley, la montagne des dieux

    «  Elle est venue pour mourir, et va réapprendre à vivre ! Lorsqu'elle débarque en Angola au milieu de l'année 1893, Mary Kingsley n'a connu que trois choses : son quartier de Londres qu'elle n'a jamais quitté, sa mère malade dont elle s'est occupée et les écrits de voyages africains d'un père toujours absent.

    Ds-jungle-Pirogue-pt.jpg

    Pourtant, à la mort de ses deux parents, elle embarque aussitôt pour une Afrique où sauvagerie, violence et horreur se côtoient selon les récits des explorateurs. Une Afrique dont elle ne connaît rien, mais qui lui a volé son père !

    Fang-feu-pt.jpg

    Elle est venue pour mourir. Ce qu'elle va vivre lui en coupe l'envie ! Dans la forêt tropicale, sur des fleuves ou des montagnes, elle apprendra les rudiments de la survie en milieu hostile, rencontrera des tribus « cannibales et sauvages » pourtant si riches, et ira plus loin que nul n'a encore été.

    ds-jungle-pt.jpg

    Au travers du regard d'une femme qui deviendra l'avocate infatigable du mode de vie africain, ce voyage, parfois au cœur de l'enfer, est un hymne aux échanges culturels et à la tolérance »

    Dessins © Glénat BD


    MAGELLAN.jpg9782723481953-L.jpgÀ LIRE //

    Magellan, jusqu’au bout du monde
    Mary Kingsley, la montagne des dieux
    56 pages -  14.50€ / album
    Collection Explora
    (Glénat BD)



    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • DJIBOUTI & SES TRESORS

        

    Djibouti, c’est  le nom d’un pays africain et de sa capitale. C’est une destination que j’ai visitée à maintes reprises. Embarqué sur les bateaux gris de la Royale, j’ai souvent fait escale dans ce port de la Corne de l’Afrique jadis fréquenté par Rimbaud, Monfreid & consorts.

    jpg_Requin-02.jpg

    De Djibouti s’exhale un incontestable parfum d’aventures. A l’occasion d’une chasse aux trésors organisée à Djibouti par l’association Objectif Atlantide, un film réalisé par Elise Méouchy prend prétexte à ce raid de plongée sous-marine pour raconter autrement Djibouti. Forcément dépaysant. Et inspirant !

    Stéphane DUGAST
    Photographie Objectif Atlantide

    BONUS //
    Plongez vous sur le site d'
    Objectif Atlantide & de son Raid International


    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • QUAI DES BOUTRES

    IMG_2465.JPG

    DJIBOUTI
     
    11° 30  Nord / 43° 05 Est

    43° Celsius à l'ombre. Port autonome international de Djibouti dans la Corne de l'Afrique. La Dague, le bateau-logistique de la Marine, rentre à son port-base pour s’amarrer au quai des boutres.

    Le quai des boutres. Le nom fleure bon les romans d’aventures. Djibouti, le port emblématique de la corne de l’Afrique. Jadis, le carrefour de tous les trafics. Armes, opium, esclaves, haschisch…

    C'était le terrain de prédilection de l’aventurier et écrivain français Henry de Monfreid (1879-1974) dans la première moitié du vingtième siècle.

    Neuf décennies plus tard, ce passé est révolu. Le port, récemment acheté et dirigé par une société des Emirats arabes unis, est devenu une forteresse. Les boutres, ces voiliers traditionnels sillonnant la mer Rouge, ont presque disparu.

    Le port est devenu autonome et international, soit une plate-forme de commerce sécurisée, standards internationaux obligent. « Un hub. Le seul de cette région qui constitue un véritable pont entre la péninsule arabique et l’Afrique » comme me l’expliqueront des expatriés s’esbaudissant : « C’est une véritable réussite ! ».

    Sur place, cette réussite ne me fascinera nullement. Je préférerai immortaliser la Dague au milieu des rares boutres. Ainsi se cultive la verve romanesque…

    Stéphane DUGAST
    Photographie © Stéphane DUGAST

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • UN "VIEUX PIRATE"

    monfreid,afrique,tadjoura,djibouti,aventures,mer,pirate,piraterie

    L’océan Indien et la Corne de l’Afrique ont attiré nombre de passants. Des voyageurs, des artistes, des commerçants, des trafiquants… et un «vieux pirate» dénommé Henry de Monfreid.

    L’image est trouble. Trafiquant d’armes, de haschich et de perles. Opiomane. «
    Vieux pirate» selon l’écrivain Joseph Kessel qui s’inspirera d’ailleurs de son existence dans son roman Fortune carrée tout comme le dessinateur Hergé dans Le Crabe aux pinces d’or.

    LECRABEAUXPINCESDOR.jpg

    «Chef adoré de son équipage mais mari et père très peu attentionné» dixit l’académicien et écrivain de Marine Jean-François Deniau. Abd el Haï  («l’esclave du vivant») pour les habitants d’Abyssinie. 

    monfreid,afrique,tadjoura,djibouti,aventures,mer,pirate,piraterie

    «C’est un personnage à mille coudées au-dessus de l’image du pirate qu’il avait lui-même accréditée » écrira Daniel Grandclément, son biographe.

    Ecrivain de ses propres aventures, Henry de Monfreid (1879-1974) le deviendra finalement tardivement. Enfance et adolescence à la Franqui dans l’Aude. Echec aux classes préparatoires. Henry enchaîne alors une kyrielle de petits boulots.

    monfreid,afrique,tadjoura,djibouti,aventures,mer,pirate,piraterie

    Il devient tour à tour vendeur, planteur ou chauffeur. A 27 ans, il devient chef de service, responsable de la récolte de la crème à la Société Laitière Maggi puis chimiste. Premier coup de tête deux ans plus tard.

    Il achète sa propre ferme à Melun afin de produire et de commercialiser lui-même son lait. Première faillite. Divorce avec sa première compagne. Le jeune trentenaire largue les amarres. Direction l’Afrique et sa Corne.HdM Altair 1928E.jpg

    D’abord négociant en café et en cuirs, Henry se lasse vite. L’appel du large ? Du gain ? C’est sur son boutre sillonnant la mer Rouge qu’il mènera désormais ses affaires. Se succèdent des croisières avec de drôles de cargaisons, à la barbe des voisins Anglais, tout comme des missions d’espionnage.

    Enquêtant sur le trafic d’esclaves, l’écrivain-reporter Joseph Kessel le pousse à publier ses écrits. Succès immédiat avec Les secrets de la mer rouge paru en 1931. Suivront 73 livres, traduits en plus de 12 langues dont le Russe et le Chinois.

    LESSECRETSDELAMERROUGE.jpg

    À la différence d’autres conteurs, tout ou presque est vécu par Henry de Monfreid. Ce que lui reprocheront certains.

    Suite à des connivences avec les Italiens, il est emprisonné par les Anglais. Durant la seconde Guerre mondiale, c’est au Kenya qu’il résidera en liberté surveillée avec sa seconde épouse.

    monfreid,afrique,tadjoura,djibouti,aventures,mer,pirate,piraterie

    Retour en France en 1947. Il s’installe dans l’Indre. A Ingrandes. L’artiste dépareille. C’est souvent vêtu d’un pagne, chaussé de sandalettes et coiffé d’un turban qu’il se rend chez l’épicier local pour peser ses têtes de pavots et les diviser en doses journalières.

    Henry94ansIngrandesA VF.jpg

    Bons princes, les autorités tolèrent alors la consommation de stupéfiants d’artistes «non conventionnels». Inspiré, l’incroyable Henry continue de créer.

    Il peint, il joue du piano, et surtout il écrit jusqu’à son décès à l’age de 95 ans. A Obock ou dans le Golfe de Tajoura, son empreinte paraît inoxydable.

    Stéphane DUGAST
    Photos
    © Fonds Henry de MONFREID 

     

    Lien permanent Pin it! Imprimer