Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

défi

  • OBJECTIF ATLANTIDE, L’ENQUETE SOUS-MARINE POLICIERE

    Soyez les premiers à vivre une enquête policière sous-marine. Destination les Philippines en mai prochain. Pourquoi ? Comment ? Premiers éléments de réponse sur le blog Embarquements, l’aventure autrement.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • PASSAGE DU NORD-OUEST : LE GLADIATEUR DES MERS L’A FAIT !

    70 jours et 16 heures en péril permanent, sans jamais avoir de droit à l'erreur. Un stress constant, un froid persistant, des averses continuelles… La traversée du Passage du Nord-Ouest au nord du Canada n’a pas été de tout repos même pour un «gladiateur des mers» comme Yvan Bourgnon ! Les explications de l'intéressé.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • ROHINGYAS : LES NAUFRAGES DE L'EXIL

    Les garde-côtes du Bangladesh ont découvert, il y a une semaine, les corps sans vie de 26 Rohingyas, parmi lesquels de nombreux enfants. Leurs bateaux avaient chaviré alors qu’ils fuyaient les violences en Birmanie. Le point de vue de l’agence de presse Zeppelin viscéralement attachée à cette région du globe.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • JULIEN MOREAU, L'ÉCO-AVENTURIER

    Swim4ocean : c’est un défi maritime mené par Julien Moreau, un jeune breton de 27 ans, qui aime à se présenter comme «un créateur d’aventures au service de l’homme et de l’environnement». Diplômé d’une école de commerce, Julien l'éco-aventurier a choisi de se consacrer - corps et âme - à l'exploration utile. L'été dernier, Julien a ainsi nagé depuis Jersey jusqu'à Saint Malo pour mettre en lumière la nécessité de défendre les océans.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • JULIEN MOREAU : UNE AUTRE PAIRE DE MANCHE

    Plus rien ou presque n'arrête Julien Moreau ! Son tour de Bretagne à peine bouclé, l'explorateur malouin s'apprête à se lancer en Manche pour une traversée à la nage extrême. Un défi sportif au service d'une cause : les océans et  Sea Shepperd, l'ONG du médiatique Paul Watson.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • YVAN BOURGNON, LE BIEN GIVRÉ !

    Rien n'arrête le navigateur Yvan Bourgnon ! Ni le froid, ni la banquise, ni les growlers, ni le brouillard, ni même les ours ! Il fait dire que son prochain défi est de taille...

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • YVAN BOURGNON, DIT YVAN-LE-TERRIBLE !

    Auteur d'un tour du monde en solitaire à bord d'un catamaran, Yvan Bourgnon est bien un «gladiateur des mers». Et il raconte pourquoi dans son dernier ouvrage.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • TGV = TRAINEAU GRANDE VITESSE

    996069_438641712924675_81626713_n.jpg

    De l'océan Pacifique au lac Baïkal, soit 4 000 kilomètres à parcourir en traîneau à chien, c’est L'Odyssée Sauvage mené (en ce moment) tambour battant par l’explorateur et cinéaste Nicolas Vanier.

    Du plus grand océan au plus grand lac du monde, de l'océan Pacifique au lac Baïkal, en traversant la Mandchourie, la Mongolie et une partie du la Sibérie du Sud, c’est l’itinéraire emprunté en ce moment par Nicolas Vanier. 

    0290017106844250-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6NjU2O3M6NToiY29sb3IiO3M6NToid2hpdGUiO30=-expedition.jpg

    Au menu de cette expédition ? Plusieurs milliers de kilomètres en traîneau à chiens, à travers des paysages de montagne, de forêt et de taïga d'une beauté époustouflante et dans lesquels vivent encore des «Dersou Ouzala», côtoyant des tigres de Sibérie, le plus grand félin du monde.


    Comme lors de son Odyssée Sibérienne, Nicolas Vanier a tenu à ce que cette nouvelle expédition soit accompagnée d'un vaste programme d'éducation au développement durable, notamment dans les écoles, auprès des plus jeune.

    0290017106844262-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6NjU2O3M6NToiY29sb3IiO3M6NToid2hpdGUiO30=-expedition-reve-defi.jpg

     

     


    EN SAVOIR PLUS
    Le site officiel de L'Odyssée Sauvage

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LE RAMEUR DES GLACES #1

    Ramer 7 100 kilomètres pendant 100 jours, du nord de l’Alaska et du Canada pour rallier la mer de Baffin face au Groenland, c’est le nouveau défi de Charles Hedrich, un aventurier insatiable.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LA SOIF D’AVENTURE

    sous_leau.jpg

    Relier en quatre mois, côte à côte, les cinq continents à la nage. Le pari fou de Philippe Croizon, un amputé des 4 membres acompagné d’Arnaud Chassery, nageur valide expérimenté. Le film de cette incroyable odyssée…

    PalmePlage.jpg

    Amputé des quatre membres à la suite d'un accident dramatique en 1994, Philippe Croizon a une soif inextinguible en la vie.

    Déjà auteur d’une traversée de la Manche à la nage en septembre 2010, il s’est attaqué à un défi a priori insensé.

    aeroport2.jpg

    Exploits accomplis en compagnie d’un nageur longue distance expérimenté : Arnaud Chassery, auteur d’une traversée de la Manche en 2008 et du détroit de Gibraltar en 2010.

    De la Papouasie-Nouvelle-Guinée à l'Indonésie, de l'Égypte à la Jordanie, de l'Espagne au Maroc, des États-Unis d'Amérique à la Fédération de Russie, Arnaud et Philippe sont allés au-delà de toutes les frontières humaines et physiques, au-delà du regard habituel des valides sur les personnes handicapées.

    protheses_bateau.jpeg

    « Vaincre les peurs, les doutes, la bureaucratie, mais aussi croiser des peuples, des regards différents », telle a été le leitmotiv des deux aventuriers.

    « Une ode au courage, à la solidarité et au dépassement de soi. La preuve de l’égalité entre les hommes. Un film émouvant » dixit tous les premiers téléspectateurs. 

    Membre du jury des écrans d’aventures 2012, durant lequel Philippe Croizon a raflé la Toison d’or du film d’aventures et celle de l’aventurier, j’ai été conquis par le destin de cet homme, sa faconde, sa façon d’être malgré le handicap et son envie de toujours se dépasser tout en nous partageant son aventure.

    Un documentaire aux ondes assurément positives.

    Photographies ©nageraudeladesfrontieres.com

    IMGP6976.jpg

    > EN SAVOIR PLUS

    Rendez-vous le vendredi 30 novembre sur France 3 Thalassa à 20h35. « Nager au-delà des frontières ». Un film de Robert Iséni et Charlène Gravel. Coproduction Gédéon Programmes, France 3. 110 minutes, version originale française - 2012.

    Le site web de l'aventure « Nager au-delà des frontières »


    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • BIEN GIVRÉS !

    Traverser l’océan arctique glacial à la voile, sans moteur, en autonomie complète, entre eaux libres et glace sur un drôle d’engin, à la fois catamaran et char à glace, un pari a priori insensé…

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LA LONGUE ROUTE

    phoca_thumb_l_A11032009PRESSE 1600x1200.JPG

    Ce dimanche, une trentaine de rameurs solitaires va s’élancer de Dakar au Sénégal pour rejoindre Cayenne en Guyane. Parmi eux, un compétiteur (sur)motivé : Christophe Dupuy, officier de Marine et nageur de combat de spécialité…

    phoca_thumb_l__ER_9867ERIC_ROUSSEAU.jpg

    Qualifié «d'Everest de la route sud», tant son parcours est sélectif, rude et d'une grande exigence physique et morale, la Rames Bouvet Guyane est avant tout une compétition consacrant un rêve pour tous ses concurrents.

    C’est à Dakar au Sénégal qu’est donnée le départ représentant le couronnement de longs mois d’une préparation généralement très chronophage souvent vécue sans équipe d’assistance.

    atlantique.jpg

    Chaque compétiteur aura ainsi dû batailler fermement afin de ficeler son budget, les dossiers de sponsoring, la construction du bateau ou l’amélioration d’un autre d’occasion, et s’entraîner physiquement.

    En ligne de mire, l’arrivée à Cayenne (en Guyane), représentant ainsi plus de 2 600 milles nautiques, généralement parcouru entre 40 à 60 jours par une trentaine de rameurs naviguant sur des embarcations toutes identiques, soient des monotypes de 8 mètres de long.

    P1010231 SD.jpg

    UNE TRAVERSÉE «MYTHIQUE»

    Inspiré des exploits de Gérard d’Aboville, Anne Quéméré, Jo Le Guen & compagnie qui tentaient de battre des records, l’originalité de la «Bouvet-Guyane» réside dans le fait que tous les concurrents partent en même temps, du même endroit, avec les mêmes conditions météo et sur des bateaux strictement identiques.

    Si les premiers achèveront ce défi en moins d’une quarantaine de jours, les derniers mettront sûrement 20 jours de plus. Tous auront néanmoins vécu une formidable aventure doublée d’un véritable défi sportif comme l’atteste Christophe Dupuy, marin d’Etat et concurrent de cette course hors norme : «Au menu pour mes camarades et moi : 4 800 kilomètres sans escale ni assistance à la seule force des bras pour  une traversée l’océan Atlantique. Mythique pour tout marin».

    _ICO3261ERIC_ROUSSEAU__54WEST SD.jpg


    C’est après avoir vécu en direct l’arrivée de la précédente édition que l’intéressé a eu envie de se lancer dans le «grand bain» : «Voir ces hommes réussir à traverser l’océan à la seule force des bras dans des conditions rudes et extrêmes a été pour moi une révélation. Faire la même chose est l’aboutissement d’un cycle et un défi de taille auquel mon passé de commando m’a bien préparé. A moi de bien m’employer pour que ce rêve s’épanouisse pleinement».


    LE «BRAS ARMÉ» & SON ÉQUIPE

    Interrogez Christophe Dupuy sur son défi et d’emblée il vous parlera  de son bateau appartenant à l’association Soutien à l’Aviron en Course Océanique (SACO) présidée par Bertrand de Gaullier des Bordes, officier de Marine commando qui a lui-même participé à la Bouvet Guyane 2009 à son bord. La remise aux normes de la jauge 2012 a été réalisée dans les hangars de la base des Fusiliers-Marins et Commandos Marine de Lorient.

    Quant aux objectifs annoncés par le marin désormais basé à Toulon, il sont sans ambivalences : «Faire de mon mieux pour avoir la chance de réaliser un vieux rêve. En clair arriver au bout». Le défi sera donc autant physique - «10 à 12 heures de rames au quotidien» - que moral.

    Ses motivations sont multiples : «Cette aventure est le trait d’union idéal entre la fin de ma carrière militaire et mon futur professionnel. C’est aussi l’opportunité de fêter mes 45 ans pendant la traversée ce qui n’est pas pour me déplaire».

     phoca_thumb_l_I09032009PRESSE 1600x1200.JPG

    UNE PRÉPARATION MAISON

    Concernant sa préparation, elle a été minutieusement étudiée. «C’est avec tout un groupe que je me suis préparé physiquement et moralement à ce défi. Je ne suis finalement que le bras «ramé» de l’équipe». Rien n’a été laissé au hasard équipe puisque le marin rameur s’est entouré de professionnel du monde de la mer et surtout de «pointures de la maison commando».

    Parmi eux, un coach emblématique, officier de marine, nageur de combat et concurrent de la course en 2009 : Bertrand de Gaullier des  Bordes. Deux anciens commandos - Bruno Le Tyrant et Patrick Stampa - épaulent également la marin-rameur pour sa logistique.

    phoca_thumb_l_H09032009PRESSE 1600x1200.JPG

    «Cette aventure reste une école d’humilité où chacun à sa chance. Et au final, c’est toujours la mer qui commande» a écrit Bertrand de Gaullier des  Bordes après son abandon lors de la précédente édition.

    Fort de ces préceptes et des conseils de ses aînés, Christophe Dupuy s’est préparé avec minutie et professionnalisme à cette course hors normes. «C’est le défi d’une vie» résumait-il sobrement le regard déjà tourné vers l’horizon en décembre dernier.  Si sa route sera longue, nul doute qu’elle sera également belle. Et son voyage (intérieur) intense...

    Stéphane DUGAST

    A SUIVRE //

    > Le site de la course RAMES BOUVET GUYANE www.ramesguyane.com/
    > Le site de Christophe DUPUY, le marin & rameur www.christophe-dupuy.com/


     

    Lien permanent Pin it! Imprimer