Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ENTRETIEN - Page 2

  • L’AVENTURE SIXTY-SIX

    Sur la Route 66 - Carnets de Voyage : c’est un Beau-Livre signé Christophe Géral (photographies) et Stéphane Dugast (récit) paru en librairie. Un ouvrage à l'honneur de la Foire Internationale de Caen en octobre et du festival du Carnets de Voyage de Clermont-Ferrand en novembre prochain. Retour sur cette odyssée littéraire avec ses deux auteurs lancés chacun dans de nouvelles aventures. 

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • CHARLES HEDRICH : OBJECTIF ATACAMA !

    La voile, la moto, le triathlon ironman, le rallye-raid, la course à pied, la voile, le kite surf ou la traversée à la rame du passage du Nord-Ouest… Aucun défi sportif n'arrête Charles Hedrich. Son prochain exploit ? Une traversée en autonomie complète et en tandem du désert d'Atacama au Chili. 3 000 mètres d’altitude en moyenne, une pluviométrie proche de zéro, des températures d’enfer à plus de 50°C. «Un univers très hostile mais au paysage à couper le souffle !» promet Charles - l’inoxydable qui est intarissable dès lors qu'il s'agit de parler de ses exploits, lui qui se définit comme un «sportif-aventurier».

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • ASIA TREK : CONFIDENCES ALLONGÉES

    Une balade en vélo à voile de plus de 20 000 kilomètres depuis le mont Saint Michel jusqu’au mont Fuji au Japon, c’est la folle épopée que mène Laurent Houssin sur les routes depuis octobre 2013. Une aventure placée sous le signe de la rencontre de l’Autre. Quelque part en Chine, sûrement coincé à un poste frontière à cause de son drôle d’engin, Laurent a pris le temps de répondre à quelques questions que je lui avais envoyées via facebook. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’homme est affable, sincère et touchant. Une rareté dans le monde (égotique) de l’exploration, non ?

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LA FRANCE EN ARCTIQUE : AGIR OU (ENCORE) RÉFLÉCHIR ?

    Le monde polaire alimente en ce moment en France bien des débats. Co-fondateur du Cluster Polaire Français[1] et directeur du Arctic Young Leaders program, Mikå Mered est récemment devenu un leader d’opinion concernant l’Arctique et ses enjeux. N’en déplaisent aux esprits les plus conservateurs ! Mêlant économie, culture, science, écologie et diplomatie, son approche transverse et très «real politik» ouvre de nouvelles pistes de réflexion à la France, à ses décideurs et à ses acteurs. Entretien à bâtons rompus avec un spécialiste «trop iconoclaste», dixit ses détracteurs.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LES POILUS D’ALASKA #3

    Poilus d’Alaska : c’est une histoire véridique, celle d’une meute de 400 chiens de traineau d’Alaska mobilisés durant la Première Guerre mondiale. C’est un film documentaire diffusé sur Arte et c’est désormais une BD. Entretien à bâtons rompus avec Delbosco, le co-scénariste de cette série.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LA RAGE DE VIVRE [BEST-OF]

    À 71 ans, l’inoxydable Maurice Thiney, membre de la Société des explorateurs français, repart bientôt pour deux mois d’expédition aux Philippines. Rencontre à Corcelles-les-Monts en Côte-d'Or avec l'intéressé, entre planisphères et livres de voyages. Un entretien haut en couleurs. Second des 8 reportages best-of rediffusés cet été sur le blog Embarquements.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • LA MARINE, VICHY, LES ANTILLES…

    Maître de conférences en Histoire contemporaine à l’Université de Bretagne-Sud, Jean-Baptiste Bruneau, ancien chercheur au Service Historique de la Défense (SHD), s’est attaqué à un sujet longtemps demeuré tabou : la place de la Marine dans le dispositif de la « Révolution nationale », son rôle mais aussi sa responsabilité dans la mise en place et dans le maintien du régime de Vichy de 1940 à 1943. Un épisode de l'Histoire épineux longtemps sujet à des clichés que l’historien éclaire sous un jour.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • ÉRIK ORSENNA : TOUT SUR SA MER 2|2

    Salons de l’État-major de la Marine à Paris le 21 mai à l’occasion de la Journée du marin, Érik Orsenna - académicien et écrivain de Marin - prononce une conférence passionnante sur l’aventure maritime. Échos du bord et de ses «quatre chantiers».

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • ÉRIK ORSENNA : TOUT SUR SA MER 1|2

    Salons de l’État-major de la Marine à Paris le 21 mai dernier, Érik Orsenna - académicien et écrivain de Marin - prononce une conférence passionnante sur l’aventure maritime. Échos du bord en 5 leçons.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • WESTERN ARCTIQUE : SECRETS & COULISSES (EXCLU)

    TRobert3.jpg

    Le piège blanc, c’est la dernière réalisation de Thierry Robert, désormais considéré comme l’un des meilleurs réalisateurs français de films documentaires d’expéditions. Concernant son nouveau film narrant une exploration polaire menée par deux kayakistes le long de la côte orientale du Groenland, Thierry Robert raconte en exclusivité pour les lecteur du blog Embarquements ses intentions artistiques tout en nous dévoilant les coulisses et quelques secrets du tournage de ce western arctique. En prime la vidéo des coulisses du tournage...

    - Thierry, comment construit-on et surtout comment  raconte t'on une telle aventure ?

    - Thierry Robert : « L’histoire est très scénarisée au départ ! Je sais que je pars au Groenland pour réaliser un road movie ou plutôt un western arctique en quelque sorte ! Finalement, sur le terrain se dessinent des évènements, des ambiances et des décors qui ne font qu’accentuer mon intuition. Par expérience, j’attends des évènements précis durant ce genre d’aventure.

     

    georges pernoud,laurence bobillier,xavier grimault,la voie du pôle,vincent berthet,ours,polaire,film,documentaire,france 3,thalassa,tristan nihouarn,matteo rivoli,rené heuzey,jean-christophe guerri,séverine cappa,groenland,alban michon,western,arctique,piège blanc

    Par expérience, je sais aussi que la plupart de ces évènements arrivent, même si évidemment le scénario définitif est lui écrit par l’aventure, le réel et la vérité du terrain, bref par ce qui se passe réellement…

    Mais comme disait Boris Vian, «Tout est parfaitement vrai, puisque je l’ai inventé ou rêvé !»

    TRobert2.jpg

    - Justement entre réalité et fiction, comment procédez-vous ? Le terrain vous dicte ses impératifs souvent contradictoires avec votre scénario initial, non ? 

    - Mon principal souci en terme de réalisation, ça a été de multiplier les caméras, et donc les axes, pour filmer chaque séquence afin de donner du rythme au montage. Grâce à ces champs / contre-champs permanents, l’idée consiste bien à plonger le spectateur dans un authentique film d’aventure, tout en utilisant les codes des films de une fiction, même si là, tout est bien réel.

    L’autre innovation de taille afin d’accompagner l’expédition sans la «polluer», ça a été d’être capable de mettre en place un tournage avec une équipe de techniciens baroudeurs aguerris. Il fallait réaliser une fiction avec une équipe expérimenté mais légère. Il s’agissait donc bien de filmer une expédition tout en laissant la liberté à Alban et Vincent de vivre pleinement leur aventure.

    TRobert1.jpg

    - Cinéaste toujours en quête d’innovations, quelles ont été justement les innovations pour ce tournage ?

    Pour cela, nous avons travaillé avec la meilleure équipe possible. J’ai fait appel à des grands professionnels, à des pointures du milieu comme René Heuzey, directeur de la photo sous-marine, Jean-Christophe Guerri, son assistant et éclairagiste pour les prises de vue sous-marines, Matteo Rivoli, premier assistant, 2nde camera et machinerie. Je n’oublie pas non plus Séverine Cappa, notre directrice de production.

    Vraiment, je ne pouvais pas être mieux entouré ! Pour les prises de vues aériennes, ça a été plus délicat, car  nous avons perdu notre drone lors d’un appontage à grande vitesse ! Du coup, il a fallu récupérer quelques images aériennes préexistantes.

    url2.jpeg

    - Quelles difficultés avez-vous rencontré au montage, en terme de narration ou de rythme notamment ?

    - Vous savez, le moteur du travail pour moi, c’est l’amitié. Le monteur avec qui je travaille très régulièrement ces dernières années s’appelle Alexis Barbier-Bouvet. C’est un monteur expérimenté et talentueux.

    Concernant le rythme à donner à ce film, on était immédiatement d’accord, fort sûrement de nos collaborations, et du coup, à la grande complicité qui nous unit. Tous les deux, on ne discute pas des heures, on ne tergiverse pas, on est très vite d’accord sur le meilleur à «tirer» des image tournées. Naturellement, on sait le rythme que l’on doit imprimer au film.

    Quant à la narration, je prends des tas de notes au fur et à mesure du montage en pensant à la narration finale, que je peaufine le tout dernier mois, entre la fin du montage, le visionnage, et l’étalonnage, voire jusqu’au mix (NDLR : mixage voix-off, interviews et musique).

    Je soumets évidement tout cela aux aventuriers pour être bien certain qu’on est raccord, que je ne leur fais pas dire n’importe quoi !

    TRobert5.jpg

    - Pour la bande-son du film, vous avez fait appel à Tristan Nihouarn, l’ex leader du groupe rock Matmatha. Pourquoi ?

    - Pour la musique, j’avais discuté très en amont avec Tristan, en lui disant : «Voilà ce que je vais faire, voilà ce que je veux !». Et puis, nous sommes partis tourner la première partie du film, et là, en rentrant du Groenland on s’est retrouvé chez lui à Paris, il m’a fait écouter 4 ou 5 titres, j’en avais les larmes aux yeux. Je lui ai dit : «Merci, c’est magnifique, c’est pile ce que je recherche !».

    À partir de là, on a longuement échangé, via le net, jusqu’aux arrangements finaux. Certains morceaux, on les a vraiment «fabriqué» ensemble. Il est très exigeant, et moi aussi ! Ca a été une expérience extraordinaire, je crois aussi bien pour lui que pour moi !

    georges pernoud,laurence bobillier,xavier grimault,la voie du pôle,vincent berthet,ours,polaire,film,documentaire,france 3,thalassa,tristan nihouarn,matteo rivoli,rené heuzey,jean-christophe guerri,séverine cappa,groenland,alban michon,western,arctique,piège blanc

    - Quelles sont vos séquences préférées ?

    - Il y a plusieurs séquences qui me touchent particulièrement, car l’histoire monte crescendo ! Toutes ont le parfum du tournage.

    Certains souvenirs particuliers demeurent accrochés. Évidement, l’apparition de l‘ours polaire a été un très grand moment, il régnait ce jour là une excitation dans toute l’équipe parfaitement incroyable ! Personne ne s’est vraiment posé la question du danger, il y avait tellement de joie de pouvoir filmer une telle rencontre, moi dehors sur le zodiac, parfois à moins d’un mètre de l’ours, Vincent qui se tenait prêt le fusil en main et René sous l’eau avec Alban qui eux ont quasiment touché l’animal ! C’est incontestablement un très grand moment !

    Mais il y a eu aussi d’autres très grands moments qui ne sont pas dans le film. Ainsi, nous avons exploré durant plusieurs jours un fjord dans l’espoir de filmer des narvals, sans y parvenir cependant ! Ce film finalement, c’est le fruit de cette incroyable aventure humaine qui nous liait tous, l’équipe film et les aventuriers !

    url.jpeg

    - Quels sont vos nouveaux projets de film ?

    - Nous repartons dans 2 mois pour tourner la suite de La Voie du Pôle. Le bateau s’appelle « Babouchka » et c’est Vincent Berthet (mon «jeune» vieux complice !) qui accompagnera Seb Roubinet cette fois.

    Une nouvelle aventure polaire à mettre en boîte mais je suis comblé car autant la société de production Le cinquième rêve et Nicolas Zunino, que notre diffuseur France 3 Thalassa - Georges Pernoud, la rédactrice en chef Laurence Bobillier et Xavier Grimault le rédacteur chef adjoint, tous nous font une totale confiance.

    C’est donc un bonheur total de replonger si j’ose dire dans une nouvelle aventure polaire… »

    Photos sous-marines with courtesy Deep Sea Under The Pole

     

    georges pernoud,laurence bobillier,xavier grimault,la voie du pôle,vincent berthet,ours,polaire,film,documentaire,france 3,thalassa,tristan nihouarn,matteo rivoli,rené heuzey,jean-christophe guerri,séverine cappa,groenland,alban michon,western,arctique,piège blanc


    A VOIR
    Le piège blanc un film documentaire diffusé sur France 3 dans l’émission Thalassa désormais disponible en DVD (Le cinquième rêve)


    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • ARMEL & SES TONTONS

    Armel, qui a volé le pôle Nord ?, c’est un album jeunesse inspiré d’une véritable expédition menée en 2012 au pôle Nord. «Un petit livre polaire» signé Julien Cabon (textes) et Hervé Bellec (dessins), deux fondus des pôles.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer
  • L’ESPRIT D’AVENTURE | PATRICE FRANCESCHI

    Ce n’est pas le seul mot qui ait été vidé de son sens par notre époque comptable. La notion d’aventure évoque aujourd’hui au mieux des exploits sportifs, au pire des émissions télés qui exploitent «l’extrême». Il ne reste rien de la découverte et de l’émerveillement du monde, de la rencontre avec l’étranger et de leur connaissance. Mais cette aventure-là est-elle d’ailleurs encore possible voire souhaitable ? Explorateur, écrivain, cinéaste et marin, Patrice Franceschi (LIRE SON PORTRAIT) répond à cette question (sa favorite) de façon étayée. Extrait d'un entretien paru sur le très étoffé blog Ragemag.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer